Douala : L’hôpital Laquintinie remercie ses retraités

1

A l’occasion de sa journée d’excellence, Laquintinie a célébré ce vendredi 9 décembre 2016 ses employés appelés désormais à la retraite.

S’il y en a pour qui l’hôpital Laquintinie est un mystère, pour Yvette Lonkeu, c’est un livre ouvert. Elle maîtrise toutes les pages. Elle y a passé plus de la moitié de sa vie entre les services de la cardiologie, la chirurgie A, la chirurgie C, le haut-standing, ORL, la consultation. Avec 32 ans d’activités derrière soi, la retraite est un repos mérité. Yvette Lonkeu fait partie des 25 employés de l’hôpital Laquintinie à Douala appelés à faire valoir leurs droits à la retraite. La cérémonie très courue de ce vendredi 9 décembre 2016 a été enjolivée par des cris de joie. «Cette retraite est une grande fierté, une grâce divine parce que ce n’est pas donné. Maintenant j’aurai le temps de me reposer, de m’occuper de ma famille et moi. Je vais créer d’ici quelques mois une petite activité connexe pour ne pas m’ennuyer», se réjouit Yvette Lonkeu.

A l’occasion de sa journée d’excellence, Laquintinie a célébré ce vendredi 9 décembre 2016 ses employés appelés désormais à la retraite.

Prêts pour la retraite.

Fort de sa casquette de président du comité de gestion de Laquintinie, Dr Fritz Ntone Ntone par ailleurs délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Douala, Cud, a décerné trois diplômes d’excellence à trois employés. Pour la qualité du travail rendu, Ngo Ibock Jeanne-d’arc, Ngamo Martin et  Nganji Tala ont reçu des primes spéciales. Cette prime se résume à la disposition d’un registre spécial qui est déjà ouvert à la Communauté urbaine de Douala, précise le délégué du gouvernement dans son allocution. Ceux qui ont bénéficié des primes auront une réduction de 50% s’ils veulent acquérir un permis de bâtir. Manga Salomé épouse Essono a reçu une prime spéciale.

Un centre d’hémodialyse

Pendant cette cérémonie qui clôturait la semaine de Laquintinie, le directeur général Pr Louis Richard Njock a pris la balle au bond pour faire son bilan. Le bilan d’une année mouvementée d’abord par l’affaire Koumatekel, le manque d’empathie du personnel vis-à-vis des malades… Autant de choses qui ont sapé l’image de l’institution. Depuis son installation il y a huit mois, le Dg a mis sur pied un Plan d’urgence qui s’est traduit avec la construction de la maternité Ashanti, de 200 nouveaux bancs pour les patients, le renforcement de la signalétique, une vidéo surveillance entre, le départ des corbillards le long de l’hôpital, entre autres. Des réalisations qui ont été possibles grâce aux 50millions Fcfa octroyés par le ministère de la Santé publique.

Pour arriver à ces résultats, Louis Richard Njock qui a su compter sur son équipe. La bonne gestion des victimes de la catastrophe ferroviaire d’Eseka  d’octobre dernier est également le fruit d’un travail d’équipe. Raison pour laquelle le chef de l’Etat a accordé à Laquintinie une récompense d’une valeur de 5millions Fcfa.  «Maintenant que le Plan d’urgence qui est à son crépuscule, nous lançons le Programme triennal  de développement local», argumente le Dg. Ce nouveau programme devra surtout lutter contre la vente illicite des médicaments. Le bilan est certes élogieux, mais il ne faut pas dormir sur ses lauriers. Le ministre de la Santé publique, André Mama Fouda a conseillé au Dg de toujours «rester à l’écoute de votre personnel». André Mama Fouda a promis de doter l’hôpital Laquintinie -qui est le plus vieil hôpital de la ville- d’un centre d’hémodialyse. Pour l’instant, seul l’Hôpital général de Douala dispose d’un centre d’hémodialyse pour la région du Littoral.

Valgadine TONGA  

Share.

About Author

Un commentaire

  1. Pingback: Santé : Samuel Eto’o offre un pavillon pédiatrique à Laquintinie

Laisser un commentaire

  • SANTE

    Près d’une vingtaine d’instituts hospitaliers publics ont déjà bénéficié de dons d’entreprises françaises basées sur le territoire camerounais. Président des Ccef, Pascal Louchelart souligne : «Cette action est annonciatrice d’une série d’autres qui seront menées par le réseau des Conseillers du Commerce Extérieur de la France au Cameroun. Nous travaillons pour doter davantage le personnel de santé d’équipements...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)
    Sortez couverts ! Portez un masque ; protégeons-nous et protégeons les autres ! Ces messages de sensibilisation ont plus que jamais tout leur sens en ces jours où la menace du Coronavirus fait frémir au Cameroun. Les statistiques donnent froid au dos et sonnent comme une course vers un record en termes de contamination. Les derniers chiffres font état de 112 cas, 14 guéris et 3 décès enregistrés hier, vendredi 22 mai 2020...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)
    Il s’est fait connaître, vers les années 1995, à l’échelle nationale et internationale avec ses remèdes notamment contre le Vih Sida, à base de plantes. Le Camerounais Dr Richard Fru présente aujourd’hui une gamme de produits pour barrer la voie au covid-19.
    Malgré l’indifférence du gouvernement camerounais, l’expert de la médecine orthomoléculaire soigne depuis des mois, les malades du Covid-19. Aujourd’hui, il présente une solution buvable à base de plantes naturelles, pour prévenir et soigner les patients du Covid-19. «Ces deux nouveaux produits destinés au grand public permettent de créer une immunité collective acquise et rompre définitivement la chaîne de transmission du Covid-19»...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)
  • DIPLOMATIE

    Sommet Afrique-France 2020 : Stéphanie Rivoal séjourne au Cameroun
    La Secrétaire générale Stéphanie Rivoal veut notamment se rassurer de la participation conséquente des entrepreneurs camerounais au Sommet Afrique-France 2020 qui se tiendra à Bordeaux. Stéphanie Rivoal a rencontré ce lundi 2 mars 2020, le ministre de l'Habitat et du Développement urbain, Célestine Ketcha Courtès, pour s'enquérir du contenu technique de la participation...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)

    La Secrétaire générale Stéphanie Rivoal veut notamment se rassurer de la participation conséquente des entrepreneurs camerounais au Sommet Afrique-Fran...

    Read More
    Droit financier communautaire : la Cemac vulgarise les mécanismes
    Séminaire de vulgarisation du droit financier Communautaire et de sensibilisation sur les procédures de la Cour des Comptes de la Cemac. C’est autour de ces travaux de trois jours que les premiers responsables des institutions, organes et institutions spécialisées, et acteurs financiers de la zone Cemac (Communauté des économique et monétaire des Etats de l’Afrique centrale) s’affairent depuis le 3 décembre courant. Le centre des conférences de Sipopo de Malabo en Guinée Équatoriale accueille l’évènement. Il est question de former les acteurs impliqués dans la gestion des ressources mises à la disposition des institutions de la sous-région. Comme l’a expliqué dans son discours inaugural Juan Carlos Owono Ela Mangue,Les travaux de Malabo en Guinée Équatoriale ont débuté le 3 décembre 2019.

    Séminaire de vulgarisation du droit financier Communautaire...

    Read More
    Affaire Nexttel : le Vice-premier Ministre vietnamien en route pour le Cameroun
    Dans une récente parution, La Voix Du Koat informait le public de la visite officielle au Cameroun, du 1er au 3 novembre 2019, du Vice-premier Ministre vietnamien. Vuong Dinh Hue sera à la tête d’une délégation de neuf personnes. Au menu de ce voyage diplomatique, deux questions : la coopération bilatérale et les décisions liées au règlement des différends dans l'entreprise commune NexttelDans une récente parution, La Voix Du Koat informait les lecteurs de la visite officielle au Cameroun, du 1er au 3 novembre 2019, du Vice-premier Ministre vietnamien. Vuong Dinh Hue sera ...
    Read More
    Grand dialogue national : la France et la Francophonie encouragent la «libre expression»
    Elles se sont prononcées ce jeudi 12 septembre 2019 sur l’actualité majeure au Cameroun. À travers un tweet, la France laisse entendre qu’elle est attachée au « dialogue et à ...
    Read More
    Revendications anticoloniales : Martin Dibobe célébré en Allemagne
    Premier Noir conducteur de train dans les années 1900 à Berlin, ce Camerounais d’origine et militant anticolonialiste a été honoré le 22 juillet 2019 par le gouvernement du Land avec une deuxième plaque au centre administratif de Berlin. Le gouvernement du Land de Berlin et de la ville de Berlin, capitale de la République fédérale d’Allemagne, a pris la résolution de retirer des noms de rues célébrant d’anciens esclavagistes et colonisateurs pour les remplacer par des noms d’anciens défenseurs des libertés fondamentales, des activistes de l’égalité des droits et des militants ou résistants anticolonialistes. Un acte que le professeur Kum’à Ndoumbè III considère comme une victoire suite à plusieurs années de luttes et d’injustices subites par les peuples colonisés d’AfriquePremier Noir conducteur de train dans les années 1900 à Berlin, ce Camerounais  d’origine et militant anticolonialiste a été honoré le 22 juillet 2019 par le gouvernement du Land avec une ...
    Read More