Ebolowa : la communauté musulmane célébrée

0

A l’occasion de la préparation de la fête du Ramadan 2019, le député de la nation Jean Jacques Zam, a remis un important don aux associations des femmes musulmanes. C’était le mercredi 29 mai. Un geste de solidarité de plus, qui va certainement leurs permettre d’achever en beauté ce difficile mois de jeûne et de prières.

Il s’agit en effet d’un geste de cœur, devenu traditionnel, pour ce député de la Mvila, qui tient à rester proche de ses populations. Cet important don en produits alimentaires de grande consommation, sonne comme un véritable réconfort, pour l’ensemble de la communauté musulmane, en général ; mais plus encore, pour les femmes musulmanes de la capitale régionale du Sud.

Au nom de l’honorable Jean Jacques Zam, empêché pour la circonstance, ce don a été remis aux femmes des associations musulmanes par l’honorable Charlotte Atouba, député suppléante dans la Mvila. Une importante cargaison constituée de sacs de riz, de cartons d’huile végétale de cuisine, de cartons de sucre… A l’occasion de cette grande fête musulmane, qui aura éventuellement lieu, le mercredi 05 juin 2019.

Lire aussi :Jeûne du Ramadan: le Maire de Yaoundé 5 offre des denrées alimentaires aux musulmans

«Nous sommes très heureuses de recevoir ce geste de cœur, d’amour et de considération, venant de la part de notre député. Ce n’est pas la première fois que l’honorable Jean Jacques Zam pense à nous. Que ce soit dans les bons ou les mauvais moments, il manifeste toujours cette solidarité envers nous ; un symbole fort du vivre ensemble ici à Ebolowa. Et cela nous va tout droit au cœur. En retour, toute l’association des femmes musulmanes d’Ebolowa, le remercie profondément pour cette générosité légendaire et tenons à le rassurer que, nous allons continuer à le soutenir dans ses actions. Nous allons continuer de prier pour lui, de prier pour notre pays le Cameroun, pour la paix et la stabilité», dixit Djoro née Maïrama Awa, vice-présidente de l’association des femmes musulmanes d’Ebolowa.

Charlotte Atouba a invité l’ensemble de la communauté d’Ebolowa, à rester très vigilante et à continuer d’intercéder auprès d’Allah pour la paix : «Vous voyez donc par vous-mêmes, la nécessité de faire des efforts pour prier pour la paix au Cameroun. Nous savons que c’est durant cette période de jeûne de Ramadan, que vos prières doivent s’intensifier et remonter vers le Dieu Tout-puissant, pour être écoutées et exhaussées.»

Samuel BONDJOCK, envoyé spécial à Ebolowa

Share.

About Author

Leave A Reply