ActualitéSociété

Accident mortel à l’Ouest : les sanctions de Ngalle Bibehe

0
Selon les dernières enquêtes, le ministre des Transports Ngalle Bibehe révèle que le bus qui a fait une vingtaine de morts sur l’axe Bafoussam-Foumbot était affrété au transport des marchandises, et non des personnes.

Douze morts et soixante blessés. C’est le bilan officiel de l’accident survécu le dimanche 9 août 2020 à 6h, au niveau de Banefo sur l’axe Bafoussam-Foumbot à l’Ouest Cameroun. C’est en tout cas ce qui ressort du communiqué du ministre des Transports Jean Ernest Ngalle Bibehe Masséna. Dans sa correspondance qui date du 10 août courant, le Ngalle Bibehe révèle que l’accident impliquait un véhicule de marque Toyota Dyna 300 immatriculé NW 0953 F, appartenant à Ngoh Albert et conduit par Nembot Calvin. Le ministre apprend également que ledit véhicule était affecté au «transport de marchandises», et non de personnes. Pourtant, il faisait du «transport clandestin périurbain d’environ quatre-vingt personnes hors-cabine, dans des conditions hasardeuses, les exposant au drame qui est malheureusement survenu.»

Jean Ernest Ngalle Bibehe Masséna décide par conséquent du «retrait de la carte grise afférente au véhicule, pour exercice de transport clandestin, du retrait du permis de conduire et de l’interdiction de monsieur Nembot Calvin à se présenter à un examen de permis de conduire pour une durée de cinq ans pour violations graves et manifestations de la règlementation en vigueur.» D’autres sanctions pourront tomber au fur et à mesure que les enquêtes vont avancées.

Lire aussi :Cameroun : le taux d’accident est de 30/100.000 habitants

Dans son communiqué, le ministre revient sur l’accident survenu samedi 8 août dans la localité d’Ediki sur l’axe Kumba-Buea. Un choc entre deux véhicules de transport de personnes, qui a laissé deux morts sur le carreau.

Valgadine TONGA

LA VOIX DU KOAT

Sport : Mouelle Kombi crée la Fecakarate

Previous article

Magistrature : “Nous avons la justice telle qu’elle est voulue par la presse”

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Actualité