Nécrologie : Il s’appelait… Jean Jacques Ewong

0

Reporter-photographe à la notoriété outre atlantique et promoteur de l’agence d’images Aras press établie à Paris, l’homme qui a couvert plus d’une dizaine de phases finales de la Coupe d’Afrique des nations (Can) et cinq Coupes du monde, a rendu l’âme lundi 11 février 2019, à Yaoundé, vaincu par un malaise.

La nouvelle, pour assommante qu’elle est, tombe aux environs de 9h. Alors que les confrères de la presse sportive peinent à croire qu’il ne s’agit guère d’un fake news comme il en foisonne ces derniers temps sur la toile, c’est un post de Jean Claude Ngoo, le frère cadet du défunt, qui vient confirmer que celui qu’on appelait affectueusement « JJ » a effectivement tiré sa révérence. « J’ai le regret de vous annoncer le décès de mon grand frère Jean Jacques Ewong au Centre médical le Jourdain à Yaoundé à 5h 50 minutes », annonce-t-il laconiquement sur son mur Facebook.

S’en suit une pluie de messages de condoléances, de tristesse et surtout des témoignages nostalgiques puisées dans les moments passés en compagnie de l’homme qui exerçait sa profession de reporter-photo depuis plus de 20 ans avec une passion débordante. Entre surprise et stupéfaction, la (mauvaise) nouvelle, telle une traînée de poudre, va faire le tour du monde, provoquant une onde de choc dans les rangs de ses amis, ses confrères et même ceux des jeunes férus de la photographie qui se sont abreuvés à la source de Jean Jacques Ewong. La surprise est d’autant plus grande qu’il n’était pas malade, on imaginait mal que ce malaise qui l’a conduit à la clinique le Jourdain, le conduirait finalement dans la chambre froide d’une morgue.

Reporter-photographe à la notoriété outre atlantique et promoteur de l’agence d’images Aras press établie à Paris, l’homme qui a couvert plus d’une dizaine de phases finales de la Coupe d’Afrique des nations (Can) et cinq Coupes du monde, a rendu l’âme lundi 11 février 2019, à Yaoundé, vaincu par un malaise

Jean Jacques Ewong. A jamais!

Professionnel accompli

Beaucoup gardent de l’homme, le souvenir d’un professionnel accompli, un bosseur, un amoureux du travail bien fait, un esthète dont on salue aujourd’hui  la magie qu’il pouvait créer avec son appareil photo. C’était aussi un homme affable, disponible, sympathique, humble et toujours prêt à prodiguer des conseils à la jeune génération. Sans complexe, sans arrières pensée, sans fausse modestie. C’était une belle âme, un bonhomme sans histoire qui aimait ce qui faisait et marquait par ces qualités, les esprits de ceux qui avaient le bonheur et la chance de le côtoyer. C’est peut être pourquoi le célèbre journaliste africain et fondateur du site Mauritanie foot, Lassana Camara  pense que l’illustre défunt va manquer aux stades africains et surtout aux férus du football. « La mort d’un monument de la presse sportive africaine, le camerounais Jean Jacques Ewong, l’homme a couvert plus de 10 éditions de la Coupe d’Afrique, plus de 5 coupes du monde », peut-on lire sur sa page avec une photo de « JJ ». Ses voyages à travers l’Afrique et le monde avaient bétonné sa réputation et garni son impressionnant CV qui faisait saliver les bleus de la profession.

Un homme bon, un homme bien

Priscille Moadougou Atangana, journaliste à la Société de presse et d’édition du Cameroun (Sopecam) perd celui qu’elle appelait affectueusement « Molla des ways ». En guise d’hommage à cet aîné et ami, elle se remémore les multiples reportages qu’elle a réalisé avec l’aide de celui qui était en réalité « (…) un homme bon! Un homme bien. Il n’y avait jamais de problèmes en situation de reportage, mais des tas de solutions dont il était le seul à détenir le secret! Je ne citerais pas le nombre de fois qu’il m’a envoyé en inbox les photos retrouvées dans ses archives. Ce qui avait le chic de m’arracher un de ces fous rires ! Mais là, je ne peux plus rire. L’annonce de ton départ brusque m’a rendu ébaubie. Je ne te savais même pas au Cameroun. Il ne me reste que les souvenirs (..)», confie-t-elle sur sa page Facebook.

Ancien élève du Collège Vogt de Yaoundé, Jean Jacques Ewong bossait pour Aras Press, agence spécialisée dans le reportage, la photographie, la vidéo, l’événementiel, les archives photographiques –surtout-celles de l’équipe nationale fanion, a pour principal but, de mettre à la disposition de la presse, le maximum d’infos et de photos sur cette équipe qui est progressivement devenue un label. « Notre satisfaction vient d’abord du fait que nous assurons le droit de mémoire de la sélection nationale aux compétitions internationales. Car, depuis les années 90 on n’a pas beaucoup de photos de nos Lions », confiait-il. Repose en paix « JJ » !

Daniel NDING

Share.

About Author

Laisser un commentaire

  • SANTE

    Près d’une vingtaine d’instituts hospitaliers publics ont déjà bénéficié de dons d’entreprises françaises basées sur le territoire camerounais. Président des Ccef, Pascal Louchelart souligne : «Cette action est annonciatrice d’une série d’autres qui seront menées par le réseau des Conseillers du Commerce Extérieur de la France au Cameroun. Nous travaillons pour doter davantage le personnel de santé d’équipements...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)
    Sortez couverts ! Portez un masque ; protégeons-nous et protégeons les autres ! Ces messages de sensibilisation ont plus que jamais tout leur sens en ces jours où la menace du Coronavirus fait frémir au Cameroun. Les statistiques donnent froid au dos et sonnent comme une course vers un record en termes de contamination. Les derniers chiffres font état de 112 cas, 14 guéris et 3 décès enregistrés hier, vendredi 22 mai 2020...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)
    Il s’est fait connaître, vers les années 1995, à l’échelle nationale et internationale avec ses remèdes notamment contre le Vih Sida, à base de plantes. Le Camerounais Dr Richard Fru présente aujourd’hui une gamme de produits pour barrer la voie au covid-19.
    Malgré l’indifférence du gouvernement camerounais, l’expert de la médecine orthomoléculaire soigne depuis des mois, les malades du Covid-19. Aujourd’hui, il présente une solution buvable à base de plantes naturelles, pour prévenir et soigner les patients du Covid-19. «Ces deux nouveaux produits destinés au grand public permettent de créer une immunité collective acquise et rompre définitivement la chaîne de transmission du Covid-19»...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)
  • DIPLOMATIE

    Sommet Afrique-France 2020 : Stéphanie Rivoal séjourne au Cameroun
    La Secrétaire générale Stéphanie Rivoal veut notamment se rassurer de la participation conséquente des entrepreneurs camerounais au Sommet Afrique-France 2020 qui se tiendra à Bordeaux. Stéphanie Rivoal a rencontré ce lundi 2 mars 2020, le ministre de l'Habitat et du Développement urbain, Célestine Ketcha Courtès, pour s'enquérir du contenu technique de la participation...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)

    La Secrétaire générale Stéphanie Rivoal veut notamment se rassurer de la participation conséquente des entrepreneurs camerounais au Sommet Afrique-Fran...

    Read More
    Droit financier communautaire : la Cemac vulgarise les mécanismes
    Séminaire de vulgarisation du droit financier Communautaire et de sensibilisation sur les procédures de la Cour des Comptes de la Cemac. C’est autour de ces travaux de trois jours que les premiers responsables des institutions, organes et institutions spécialisées, et acteurs financiers de la zone Cemac (Communauté des économique et monétaire des Etats de l’Afrique centrale) s’affairent depuis le 3 décembre courant. Le centre des conférences de Sipopo de Malabo en Guinée Équatoriale accueille l’évènement. Il est question de former les acteurs impliqués dans la gestion des ressources mises à la disposition des institutions de la sous-région. Comme l’a expliqué dans son discours inaugural Juan Carlos Owono Ela Mangue,Les travaux de Malabo en Guinée Équatoriale ont débuté le 3 décembre 2019.

    Séminaire de vulgarisation du droit financier Communautaire...

    Read More
    Affaire Nexttel : le Vice-premier Ministre vietnamien en route pour le Cameroun
    Dans une récente parution, La Voix Du Koat informait le public de la visite officielle au Cameroun, du 1er au 3 novembre 2019, du Vice-premier Ministre vietnamien. Vuong Dinh Hue sera à la tête d’une délégation de neuf personnes. Au menu de ce voyage diplomatique, deux questions : la coopération bilatérale et les décisions liées au règlement des différends dans l'entreprise commune NexttelDans une récente parution, La Voix Du Koat informait les lecteurs de la visite officielle au Cameroun, du 1er au 3 novembre 2019, du Vice-premier Ministre vietnamien. Vuong Dinh Hue sera ...
    Read More
    Grand dialogue national : la France et la Francophonie encouragent la «libre expression»
    Elles se sont prononcées ce jeudi 12 septembre 2019 sur l’actualité majeure au Cameroun. À travers un tweet, la France laisse entendre qu’elle est attachée au « dialogue et à ...
    Read More
    Revendications anticoloniales : Martin Dibobe célébré en Allemagne
    Premier Noir conducteur de train dans les années 1900 à Berlin, ce Camerounais d’origine et militant anticolonialiste a été honoré le 22 juillet 2019 par le gouvernement du Land avec une deuxième plaque au centre administratif de Berlin. Le gouvernement du Land de Berlin et de la ville de Berlin, capitale de la République fédérale d’Allemagne, a pris la résolution de retirer des noms de rues célébrant d’anciens esclavagistes et colonisateurs pour les remplacer par des noms d’anciens défenseurs des libertés fondamentales, des activistes de l’égalité des droits et des militants ou résistants anticolonialistes. Un acte que le professeur Kum’à Ndoumbè III considère comme une victoire suite à plusieurs années de luttes et d’injustices subites par les peuples colonisés d’AfriquePremier Noir conducteur de train dans les années 1900 à Berlin, ce Camerounais  d’origine et militant anticolonialiste a été honoré le 22 juillet 2019 par le gouvernement du Land avec une ...
    Read More