Dépistage du Covid-19 : le test révolutionnaire de Bio-Rad

0
Leader mondial de la recherche en sciences de la vie et des produits, Bio-Rad Laboratories a développé un test. Qui permet aux cliniciens de répondre avec efficacité à la crise sanitaire actuelle.

Déterminer si un individu a développé des anticorps contre le SARS-CoV-2, le virus associé à la maladie covid-19. Voilà en gros la finalité du test SARS-CoV-2 de Bio-Rad Laboratories. Ce leader mondial de la recherche en sciences de la vie et des produits de diagnostic clinique explique le test de dosage immunologique sanguin peut aider les cliniciens à travers le monde à «identifier si un individu a été infecté par le SARS-CoV-2 et a donc développé une réponse immunitaire contre le virus. Le test détecte les 3 types d’anticorps : IgG, IgM et IgA, une approche qui semble être plus sensible que les tests contre un seul type d’immunoglobuline (1). L’évaluation clinique du test SARS-CoV-2 Total Ab a démontré une spécificité diagnostique de plus de 99 % et une sensibilité diagnostique de 100 %(test de 50 patients avec 127 échantillons plus de 8 jours après l’apparition des symptômes). Les tests de réactivité croisée ont démontré une spécificité de 100 % sans aucune réactivité contre d’autres échantillons interférents, y compris les coronavirus non-CoV-2

Lire aussi :Lutte contre le covid-19 : les solutions immunisantes du Dr Richard Fru

Le test sérologique de Bio-Rad qui est commercialisé de puis avril dernier, a le mérite d’avoir été le premier test sérologique à recevoir l’autorisation d’urgence de mise sur le marché auprès de la Food and Drug Administration Américaine (Fda). Après validation par le Centre National de Référence français, le test SARS-CoV-2 de Bio-Rad est répertorié parmi les tests sérologiques homologués par le gouvernement français pour la détection du SARS-CoV-2.

« Nous sommes heureux d’avoir développé notre test SARS-CoV-2 Total Ab pour étayer le diagnostic du COVID-19 et pour dépister les populations. L’approche par les anticorps totaux permet la détection des anticorps chez la majorité des patients 8 jours après l’apparition des symptômes, contrairement à une approche par les IgG uniquement», argumente Jean-François Mouscadet, PhD, Associate VP, Diagnostic Clinique de Bio-Rad, Europe.

Valgadine TONGA

Share.

About Author

Laisser un commentaire