Vandalisme : les militants du Mrc saccagent l’Ambassade du Cameroun en France

0

Selon les sources officielles, les responsables ont été évacués par les forces de l’ordre français.

Samedi 26 janvier 2019. Une vingtaine de Gilets Jaunes investissent les rues en France, concentrant toute l’énergie des forces de l’ordre françaises. Les militants du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) sautent sur l’occasion, s’introduisent tels des malfrats dans l’ambassade de leur pays, et vandalisent tout. Le temps que les forces de maintien de l’ordre françaises interviennent, les dommages sont déjà faits. Ces militants du Mrc répondaient à un appel à manifestation de leur président, le Pr Maurice Kamto, candidat malheureux à la dernière élection présidentielle. Le nouveau ministre de la Communication du Cameroun connu pour sa fermeté, n’a pas tardé à réagir. Lire aussi :https://www.lemonde.fr/societe/article/2019/01/26/gilets-jaunes-la-mobilisation-a-repris-samedi-malgre-les-dissensions-internes-au-mouvement_5415079_3224.html

Le même jour, aux alentours de 23h, Emmanuel René Sadi accompagné du Minat Atanga Nji, a signé son premier échange avec la presse. «A l’étranger, une centaine de militants du Mrc se sont attaqués à l’ambassade de Paris en France. Après avoir escaladé la grille d’enceinte, ils se sont introduits par effraction dans le bâtiment, saccagé tout sur leur passage et causé des dégâts considérables. A l’heure qu’il est, ces individus ont été évacués  par les forces de l’ordre françaises», précise Emmanuel René Sadi. Qui ponctue : «Le gouvernement de la République condamne avec force ces manœuvres inadmissibles dont le but évident est la déstabilisation du Cameroun, sous le fallacieux prétexte d’un hold-up électoralLire aussi :Ministère de la Communication : René Sadi pour corriger la copie d’Issa Tchiroma

Selon les sources officielles, les responsables ont été évacués par les forces de l’ordre français. Samedi 26 janvier 2019. Une vingtaine de Gilets Jaunes investissent les rues en France, concentrant toute l’énergie des forces de l’ordre françaises. Les militants du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) saisissent l’occasion, s’introduisent tels des malfrats dans l’ambassade de leur pays, et vandalisent tout

René Sadi et Atanga Nji.

117 personnes gardées-à-vue

Au Cameroun, bien que la manifestation ait été interdite, quelques militants du Mrc ont marché dans les villes de Bafoussam, de Yaoundé, de Douala et de Mbouda. «A Yaoundé, Bafoussam et Mbouda, plusieurs individus, pris en flagrant délit de perturbation de l’ordre public et de voies de fait diverses, ont été interpellés et placés en garde-à-vue, soit respectivement 62 à Yaoundé, 42 à Bafoussam, et 13 à Mbouda

A Douala, le Mincom ne nie pas que les choses ont tourné au vinaigre. «Quelques participants à cette marche illégale se sont alors organisés d’une manière particulièrement agressive, et ont pris sur eux de défier les forces de sécurité dans l’exécution des missions classiques de préservation de l’ordre public. Faisant montre de maîtrise et de professionnalisme, les forces de maintien de l’ordre ont dû procéder à des mises en demeure, malheureusement, non suivies des faits, de la part des manifestants. Il s’en est suivi quelques échauffourées au cours desquels les éléments de sécurité ont fait usage d’une logistique réglementaire. Sept personnes ont été interpellées et ramenés au siège du Mrc, sis au lieu dit New-Deido dans l’arrondissement de Douala 1er. En outre, six blessés ont été enregistrés parmi lesquels, deux activistes bien connus du public.» Il s’agit de Me Michèle Ndoki et de Célestin Djamen. Dans les vidéos devenues virales sur les réseaux sociaux, ils présentent chacun une blessure ouverte sur la cuisse. Les militants du Mrc affirment que la police leur a tiré dessus à balles réelles. Ce à quoi le Mincom dit non. «Il convient de préciser que sur la base des faits d’une absolue véracité, aucun coup de feu à balles réelles n’a été tiré

Selon les sources officielles, les responsables ont été évacués par les forces de l’ordre français. Samedi 26 janvier 2019. Une vingtaine de Gilets Jaunes investissent les rues en France, concentrant toute l’énergie des forces de l’ordre françaises. Les militants du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) saisissent l’occasion, s’introduisent tels des malfrats dans l’ambassade de leur pays, et vandalisent tout

Célestin Djamen au coeur de la manif du Mrc à Douala.

La déstabilisation du Cameroun

Le gouvernement dénonce un agenda caché du Mrc qui vise la déstabilisation du Cameroun. Ministre de l’Administration territoriale, Paul Atanga Nji menace : «Les actes de provocations perpétrés par le Mrc et ses militants aujourd’hui à Douala, à Yaoundé, à Bafoussam et à Paris sont des scènes d’une extrême gravité. Je dirai même que le Mrc a franchi la ligne rouge et a débordé le seuil de la tolérance. Il y a lieu de préciser que la mansuétude du gouvernement ne doit en aucun cas être considérée comme un signe de faiblesse. Ce serait une grosse erreur. Pour tout parti qui le ferait, la conséquence serait la suspension de ce parti sur l’étendue du territoire.» Le gouvernement rappelle aux acteurs qu’ils sont «comptables des exactions commises et ils s’exposent ainsi aux sanctions prévues par la loiLire aussi :Célestin Djamen : «Quand un bateau est en train de couler on le quitte»

Rappelons que Célestin Djamen est encore alité à l’hôpital où il avait été conduit avec Me Ndoki. L’avocate est sortie hier, soit quelques temps après la prise en charge de sa blessure.

Valgadine TONGA

Share.

About Author

Laisser un commentaire

  • SANTE

    Sortez couverts ! Portez un masque ; protégeons-nous et protégeons les autres ! Ces messages de sensibilisation ont plus que jamais tout leur sens en ces jours où la menace du Coronavirus fait frémir au Cameroun. Les statistiques donnent froid au dos et sonnent comme une course vers un record en termes de contamination. Les derniers chiffres font état de 112 cas, 14 guéris et 3 décès enregistrés hier, vendredi 22 mai 2020...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)
    Il s’est fait connaître, vers les années 1995, à l’échelle nationale et internationale avec ses remèdes notamment contre le Vih Sida, à base de plantes. Le Camerounais Dr Richard Fru présente aujourd’hui une gamme de produits pour barrer la voie au covid-19.
    Malgré l’indifférence du gouvernement camerounais, l’expert de la médecine orthomoléculaire soigne depuis des mois, les malades du Covid-19. Aujourd’hui, il présente une solution buvable à base de plantes naturelles, pour prévenir et soigner les patients du Covid-19. «Ces deux nouveaux produits destinés au grand public permettent de créer une immunité collective acquise et rompre définitivement la chaîne de transmission du Covid-19»...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)
    L'Unicef répond à l'appel du premier magistrat de la ville de Douala, Roger Mbassa Ndine, qui a mis sur pied une stratégie de riposte. La cérémonie de remise de ce don par l'Unicef s'est tenue  le 24 avril dernier à Bonaberi à l'esplanade de la sous-préfecture. Constitué de 70 cubitainers de  1000 litres chacun, des chasubles pour les équipes qui descendront sur le terrain
    Malgré l’indifférence du gouvernement camerounais, l’expert de la médecine orthomoléculaire soigne depuis des mois, les malades du Covid-19. Aujourd’hui, il présente une solution buvable à base de plantes naturelles, pour prévenir et soigner les patients du Covid-19. «Ces deux nouveaux produits destinés au grand public permettent de créer une immunité collective acquise et rompre définitivement la chaîne de transmission du Covid-19»...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)
  • DIPLOMATIE

    Sommet Afrique-France 2020 : Stéphanie Rivoal séjourne au Cameroun
    La Secrétaire générale Stéphanie Rivoal veut notamment se rassurer de la participation conséquente des entrepreneurs camerounais au Sommet Afrique-France 2020 qui se tiendra à Bordeaux. Stéphanie Rivoal a rencontré ce lundi 2 mars 2020, le ministre de l'Habitat et du Développement urbain, Célestine Ketcha Courtès, pour s'enquérir du contenu technique de la participation...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)

    La Secrétaire générale Stéphanie Rivoal veut notamment se rassurer de la participation conséquente des entrepreneurs camerounais au Sommet Afrique-Fran...

    Read More
    Droit financier communautaire : la Cemac vulgarise les mécanismes
    Séminaire de vulgarisation du droit financier Communautaire et de sensibilisation sur les procédures de la Cour des Comptes de la Cemac. C’est autour de ces travaux de trois jours que les premiers responsables des institutions, organes et institutions spécialisées, et acteurs financiers de la zone Cemac (Communauté des économique et monétaire des Etats de l’Afrique centrale) s’affairent depuis le 3 décembre courant. Le centre des conférences de Sipopo de Malabo en Guinée Équatoriale accueille l’évènement. Il est question de former les acteurs impliqués dans la gestion des ressources mises à la disposition des institutions de la sous-région. Comme l’a expliqué dans son discours inaugural Juan Carlos Owono Ela Mangue,Les travaux de Malabo en Guinée Équatoriale ont débuté le 3 décembre 2019.

    Séminaire de vulgarisation du droit financier Communautaire...

    Read More
    Affaire Nexttel : le Vice-premier Ministre vietnamien en route pour le Cameroun
    Dans une récente parution, La Voix Du Koat informait le public de la visite officielle au Cameroun, du 1er au 3 novembre 2019, du Vice-premier Ministre vietnamien. Vuong Dinh Hue sera à la tête d’une délégation de neuf personnes. Au menu de ce voyage diplomatique, deux questions : la coopération bilatérale et les décisions liées au règlement des différends dans l'entreprise commune NexttelDans une récente parution, La Voix Du Koat informait les lecteurs de la visite officielle au Cameroun, du 1er au 3 novembre 2019, du Vice-premier Ministre vietnamien. Vuong Dinh Hue sera ...
    Read More
    Grand dialogue national : la France et la Francophonie encouragent la «libre expression»
    Elles se sont prononcées ce jeudi 12 septembre 2019 sur l’actualité majeure au Cameroun. À travers un tweet, la France laisse entendre qu’elle est attachée au « dialogue et à ...
    Read More
    Revendications anticoloniales : Martin Dibobe célébré en Allemagne
    Premier Noir conducteur de train dans les années 1900 à Berlin, ce Camerounais d’origine et militant anticolonialiste a été honoré le 22 juillet 2019 par le gouvernement du Land avec une deuxième plaque au centre administratif de Berlin. Le gouvernement du Land de Berlin et de la ville de Berlin, capitale de la République fédérale d’Allemagne, a pris la résolution de retirer des noms de rues célébrant d’anciens esclavagistes et colonisateurs pour les remplacer par des noms d’anciens défenseurs des libertés fondamentales, des activistes de l’égalité des droits et des militants ou résistants anticolonialistes. Un acte que le professeur Kum’à Ndoumbè III considère comme une victoire suite à plusieurs années de luttes et d’injustices subites par les peuples colonisés d’AfriquePremier Noir conducteur de train dans les années 1900 à Berlin, ce Camerounais  d’origine et militant anticolonialiste a été honoré le 22 juillet 2019 par le gouvernement du Land avec une ...
    Read More