Mondial féminin 2019/ Lionnes : rugissez, sauvez l’honneur de l’Afrique !

0

L’équipe nationale féminine du Cameroun, pour sa première sortie à cette Coupe du monde, affronte le Canada ce soir à 20h. Après les défaites concédées par l’Afrique du Sud et le Nigeria respectivement devant l’Espagne et la Norvège, le pays d’Aboudi Onguéné reste la dernière nation africaine sur laquelle le continent mise tous ses espoirs.

En 2015, le séjour canadien des pouliches d’Enow Ngachu (alors sélectionneur) est arrivé à son terme au stade des 8e de finales. Après l’élimination prématurée la Côte d’Ivoire et la mise à l’écart du champion d’Afrique le Nigeria, le Cameroun dont on ne vendait pas cher la peau, avait également fait ses adieux à la compétition. En tombant les armes à la main (1-0) face à la Chine sur la pelouse du Commonwealth Stadium d’Edmonton au Canada. Pour un premier Mondial, les coéquipières d’Annette Ngo Ndom étaient sorties honorablement de la compétition, avec neufs buts marqués et trois encaissés, signant le record africain de tous les mondiaux. Les félines avaient montré qu’elles y croyaient, même si leur trop forte assurance les avait trahi, en enregistrant un bilan meilleur que celui des Jeux olympiques 2012 de Londres, où elles avaient pris 11 buts pour n’en marquer qu’un seul.

Pour cette deuxième participation, ce serait un secret de Polichinelle de dire que le public en attend davantage. Le premier adversaire à ce Mondial français a pour nom : le Canada, classé 5ème nation mondiale de football féminin au dernier pointage du classement Fifa. Le pays hôte de la dernière Coupe du monde se présente cette fois avec l’objectif de faire mieux qu’en 2003 (où il avait atteint le dernier carré). Les Canucks de leur surnom, sont pétris d’expérience du fait de leurs multiples participations dans cette prestigieuse compétition (7eme/8). Ken- neth Heiner-Moller et ses pouliches qui viennent de la zone Concacaf où ils font office de seconds des Etats-Unis, va croiser le chemin des Lionnes pour la première fois de l’histoire.

Abam, un seul être vous manque et tout est dépeuplé

Dans la tanière, c’est sans Michaela Abam que le Cameroun devra jeter toutes ses forces dans la bataille. L’attaquante des Lionnes Indomptables pourtant créditée d’une performance au top depuis le début de la mise au vert, ne pourra pas être de la partie, lors de ce premier match à la suite d’une douleur aux adducteurs survenue lors d’un entraînement lors du stage d’acclimatation en Espagne. « L’état de santé de Michaela Abam est plutôt stable selon le staff médical. Elle s’est même entraînée dans la matinée de dimanche avec ses coéquipières. Toutefois, le Coach Alain Djeumfa préfère ne pas prendre de risque en l’alignant pour ce premier match des Lionnes dans cette Coupe du monde de Football Féminin Fifa France 2019. Pour la deuxième rencontre, les camerounais pourront certainement contempler sa pointe de vitesse et ses frappes puissantes », renseigne la Fédération camerounaise de football à travers son site internet officiel.

Un forfait qui va certainement constituer un handicap pour les Camerounaises en dépit de la présence des atouts de poids tels que : Raïssa Feudjio, Augustine Silvia Edjangue Siliki, Marie Aurèle Awona, Madeleine Ngono Mani, Gabrielle Aboudi Onguene, Jeannette Grâce Ngock Yango, Henriette Michelle Akaba Edoa, Nchout Njoya Ajara, Gaëlle Gaëlle Enganamouit (quoique diminuée par une blessure qu’elle traîne depuis trois ans), Géneviève Ngo Mbeleck et Yvonne Leuko Chibosso… Allez les Lionnes !

Daniel NDING

Share.

About Author

Laisser un commentaire

  • SANTE

    Près d’une vingtaine d’instituts hospitaliers publics ont déjà bénéficié de dons d’entreprises françaises basées sur le territoire camerounais. Président des Ccef, Pascal Louchelart souligne : «Cette action est annonciatrice d’une série d’autres qui seront menées par le réseau des Conseillers du Commerce Extérieur de la France au Cameroun. Nous travaillons pour doter davantage le personnel de santé d’équipements...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)
    Sortez couverts ! Portez un masque ; protégeons-nous et protégeons les autres ! Ces messages de sensibilisation ont plus que jamais tout leur sens en ces jours où la menace du Coronavirus fait frémir au Cameroun. Les statistiques donnent froid au dos et sonnent comme une course vers un record en termes de contamination. Les derniers chiffres font état de 112 cas, 14 guéris et 3 décès enregistrés hier, vendredi 22 mai 2020...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)
    Il s’est fait connaître, vers les années 1995, à l’échelle nationale et internationale avec ses remèdes notamment contre le Vih Sida, à base de plantes. Le Camerounais Dr Richard Fru présente aujourd’hui une gamme de produits pour barrer la voie au covid-19.
    Malgré l’indifférence du gouvernement camerounais, l’expert de la médecine orthomoléculaire soigne depuis des mois, les malades du Covid-19. Aujourd’hui, il présente une solution buvable à base de plantes naturelles, pour prévenir et soigner les patients du Covid-19. «Ces deux nouveaux produits destinés au grand public permettent de créer une immunité collective acquise et rompre définitivement la chaîne de transmission du Covid-19»...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)
  • DIPLOMATIE

    Sommet Afrique-France 2020 : Stéphanie Rivoal séjourne au Cameroun
    La Secrétaire générale Stéphanie Rivoal veut notamment se rassurer de la participation conséquente des entrepreneurs camerounais au Sommet Afrique-France 2020 qui se tiendra à Bordeaux. Stéphanie Rivoal a rencontré ce lundi 2 mars 2020, le ministre de l'Habitat et du Développement urbain, Célestine Ketcha Courtès, pour s'enquérir du contenu technique de la participation...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)

    La Secrétaire générale Stéphanie Rivoal veut notamment se rassurer de la participation conséquente des entrepreneurs camerounais au Sommet Afrique-Fran...

    Read More
    Droit financier communautaire : la Cemac vulgarise les mécanismes
    Séminaire de vulgarisation du droit financier Communautaire et de sensibilisation sur les procédures de la Cour des Comptes de la Cemac. C’est autour de ces travaux de trois jours que les premiers responsables des institutions, organes et institutions spécialisées, et acteurs financiers de la zone Cemac (Communauté des économique et monétaire des Etats de l’Afrique centrale) s’affairent depuis le 3 décembre courant. Le centre des conférences de Sipopo de Malabo en Guinée Équatoriale accueille l’évènement. Il est question de former les acteurs impliqués dans la gestion des ressources mises à la disposition des institutions de la sous-région. Comme l’a expliqué dans son discours inaugural Juan Carlos Owono Ela Mangue,Les travaux de Malabo en Guinée Équatoriale ont débuté le 3 décembre 2019.

    Séminaire de vulgarisation du droit financier Communautaire...

    Read More
    Affaire Nexttel : le Vice-premier Ministre vietnamien en route pour le Cameroun
    Dans une récente parution, La Voix Du Koat informait le public de la visite officielle au Cameroun, du 1er au 3 novembre 2019, du Vice-premier Ministre vietnamien. Vuong Dinh Hue sera à la tête d’une délégation de neuf personnes. Au menu de ce voyage diplomatique, deux questions : la coopération bilatérale et les décisions liées au règlement des différends dans l'entreprise commune NexttelDans une récente parution, La Voix Du Koat informait les lecteurs de la visite officielle au Cameroun, du 1er au 3 novembre 2019, du Vice-premier Ministre vietnamien. Vuong Dinh Hue sera ...
    Read More
    Grand dialogue national : la France et la Francophonie encouragent la «libre expression»
    Elles se sont prononcées ce jeudi 12 septembre 2019 sur l’actualité majeure au Cameroun. À travers un tweet, la France laisse entendre qu’elle est attachée au « dialogue et à ...
    Read More
    Revendications anticoloniales : Martin Dibobe célébré en Allemagne
    Premier Noir conducteur de train dans les années 1900 à Berlin, ce Camerounais d’origine et militant anticolonialiste a été honoré le 22 juillet 2019 par le gouvernement du Land avec une deuxième plaque au centre administratif de Berlin. Le gouvernement du Land de Berlin et de la ville de Berlin, capitale de la République fédérale d’Allemagne, a pris la résolution de retirer des noms de rues célébrant d’anciens esclavagistes et colonisateurs pour les remplacer par des noms d’anciens défenseurs des libertés fondamentales, des activistes de l’égalité des droits et des militants ou résistants anticolonialistes. Un acte que le professeur Kum’à Ndoumbè III considère comme une victoire suite à plusieurs années de luttes et d’injustices subites par les peuples colonisés d’AfriquePremier Noir conducteur de train dans les années 1900 à Berlin, ce Camerounais  d’origine et militant anticolonialiste a été honoré le 22 juillet 2019 par le gouvernement du Land avec une ...
    Read More