Financement des Pme : le sujet qui divise

0

Le Gicam a remis la question au goût du jour. Entrepreneurs, banquiers, médias étaient présents à la rencontre du lundi 2 avril 2018 à la Fiac à Douala.

«Financement des Pme : clés pour l’accès aux crédits bancaires». Le thème est fort intéressant. L’engouement du public à la conférence-débat du Groupement inter-patronal du Cameroun, Gicam, organisée lundi 2 avril 2018 en est la preuve. La salle de conférence de la Foire internationale des affaires et du commerce de Douala, Fiac, a servi de plateforme pour un choc d’idées entre entrepreneurs, banques, porteurs de projet… Selon le Président de la Commission Pme et financement du secteur privé du Gicam, André Kwam, le tissu économique du Cameroun est constitué à 90% de Petites et Moyennes entreprises, Pme. «Les Pme contribuent à près de 34% au Pib. Les Pme absorbent pratiquement près de 70 % en termes d’emploi dans notre pays, et pratiquement 95% des entreprises au Cameroun sont des Pme, juste pour nous faire comprendre les enjeux. Avec tout ceci, comment les Pme n’ont pas accès aux crédits», s’interroge-t-il.

Le Gicam a remis la question au goût du jour. Entrepreneurs, banquiers, médias étaient présents à la rencontre du lundi 2 avril 2018 à la Fiac à Douala.

Une vue du panel.

Autre réalité, «le taux de crédit n’est pas du tout incitatif au Cameroun. Les start-up aujourd’hui sont les entreprises de demain. On devrait les écouter, sinon nous tuons les Pme de demain, en ne finançant que les entreprises rentables», tempête le Directeur de la Société d’Experts comptables conseils, Albert Cheucheu. D’autres voix s’élèvent dans la salle pour inciter les banques au capital-risque. «Il faut oser le risque. Beaucoup de banques dans le monde investissent dans le secteur de la recherche et de l’innovation. Bill Gates, n’a pas dû demander 30millions à Mark Zuckerberg pour soutenir le projet Facebook, devenu aujourd’hui le plus populaire et le plus rentable réseau social dans le monde. Le secteur du numérique, notamment du digital est un levier de croissance dans plusieurs pays comme l’Inde, les Etats-Unis, le Nigéria et donc, la même démarche peut être envisageable dans notre pays», défend le journaliste et consultant en communication, Serge Seppoh. Qui plaide pour «la nécessité des banques de soutenir nos Pme pour qu’elles deviennent compétitives, face aux entreprises étrangères plus outillées qui sont présentes sur le marché camerounais

Côté banques, le Directeur commercial particulier et professionnel à la Société générale Cameroun, Arthur Bright fait savoir qu’à la SGC, «nous faisons incuber les start-up, deux par an, parmi les nombreuses idées que nous recevons. Aussi, les banques ont des mécanismes pour éviter les garanties classiques exigées aux entrepreneurs. Il faut juste que les entrepreneurs se renseignent sur les différents mécanismes.» Les porteurs de projet sont aussi invités à ficeler des projets solides. Les experts avouent qu’au bout de trois ans, la grande majorité des Pme camerounaises meurent. «On est extrêmement prudent vis-à-vis des start-up parce que les promoteurs eux-mêmes ne croient pas en leurs projets. Ils mettent sur pied une start-up qu’ils ferment six mois après», relevait à une précédente conférence Koulamdze Silasse, le Responsable Marché des professionnels de la SGC. Le Dg de Nambi Capital, ne dira pas le contraire. Pour Valentin Tchakounte, «les start-up constituent beaucoup de risques, surtout les start-up numériques. Prenez l’exemple de Jumia qui, malgré le fait d’avoir eu les financements a mis des années avant de grandir.» Il conseille les jeunes entrepreneurs à «bien réfléchir sur votre business modèle, pour séduire la banque

Valgadine TONGA

Share.

About Author

Laisser un commentaire

  • SANTE

    Sortez couverts ! Portez un masque ; protégeons-nous et protégeons les autres ! Ces messages de sensibilisation ont plus que jamais tout leur sens en ces jours où la menace du Coronavirus fait frémir au Cameroun. Les statistiques donnent froid au dos et sonnent comme une course vers un record en termes de contamination. Les derniers chiffres font état de 112 cas, 14 guéris et 3 décès enregistrés hier, vendredi 22 mai 2020...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)
    Il s’est fait connaître, vers les années 1995, à l’échelle nationale et internationale avec ses remèdes notamment contre le Vih Sida, à base de plantes. Le Camerounais Dr Richard Fru présente aujourd’hui une gamme de produits pour barrer la voie au covid-19.
    Malgré l’indifférence du gouvernement camerounais, l’expert de la médecine orthomoléculaire soigne depuis des mois, les malades du Covid-19. Aujourd’hui, il présente une solution buvable à base de plantes naturelles, pour prévenir et soigner les patients du Covid-19. «Ces deux nouveaux produits destinés au grand public permettent de créer une immunité collective acquise et rompre définitivement la chaîne de transmission du Covid-19»...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)
    L'Unicef répond à l'appel du premier magistrat de la ville de Douala, Roger Mbassa Ndine, qui a mis sur pied une stratégie de riposte. La cérémonie de remise de ce don par l'Unicef s'est tenue  le 24 avril dernier à Bonaberi à l'esplanade de la sous-préfecture. Constitué de 70 cubitainers de  1000 litres chacun, des chasubles pour les équipes qui descendront sur le terrain
    Malgré l’indifférence du gouvernement camerounais, l’expert de la médecine orthomoléculaire soigne depuis des mois, les malades du Covid-19. Aujourd’hui, il présente une solution buvable à base de plantes naturelles, pour prévenir et soigner les patients du Covid-19. «Ces deux nouveaux produits destinés au grand public permettent de créer une immunité collective acquise et rompre définitivement la chaîne de transmission du Covid-19»...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)
  • DIPLOMATIE

    Sommet Afrique-France 2020 : Stéphanie Rivoal séjourne au Cameroun
    La Secrétaire générale Stéphanie Rivoal veut notamment se rassurer de la participation conséquente des entrepreneurs camerounais au Sommet Afrique-France 2020 qui se tiendra à Bordeaux. Stéphanie Rivoal a rencontré ce lundi 2 mars 2020, le ministre de l'Habitat et du Développement urbain, Célestine Ketcha Courtès, pour s'enquérir du contenu technique de la participation...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)

    La Secrétaire générale Stéphanie Rivoal veut notamment se rassurer de la participation conséquente des entrepreneurs camerounais au Sommet Afrique-Fran...

    Read More
    Droit financier communautaire : la Cemac vulgarise les mécanismes
    Séminaire de vulgarisation du droit financier Communautaire et de sensibilisation sur les procédures de la Cour des Comptes de la Cemac. C’est autour de ces travaux de trois jours que les premiers responsables des institutions, organes et institutions spécialisées, et acteurs financiers de la zone Cemac (Communauté des économique et monétaire des Etats de l’Afrique centrale) s’affairent depuis le 3 décembre courant. Le centre des conférences de Sipopo de Malabo en Guinée Équatoriale accueille l’évènement. Il est question de former les acteurs impliqués dans la gestion des ressources mises à la disposition des institutions de la sous-région. Comme l’a expliqué dans son discours inaugural Juan Carlos Owono Ela Mangue,Les travaux de Malabo en Guinée Équatoriale ont débuté le 3 décembre 2019.

    Séminaire de vulgarisation du droit financier Communautaire...

    Read More
    Affaire Nexttel : le Vice-premier Ministre vietnamien en route pour le Cameroun
    Dans une récente parution, La Voix Du Koat informait le public de la visite officielle au Cameroun, du 1er au 3 novembre 2019, du Vice-premier Ministre vietnamien. Vuong Dinh Hue sera à la tête d’une délégation de neuf personnes. Au menu de ce voyage diplomatique, deux questions : la coopération bilatérale et les décisions liées au règlement des différends dans l'entreprise commune NexttelDans une récente parution, La Voix Du Koat informait les lecteurs de la visite officielle au Cameroun, du 1er au 3 novembre 2019, du Vice-premier Ministre vietnamien. Vuong Dinh Hue sera ...
    Read More
    Grand dialogue national : la France et la Francophonie encouragent la «libre expression»
    Elles se sont prononcées ce jeudi 12 septembre 2019 sur l’actualité majeure au Cameroun. À travers un tweet, la France laisse entendre qu’elle est attachée au « dialogue et à ...
    Read More
    Revendications anticoloniales : Martin Dibobe célébré en Allemagne
    Premier Noir conducteur de train dans les années 1900 à Berlin, ce Camerounais d’origine et militant anticolonialiste a été honoré le 22 juillet 2019 par le gouvernement du Land avec une deuxième plaque au centre administratif de Berlin. Le gouvernement du Land de Berlin et de la ville de Berlin, capitale de la République fédérale d’Allemagne, a pris la résolution de retirer des noms de rues célébrant d’anciens esclavagistes et colonisateurs pour les remplacer par des noms d’anciens défenseurs des libertés fondamentales, des activistes de l’égalité des droits et des militants ou résistants anticolonialistes. Un acte que le professeur Kum’à Ndoumbè III considère comme une victoire suite à plusieurs années de luttes et d’injustices subites par les peuples colonisés d’AfriquePremier Noir conducteur de train dans les années 1900 à Berlin, ce Camerounais  d’origine et militant anticolonialiste a été honoré le 22 juillet 2019 par le gouvernement du Land avec une ...
    Read More