BruxellesGate : Hugo Broos attendu à Yaoundé demain

0

Le sélectionneur des Lions indomptables Hugo Broos qui s’est fendu en révélations fracassantes pendant le stage de ses poulains à Bruxelles il y a une semaine, sera face au gouvernement demain mardi 4 avril 2017.

Le sélectionneur des Lions indomptables Hugo Broos qui s’est fendu en révélations fracassantes pendant le stage de ses poulains à Bruxelles il y’a une semaine, sera face au gouvernement

Le sélectionneur Hugo Broos.

De sources bien introduites au sein du sérail, la plus haute hiérarchie du pays voudrait voir plus clair sur ce qui mérite d’être baptisé le « BruxellesGate ». Laquelle affaire n’a contribué qu’à écorner davantage l’image du pays des quintuples champions d’Afrique à l’international. De la séquestration des Lions Indomptables privés de repas au Parker Hôtel pour facture impayée à « l’affaire Oyongo Bitolo » en passant par la sortie musclée de l’entraîneur, Hugo Broos qui, excédé par l’amateurisme qui règne autour et au sein de la tanière s’est livré à un grand déballage mercredi 29 mars 2017 face à la presse. Pire, le statut du technicien Belge dont le brouillard continue de persister autour de ses arriérés de salaires, constitue également l’un des axes de ce tête-à-tête prévue demain mardi 4 avril courant, probablement à l’immeuble Etoile, à en croire nos sources.

Nouvelles révélations

Aucune responsabilité n’étant encore été officiellement établie suite à cette série de scandales, le pouvoir de Yaoundé voudrait en savoir davantage sur les révélations du « sorcier blanc ». Lesquelles révélations relatives aux approximations dans la gestion de l’équipe nationale fanion que Broos a étalée en mondovision à travers des clichés sombres qui a provoqué un véritable tôlée au sein de l’appareil administrative des Champions d’Afrique. Pour rassurer le coach de ce que le son de cloche qu’il a émis est arrivé au plus haut sommet de l’Etat, l’homme est donc convoqué pour « définir le véritable coupable de cette énième humiliation enregistrée par le Cameroun ». Lui qui estime que la défaite contre la Guinée (1-2) est une des conséquences de cette gestion calamiteuse du groupe dont il a la charge depuis bientôt deux ans. Suffisant pour comprendre que la question liée à l’avenir de l’ancien joueur d’Anderlecht sera également sur la table des discussions qui s’annoncent riche en nouvelles révélations.

Indélicatesse

Mais avant qu’Hugo Broos ne vide son sac, la Fécafoot a précédé les pouvoirs publics en passant au scanner ce lundi après-midi, les différentes missions dévolues aux responsables qui interviennent dans la chaîne de gestion des Lions indomptables. Convoquée par le président Tombi à Roko Sidiki, une réunion du Comité d’urgence, élargie aux membres du Comité exécutif résidant à Yaoundé s’est tenue ce jour à 14h au siège de la Fécafoot. L’ordre du jour portait « essentiellement sur l’examen du rapport interne relatif aux événements survenus lors du match amical Cameroun-Guinée du 28 mars dernier ». Parmi les personnes visées par ledit rapport, nos sources pointent du doigt le coordonnateur des équipes nationales, Nguidjol Nlend qu’on accuse du non « paiement des factures d’hôtel » pendant le stage. Pour avoir brillé une fois de trop par son indélicatesse dans cette affaire, l’homme court vers une suspension si ce n’est un limogeage en bonne et due forme.

Daniel NDING

 

Share.

About Author

Laisser un commentaire