Pesages routiers fantaisistes : Sime Pierre fait fléchir Nganou Djoumessi

0

Suite à la levée du récent mot d’ordre de préavis de grève des transporteurs routiers du Cameroun, le ministre des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi, a tenu une concertation approfondie avec la plateforme syndicale. Les pèses essieux sont désormais retirés de la circulation.

C’est au total cinq présidents syndicaux et confédéraux qui se sont retrouvés autour du ministre des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi, afin de décrypter en profondeur toutes les problématiques administratives et techniques, que subissent les transporteurs routiers au Cameroun. L’honorable Sime Pierre, président du Bureau Général du Fret Terrestre (Bgft) et de son Coordonnateur général El Hadj Oumarou ont planté. Il s’agissait en réalité pour ces syndicalistes, de faire porter très haut leur voix, contre ce qu’ils qualifient eux-mêmes de tracasseries routières. Entre autre, le problème de la légalité, de l’opportunité et de la fiabilité des pesées, à la fois sur les ponts bascules fixes et sur les pèses essieux mobiles qui se chevauchent à répétition sur les axes routiers ; avec des relents de corruption à ciel ouvert du personnel du Mintp. Les stations de pesage de Bekoko, d’Akonolinga et de Nanga Eboko, sont passées, aux cribles des transporteurs. Surtout avec les prises de parole des Président Vokeng Moïse du Reproc et Pierre Nyemeck Ntamack, de la Cgstc.

Le Mintp Emmanuel Nganou Djoumessi a instantanément pris les mesures, arrachant ainsi au passage les applaudissements et les félicitations de ses interlocuteurs. Les pèses essieux mobiles sont désormais retirés des contrôles routiers, les transporteurs n’auront uniquement qu’à payer, pour chaque camion, à la première station de pesage, contre délivrance d’un ticket valable pour tout le trajet. L’immobilisation des camions dans les stations de pesage était strictement proscrite.

Samuel BONDJOCK

Réaction :

Hon. Sime Pierre, Président du Bgft et Président de la Plateforme syndicale

Suite à la levée du récent mot d’ordre de préavis de grève des transporteurs routiers du Cameroun, le ministre des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi, a tenu une concertation approfondie avec la plateforme syndicale. Les pèses essieux sont désormais retirés de la circulation.  C’est au total cinq présidents syndicaux et confédéraux qui se sont retrouvés autour du ministre des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi, afin de décrypter en profondeur toutes les problématiques administratives et techniques, que subissent les transporteurs routiers au Cameroun

Hon. Sime Pierre

En effet, lorsque nous avons lancé un préavis de grève en janvier 2019, le gouvernement nous a signé un protocole d’accord. C’est dans la poursuite de cet accord que le ministre des Travaux publics nous a reçus aujourd’hui. Nous avons ensemble étudié minutieusement les difficultés de pèses essieux mobiles et même les ponts bascules. Nous sortons de là très satisfaits, au regard des décisions prises immédiatement par monsieur le Ministre, de retirer désormais ces pèses essieux mobiles de la circulation ; et que nos camions ne seront plus jamais immobilisés comme avant, pendant plusieurs jours dans les stations de pesage. Nous disons merci au Ministre. Et aussi un très grand merci au Président Paul Biya, pour la réactivité de son gouvernement, qui a réussi à résoudre dans les brefs délais les problèmes des transporteurs que nous sommes, pour le bien-être des populations du Cameroun et de la Sous-région Afrique Centrale.

Share.

About Author

Leave A Reply