Présidentielle 2018: la mise en garde du Sdf à Elecam

0

Ni John Fru Ndi exerce une pression sur Elecam. Le chairman du Social democratic front (Sdf) met le conseil électoral d’Elections Cameroon devant ses responsabilités. Dans un communiqué rendu public ce dimanche, 29 juillet 2018 faisant état des résolutions de la réunion extraordinaire du comité exécutif nationale tenue à Bamenda le week-end dernier, le leader de la principale formation politique de l’opposition camerounaise fait savoir à Enow Abrams Egbe qu’il «est encore temps d’informer les Camerounais sur les solutions que le Conseil électoral a prises pour résoudre le problème de vote des déplacés internes et des réfugiés».

Ni John Fru Ndi exerce une pression sur Elecam. Le chairman du Social democratic front (Sdf) met le conseil électoral d'Elections Cameroon devant ses responsabilités. Dans un communiqué

Ni John Fru Ndi.

Le comité exécutif national du Sdf enjoint, dans la même veine, Elecam, conformément à la loi, de retirer tous les bureaux de vote illégaux des casernes militaires, du palais présidentiel et des palais royaux. Aussi cette instance met-elle en place une commission spéciale présidée par le Secrétaire général, Jean Tsomelou, avec comme membres Joseph Mbah Ndam et Cyprien Awudu Mbaya, tous les deux parlementaires du Sdf. L’enjeu de la création de cette commission consiste à inciter Elecam à se conformer à la loi.

Dans la perspective de la présidentielle du 7 octobre 2018, le Sdf vient de créer quatre pôles de communication sur le territoire national grâce auxquels la campagne électorale sera organisée. Dans le listing des résolutions du Nec, la diaspora a été félicitée pour l’accueil chaleureux réservé à Josua Osih, candidat à la candidature à cette échéance électorale, ainsi qu’à sa délégation. En guise de conseil, Fru Ndi et les membres du comité exécutif national exhortent les inscrits à retirer leurs cartes d’électeur dans les plus brefs délais.

Serge Aimé BIKOI

Share.

About Author

Laisser un commentaire