Grefc Md : l’acte 4 dans les starting-blocks

0
Une équipe conduite par la présidente fondatrice de la Grefc Md, Clarisse Douala Bell, est au Gabon. L’objectif de la visite est notamment d’évaluer le niveau de préparation de la 4ème édition.

Grande rencontre d’échanges des femmes camerounaises et du monde (Grefc Md). Après la France, le Togo, le Bénin, place au Gabon d’accueillir la grande communauté de la Grefc Md. La quatrième édition qui se tient du 19 au 21 février 2021 est déjà en cours de préparation, question de satisfaire les 385 invités attendus, en provenance de dix pays à travers le monde (Gabon, Cameroun, France, Togo, Usa, Benin, Haïti, la Guinée, la République Centrafricaine).

C’est pour évaluer le niveau d’avancement des travaux que la présidente-fondatrice de la Grefc Md, la Reine Clarisse Douala Bell, est à Libreville avec des membres de la branche camerounaise de l’association. Il est également question de rencontrer les présidents d’associations, l’administration et le gouvernement du pays hôte. L’équipe a aussi visité les infrastructures qui doivent accueillir les femmes de la Grefc Md. Les préparatifs vont bon train, et la présidente du comité d’organisation, Gessyska Katriona Ella Ekogha, veille au grain.

Lire aussi :Autonomisation de la femme africaine : le coup de ‘‘Siflaai’’ du Gabon

«Renforcer les capacités des femmes au développement durable». C’est sur ce thème que se dérouleront les activités, de l’acte 4 du forum de la Grande rencontre d’échanges des femmes camerounaises et du monde. «Les objectifs de développement durable sont un appel à l’action de tous les pays –pauvres, riches et à revenus intermédiaires- afin de promouvoir la prospérité tout en protégeant la planète», a martelé la présidente-fondatrice dans sa présentation devant les dames de la Grefc Md du Gabon. La Reine Clarisse Douala Bell a aussi souligné «le rôle et l’implication des femmes dans le processus de développement et de la prospérité des nations. Ce forum international constitue un creuset de réflexions, d’échanges et de renforcement de capacités des femmes afin qu’elles disposent d’outils et de connaissances nécessaires à leur précieux rôle dans les sociétés

Les deux grandes innovations de la Grefc Md 2021 c’est la valorisation du made in Africa et la visite aux personnes âgées de Libreville. On se souvient que les femmes des petits marchés de Lomé avaient reçu des financements pour booster leurs commerces. Pour l’édition 2021, les amazones de la Grefc Md iront auprès des personnes du troisième âge de Libreville.

Valgadine TONGA

Share.

About Author

Laisser un commentaire