Covid-19 : Le Cameroun admis aux urgences ! 

0
Sur hautes instructions du président de la République, Paul Biya, le gouvernement a pris treize mesures fortes, à compter du 18 mars 2020, pour circonscrire le Covid-19, alors que 10 cas de contamination sont aujourd’hui recensés sur le territoire national.

Mardi noir pour le Cameroun ! C’est un doux euphémisme de dire que l’heure est grave. Tout a commencé tôt ce matin à travers ce tweet alarmiste du ministre de la Santé publique Manaouda Malachie qui annonce cinq nouveaux cas de personnes infectées par le Coronavirus (Covid-19) au Cameroun. Suffisant pour que la côte d’alerte atteigne son pic et que la psychose s’empare des populations qui jusque-là, n’y croyaient pas vraiment. Ces nouveaux cas portent à dix le nombre de personnes infectées et le nombre de patients. Et le Premier ministre – chef du gouvernement, le Dr Joseph Dion Ngute, qui présidait une réunion de crise y afférent, de faire le point sur les mesures mises en place non sans demander des améliorations. Au total, dix-sept membres du gouvernement ont pris part à ce conclave qui a permis de discuter d’une stratégie nationale pour contenir la pandémie qui a déjà touché plus de 160 pays dans le monde avec environ 178 000 cas et 7040 décès signalés.

Frontières fermées

A la suite de cette réunion de crise tenue à la Primature, le Pm, portant la voix du premier camerounais, annonce que le Chef de l’Etat a instruit 13 mesures pour endiguer la propagation du virus Covid-19. Ces mesures vont de la fermeture à compter de ce mercredi 18 mars 2020 et jusqu’à nouvel ordre des frontières terrestres, aériennes et maritimes du Cameroun, en même temps que les mesures de distanciation ont été prescrites, notamment la fermeture des écoles, lycées et universités. « Tous les vols passagers en provenance de l’étranger sont suspendus, à l’exception des vols cargos et des navires transportant les produits de consommation courante ainsi que les biens et matériels essentiels, dont les temps d’escale seront limités et encadrés », a déclaré Dion Ngute.

En clair, les frontières aériennes terrestres et maritimes seront fermées et tous les vols suspendues sauf cargos et transport de biens essentiels; la suspension des visas d’entrée au Cameroun; les établissements éducatifs et professionnels publics et privés fermés; le rassemblement de plus de 50 personnes interdit; les compétitions scolaires et universitaires reportées; sous la supervision des autorités administratives, bars, restaurants fermés dès 18h; le système d’approvisionnement des marchés contrôlé pour éviter les ruptures; les transports urbains et interurbains seulement en cas de nécessité; éviter les surcharges dans les transports en commun.

Au dernières nouvelles, plusieurs voyageurs du vol Air France qui a attérri à Douala ce mardi, ont été testés positifs. Ils fuiaient la France où la pandémie du Covid-19 bât son plein. Ces malades ont été conduits dans les hôtels de confinement de la ville.

Daniel NDING

Share.

About Author

Laisser un commentaire