Grogne de Bamenda : Le Gouvernement répond aux manifestants

0

Le Premier ministre a créé un comité interministériel «chargé d’examiner et de proposer des solutions aux préoccupations soulevées par les syndicats des enseignants» en grève depuis lundi.

Vendredi 18 novembre 2016, le ministre de l’Enseignement supérieur (MINESUP), Jacques Fame Ndongo, président du comité interministériel créé par le Premier ministre chef le 8 novembre 2016, a convoqué une rencontre entre les parties concernées. Le Quotidien de l’Economie indique qu’il était entouré des représentants des services du Premier ministre, des ministres des Enseignements secondaires (MINESEC) Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe, de l’Education de base (MINEDUB) Youssouf Adidja Alim, et de l’Emploi et de la Formation professionnelle (MINEFOP) Zacharie Perevet. Le ministre des Sports et de l’Education physique (MINSEP) Pierre Ismaël Bidoung Kpwatt, s’est fait représenter pour des raisons évidentes de préparation de l’ouverture de la CAN féminine prévue le lendemain.

Les enseignants de la ville de Bamenda ont mis en exécution ce lundi leur préavis de grève adressé au Gouvernement en fin de semaine dernière.

Les enseignants en colère.

En face, il y avait neuf syndicats d’enseignants tant du supérieur que du secondaire et une coalition des organisations de la société civile. 28 points ont été examinés. Il en est ressorti cinq saillants. Le comité a indiqué que l’unique contrainte d’admission d’un étudiant est de remplir les conditions fixées par la règlementation en vigueur. «En outre, dans l’optique de faciliter l’accès aux universités de tradition anglo-saxonne aux étudiants francophones et vice-versa, le comité recommande aux recteurs et vice-recteurs des universités d’Etat, le renforcement des programmes de capacitation des étudiants dans les deux langues», peut-on lire dans le compte rendu.




Formation des enseignants

Les «participants ont constaté à l’unanimité que, jouissant de leur pleine autonomie administrative et financière, les universités de Buea et de Bamenda recrutent prioritairement les enseignants et personnels d’appui ressortissants des deux régions anglophones, sans exclure les francophones méritants». Concernant le principe de l’équilibre régional, le comité interministériel a indiqué qu’il ne saurait exister d’Ecole Normale Supérieure exclusivement réservée aux ressortissants d’une seule Région. Il a été recommandé qu’un accent soit mis sur la densification des programmes d’enseignement, la maximisation de la formation des enseignants et la sensibilisation des parents et des élèves du secondaire afin de susciter assez de candidatures anglophones dans certaines filières, notamment les mathématiques. Le comité interministériel a reconnu «la nécessité d’appliquer les dispositions de l’article 16 de la loi n°98/004 du 4 avril 1998 portant orientation de l’éducation au Cameroun, à savoir un premier cycle de 5 ans et un second cycle de 2 ans, sanctionnés par des diplômes relevant du sous-système anglophone». Concernant les mutations des anglophones dans les établissements scolaires francophones, les participants ont convenu de voir les effets de la nouvelle politique de mutations des lauréats des écoles normales actuellement en cours d’implémentation au MINESEC en vue de leur rationalisation.




La colère des avocats

La grève des enseignants arrivent au moment où les avocats anglophones crient aussi leur colère. Les avocats d’expression anglaise qui constituent à peu près le tiers des membres du Barreau du Cameroun ont manifesté devant la Cour d’Appel de Bamenda en octobre. Ils annoncent d’ailleurs la création d’un nouveau barreau uniquement pour les anglophones. En fait, ils s’opposent à l’inexistence dans leur pays d’une version anglaise des Actes uniformes de l’Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA). A cela s’ajoute l’inexistence des versions anglaises du Code CIMA (Conférence Internationale des Marchés d’Assurance) et de la réglementation de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC).

Ces avocats anglophones sont absents de tous les tribunaux du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Une situation qui perturbe le déroulement de nombreux procès en cours ou en gestation.

Lavoixdukoat avec Cameroun-info.net

Share.

About Author

Laisser un commentaire

  • SANTE

    Sortez couverts ! Portez un masque ; protégeons-nous et protégeons les autres ! Ces messages de sensibilisation ont plus que jamais tout leur sens en ces jours où la menace du Coronavirus fait frémir au Cameroun. Les statistiques donnent froid au dos et sonnent comme une course vers un record en termes de contamination. Les derniers chiffres font état de 112 cas, 14 guéris et 3 décès enregistrés hier, vendredi 22 mai 2020...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)
    Il s’est fait connaître, vers les années 1995, à l’échelle nationale et internationale avec ses remèdes notamment contre le Vih Sida, à base de plantes. Le Camerounais Dr Richard Fru présente aujourd’hui une gamme de produits pour barrer la voie au covid-19.
    Malgré l’indifférence du gouvernement camerounais, l’expert de la médecine orthomoléculaire soigne depuis des mois, les malades du Covid-19. Aujourd’hui, il présente une solution buvable à base de plantes naturelles, pour prévenir et soigner les patients du Covid-19. «Ces deux nouveaux produits destinés au grand public permettent de créer une immunité collective acquise et rompre définitivement la chaîne de transmission du Covid-19»...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)
    L'Unicef répond à l'appel du premier magistrat de la ville de Douala, Roger Mbassa Ndine, qui a mis sur pied une stratégie de riposte. La cérémonie de remise de ce don par l'Unicef s'est tenue  le 24 avril dernier à Bonaberi à l'esplanade de la sous-préfecture. Constitué de 70 cubitainers de  1000 litres chacun, des chasubles pour les équipes qui descendront sur le terrain
    Malgré l’indifférence du gouvernement camerounais, l’expert de la médecine orthomoléculaire soigne depuis des mois, les malades du Covid-19. Aujourd’hui, il présente une solution buvable à base de plantes naturelles, pour prévenir et soigner les patients du Covid-19. «Ces deux nouveaux produits destinés au grand public permettent de créer une immunité collective acquise et rompre définitivement la chaîne de transmission du Covid-19»...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)
  • DIPLOMATIE

    Sommet Afrique-France 2020 : Stéphanie Rivoal séjourne au Cameroun
    La Secrétaire générale Stéphanie Rivoal veut notamment se rassurer de la participation conséquente des entrepreneurs camerounais au Sommet Afrique-France 2020 qui se tiendra à Bordeaux. Stéphanie Rivoal a rencontré ce lundi 2 mars 2020, le ministre de l'Habitat et du Développement urbain, Célestine Ketcha Courtès, pour s'enquérir du contenu technique de la participation...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)

    La Secrétaire générale Stéphanie Rivoal veut notamment se rassurer de la participation conséquente des entrepreneurs camerounais au Sommet Afrique-Fran...

    Read More
    Droit financier communautaire : la Cemac vulgarise les mécanismes
    Séminaire de vulgarisation du droit financier Communautaire et de sensibilisation sur les procédures de la Cour des Comptes de la Cemac. C’est autour de ces travaux de trois jours que les premiers responsables des institutions, organes et institutions spécialisées, et acteurs financiers de la zone Cemac (Communauté des économique et monétaire des Etats de l’Afrique centrale) s’affairent depuis le 3 décembre courant. Le centre des conférences de Sipopo de Malabo en Guinée Équatoriale accueille l’évènement. Il est question de former les acteurs impliqués dans la gestion des ressources mises à la disposition des institutions de la sous-région. Comme l’a expliqué dans son discours inaugural Juan Carlos Owono Ela Mangue,Les travaux de Malabo en Guinée Équatoriale ont débuté le 3 décembre 2019.

    Séminaire de vulgarisation du droit financier Communautaire...

    Read More
    Affaire Nexttel : le Vice-premier Ministre vietnamien en route pour le Cameroun
    Dans une récente parution, La Voix Du Koat informait le public de la visite officielle au Cameroun, du 1er au 3 novembre 2019, du Vice-premier Ministre vietnamien. Vuong Dinh Hue sera à la tête d’une délégation de neuf personnes. Au menu de ce voyage diplomatique, deux questions : la coopération bilatérale et les décisions liées au règlement des différends dans l'entreprise commune NexttelDans une récente parution, La Voix Du Koat informait les lecteurs de la visite officielle au Cameroun, du 1er au 3 novembre 2019, du Vice-premier Ministre vietnamien. Vuong Dinh Hue sera ...
    Read More
    Grand dialogue national : la France et la Francophonie encouragent la «libre expression»
    Elles se sont prononcées ce jeudi 12 septembre 2019 sur l’actualité majeure au Cameroun. À travers un tweet, la France laisse entendre qu’elle est attachée au « dialogue et à ...
    Read More
    Revendications anticoloniales : Martin Dibobe célébré en Allemagne
    Premier Noir conducteur de train dans les années 1900 à Berlin, ce Camerounais d’origine et militant anticolonialiste a été honoré le 22 juillet 2019 par le gouvernement du Land avec une deuxième plaque au centre administratif de Berlin. Le gouvernement du Land de Berlin et de la ville de Berlin, capitale de la République fédérale d’Allemagne, a pris la résolution de retirer des noms de rues célébrant d’anciens esclavagistes et colonisateurs pour les remplacer par des noms d’anciens défenseurs des libertés fondamentales, des activistes de l’égalité des droits et des militants ou résistants anticolonialistes. Un acte que le professeur Kum’à Ndoumbè III considère comme une victoire suite à plusieurs années de luttes et d’injustices subites par les peuples colonisés d’AfriquePremier Noir conducteur de train dans les années 1900 à Berlin, ce Camerounais  d’origine et militant anticolonialiste a été honoré le 22 juillet 2019 par le gouvernement du Land avec une ...
    Read More