Samuel Dieudonné Moth : Appelez-moi Honorable

0

Paré de tous ses attributs parlementaires, depuis le lundi 16 mars 2020, le tout nouveau député Rdpc du département du Nkam, l’honorable Samuel Dieudonné Moth, a officiellement été présenté à la population.

La salle des fêtes d’un restaurant de Yaoundé, était bondée de monde le 16 mars dernier, à l’occasion de la cérémonie de présentation solennelle des attributs parlementaires de l’honorable Samuel Dieudonné Moth. Ce fils du département du Nkam a gagné son siège à l’Assemblée nationale, à l’issue du double scrutin législatif et municipal du 9 février 2020.

On répondu présent, des membres du gouvernement, des hauts dignitaires du Comité central du Rdpc, à l’instar du Pr Ebénézer Njoh Mouelle, du Pr Pascal Charlemagne Messanga Nyamding, du Pr Laurent Charles Boyomo Assala, des ministres Pierre Titti et Jean Ernest Massena Ngallè Bibehe, des élites du Nkam, des sénateurs, maires, et conseillers municipaux des 4 communes du département.

Lire aussi :Décentralisation : Le Nkam pleure ses misères devant Atanga Nji

Pour couronner cette consécration politique, les chefs traditionnels du département du Nkam, qui ont effectué le déplacement, sous la conduite de leurs majestés Gustave Benga et Gaston Dipita, ont à l’unanimité offert un rituel d’adoubement, d’onction et de bénédiction à l’honorable Samuel Moth, pour la bonne conduite de ce mandat parlementaire, qui s’inscrit dans l’espoir.

Natif de l’arrondissement de Yingui, village iboti, du canton Nkockbiakat dans la communauté Banen, Samuel Dieudonné Moth est expert-comptable de profession, domicilié à Douala. Présidant de la Section Rdpc de Yingui. « Au-delà de la satisfaction qui m’anime en ce moment, pour cette double reconnaissance du travail abattu depuis plusieurs décennies, à la fois par mon parti politique le Rdpc, et par les populations qui m’ont élu, il s’agira pour moi d’être à la hauteur de leurs attentes, conformément aux missions d’un député, qui consistent à légiférer et à contrôler l’action du gouvernement, notamment en ce qui concerne la rationalisation de la dépense publique et la redistribution équitable de la richesse nationale. Et ceci, dans le respect de soi, le respect des autres et surtout le respect des valeurs de la République», a souligné le député, non sans préciser que : «C’est vrai que je viens d’un département où les problèmes et les doléances des populations sont énormes, mais sachez bien que je suis avant tout pour la République d’abord. Je suis député de la nation, et je porterai très haut, sans réserve les problèmes essentiels de l’ensemble de mes compatriotes, du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest. L’urgence aujourd’hui est au retour de la paix et de la stabilité dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Nous serons toujours là pour veiller et pour tirer la sonnette d’alarme, afin d’attirer l’attention des gouvernants, qui sont en réalité les seuls et véritables acteurs de développement sur le terrain. Nous veillerons au quotidien à ce que chacun fasse bien son travail, pour l’émergence de notre pays.»

Samuel BONDJOCK

Share.

About Author

Laisser un commentaire