Matomba : «Investissons le parlement, déployons nous dans les mairies, il est temps de changer»

0

Passée la proclamation des résultats de la présidentielle, Serge Espoir Matomba a déjà la tête tourné vers les municipales et les législatives de 2019. En félicitant Paul Biya, le candidat du Purs au récent scrutin invite les Camerounais à s’inscrire massivement sur les listes électorales.

Après la proclamation des résultats de la présidentielle, Serge Espoir Matomba a déjà la tête tourné vers les municipales et les législatives de 2019. En félicitant Paul Biya, le candidat du Purs au récent scrutin invite les Camerounais à s'inscrire massivement sur les listes électorales.

Serge Espoir Matomba

Fils et filles du Cameroun,

Au soir de la proclamation des résultats de la présidentielle du 07 Octobre 2018, je viens vous remercier pour le regard attentif que vous aurez porté sur le candidat, mandataire du Peuple Uni pour la Rénovation Sociale que je suis.

J’adresse ma gratitude à toutes ces femmes et tous ces hommes qui ont pris de leur temps pour participer au scrutin. Mes sincères remerciements à l’endroit des représentants dans les bureaux de vote qui ont veillé malgré les menaces, intimidations et interpellations lors du déroulement de l’élection. Mon regard est également tourné vers les militants et sympathisants de plus en plus nombreux, qui continuent de croire au projet du PURS. Lire aussi :Serge Espoir Matomba : «La médecine traditionnelle apportera une plus-value à notre économie»

Les données publiées par le Conseil Constitutionnel ne reflètent pas le travail de 10 années ; mais quelles que soient leurs origines, elles nous interpellent et nous invitent à nous interroger comme acteurs politiques et comme peuple. En toutes circonstances, le plus important aujourd’hui reste l’ensemble des satisfactions que nous avons de l’ouvrage accompli sur le terrain ; toute chose dont on ne saurait nous délester. L’une de ces satisfactions est la politisation des camerounais.

Depuis 2008, nous nous sommes engagés sur le chemin de l’éveil des consciences des camerounais, afin qu’ils sachent que le destin du Cameroun est entre leurs mains. Ce travail de longue haleine prendra le temps qu’il faudra, mais finira par porter ses fruits. Aujourd’hui, notre objectif n’est pas encore atteint mais, la première victoire dont nous pouvons nous féliciter est celle de la révolution des consciences.

Cette élection à laquelle j’ai pris part, aura eu la particularité d’une intense compétition entre neuf candidats. De valeureux républicains qui ont montré chacun l’intérêt pour l’amélioration du jeu démocratique, mais aussi et surtout pour appeler à l’implication de tous les Camerounais dans la gestion de la chose publique. Cet intérêt désormais certain du peuple vis-à-vis de l’organisation administrative et étatique est un saut qualitatif pour l’amélioration des conditions de vie des citoyens.

Pour préparer cette élection 2018, mon équipe et moi-même avons travaillé pour sortir des débats de personne ; du traditionnel « Biya must go », afin d’imposer les débats d’idées. C’est ainsi que notre démarche a été anglée sur notre projet de société né il y a 4 ans et actualisé il y a 16 mois. Aujourd’hui, nous sommes fiers de nous positionner comme une force de proposition. D’ailleurs, bon nombre de nos idées sont aisément applicables dès cet instant.

Je prends acte des données rendues publiques par le Conseil Constitutionnel, mais reste convaincu que le combat continue avec la même ardeur, la même intensité et la même énergie. J’invite donc les Camerounais à s’inscrire massivement sur les listes électorales dès le 02 Janvier 2019, et leur dit qu’il est temps de prendre d’assaut les postes électifs. Le PURS a appelé à une mutualisation des forces de toute l’opposition dans le cadre de la campagne 300 maires/100 députés, lancé lors du deuxième congrès du parti en Juin 2017.

Camerounaises et Camerounais, investissons le parlement, déployons nous dans les mairies, il est temps de changer la configuration politique du Cameroun. 2018 est derrière nous, mettons le cap sur 2025, avec escale en 2019 lors des législatives et municipales.

Lire aussi :Crise anglophone : les USA et le Royaume-Uni appellent au retour urgent à la paix

Share.

About Author

Laisser un commentaire

  • SANTE

    Sortez couverts ! Portez un masque ; protégeons-nous et protégeons les autres ! Ces messages de sensibilisation ont plus que jamais tout leur sens en ces jours où la menace du Coronavirus fait frémir au Cameroun. Les statistiques donnent froid au dos et sonnent comme une course vers un record en termes de contamination. Les derniers chiffres font état de 112 cas, 14 guéris et 3 décès enregistrés hier, vendredi 22 mai 2020...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)
    Il s’est fait connaître, vers les années 1995, à l’échelle nationale et internationale avec ses remèdes notamment contre le Vih Sida, à base de plantes. Le Camerounais Dr Richard Fru présente aujourd’hui une gamme de produits pour barrer la voie au covid-19.
    Malgré l’indifférence du gouvernement camerounais, l’expert de la médecine orthomoléculaire soigne depuis des mois, les malades du Covid-19. Aujourd’hui, il présente une solution buvable à base de plantes naturelles, pour prévenir et soigner les patients du Covid-19. «Ces deux nouveaux produits destinés au grand public permettent de créer une immunité collective acquise et rompre définitivement la chaîne de transmission du Covid-19»...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)
    L'Unicef répond à l'appel du premier magistrat de la ville de Douala, Roger Mbassa Ndine, qui a mis sur pied une stratégie de riposte. La cérémonie de remise de ce don par l'Unicef s'est tenue  le 24 avril dernier à Bonaberi à l'esplanade de la sous-préfecture. Constitué de 70 cubitainers de  1000 litres chacun, des chasubles pour les équipes qui descendront sur le terrain
    Malgré l’indifférence du gouvernement camerounais, l’expert de la médecine orthomoléculaire soigne depuis des mois, les malades du Covid-19. Aujourd’hui, il présente une solution buvable à base de plantes naturelles, pour prévenir et soigner les patients du Covid-19. «Ces deux nouveaux produits destinés au grand public permettent de créer une immunité collective acquise et rompre définitivement la chaîne de transmission du Covid-19»...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)
  • DIPLOMATIE

    Sommet Afrique-France 2020 : Stéphanie Rivoal séjourne au Cameroun
    La Secrétaire générale Stéphanie Rivoal veut notamment se rassurer de la participation conséquente des entrepreneurs camerounais au Sommet Afrique-France 2020 qui se tiendra à Bordeaux. Stéphanie Rivoal a rencontré ce lundi 2 mars 2020, le ministre de l'Habitat et du Développement urbain, Célestine Ketcha Courtès, pour s'enquérir du contenu technique de la participation...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)

    La Secrétaire générale Stéphanie Rivoal veut notamment se rassurer de la participation conséquente des entrepreneurs camerounais au Sommet Afrique-Fran...

    Read More
    Droit financier communautaire : la Cemac vulgarise les mécanismes
    Séminaire de vulgarisation du droit financier Communautaire et de sensibilisation sur les procédures de la Cour des Comptes de la Cemac. C’est autour de ces travaux de trois jours que les premiers responsables des institutions, organes et institutions spécialisées, et acteurs financiers de la zone Cemac (Communauté des économique et monétaire des Etats de l’Afrique centrale) s’affairent depuis le 3 décembre courant. Le centre des conférences de Sipopo de Malabo en Guinée Équatoriale accueille l’évènement. Il est question de former les acteurs impliqués dans la gestion des ressources mises à la disposition des institutions de la sous-région. Comme l’a expliqué dans son discours inaugural Juan Carlos Owono Ela Mangue,Les travaux de Malabo en Guinée Équatoriale ont débuté le 3 décembre 2019.

    Séminaire de vulgarisation du droit financier Communautaire...

    Read More
    Affaire Nexttel : le Vice-premier Ministre vietnamien en route pour le Cameroun
    Dans une récente parution, La Voix Du Koat informait le public de la visite officielle au Cameroun, du 1er au 3 novembre 2019, du Vice-premier Ministre vietnamien. Vuong Dinh Hue sera à la tête d’une délégation de neuf personnes. Au menu de ce voyage diplomatique, deux questions : la coopération bilatérale et les décisions liées au règlement des différends dans l'entreprise commune NexttelDans une récente parution, La Voix Du Koat informait les lecteurs de la visite officielle au Cameroun, du 1er au 3 novembre 2019, du Vice-premier Ministre vietnamien. Vuong Dinh Hue sera ...
    Read More
    Grand dialogue national : la France et la Francophonie encouragent la «libre expression»
    Elles se sont prononcées ce jeudi 12 septembre 2019 sur l’actualité majeure au Cameroun. À travers un tweet, la France laisse entendre qu’elle est attachée au « dialogue et à ...
    Read More
    Revendications anticoloniales : Martin Dibobe célébré en Allemagne
    Premier Noir conducteur de train dans les années 1900 à Berlin, ce Camerounais d’origine et militant anticolonialiste a été honoré le 22 juillet 2019 par le gouvernement du Land avec une deuxième plaque au centre administratif de Berlin. Le gouvernement du Land de Berlin et de la ville de Berlin, capitale de la République fédérale d’Allemagne, a pris la résolution de retirer des noms de rues célébrant d’anciens esclavagistes et colonisateurs pour les remplacer par des noms d’anciens défenseurs des libertés fondamentales, des activistes de l’égalité des droits et des militants ou résistants anticolonialistes. Un acte que le professeur Kum’à Ndoumbè III considère comme une victoire suite à plusieurs années de luttes et d’injustices subites par les peuples colonisés d’AfriquePremier Noir conducteur de train dans les années 1900 à Berlin, ce Camerounais  d’origine et militant anticolonialiste a été honoré le 22 juillet 2019 par le gouvernement du Land avec une ...
    Read More