Coronavirus : le Cameroun sous assistance respiratoire

0
Après le nombre record de 528 cas enregistrés le 21 mai dernier, les contaminations au Covid-19 au Cameroun connaissent une montée en flèche. Selon les derniers chiffres, on enregistre un total de 4400 cas dont 1822 guéris, 2419 actifs et 159 décès.

Sortez couverts ! Portez un masque ; protégeons-nous et protégeons les autres ! Ces messages de sensibilisation ont plus que jamais tout leur sens en ces jours où la menace du Coronavirus fait frémir au Cameroun. Les statistiques donnent froid au dos et sonnent comme une course vers un record en termes de contamination. Les derniers chiffres font état de 112 cas nouveaux cas, 14 guéris et 3 décès enregistrés hier, vendredi 22 mai 2020. Soit un total de 4400 cas dont 1822 guéris, 2419 actifs et 159 décès.

Ce bilan a été dressé hier vendredi lors du traditionnel point journalier sur la situation épidémiologique de la pandémie. Notons que le nombre des contaminations reste élevé depuis l’assouplissement des mesures de confinement par le gouvernement le 30 avril dernier. Une décision qui a ouvert le boulevard à un laisser-aller dans les rangs des compatriotes qui, assimilant cela à la fin de la crise sanitaire à Covid-19, ont relâché les mesures barrières. Face à l’ampleur de la pandémie, le ministère de la santé publique a annoncé la mise en œuvre d’une nouvelle stratégie. Il s’agit de la surveillance épidémiologique à base communautaire.

Traquer les porteurs du virus

Selon le Dr Alain Georges Etoundi Mballa, directeur de la lutte contre la maladie, les épidémies et les pandémies au Minsante, cette stratégie consiste à « aller dans les communautés, quartiers, villages pour traquer les porteurs du virus, tracer toutes les personnes qui ont été en contact avec le sujet porteur afin de les sécuriser ». Concrètement, le virus se propage par les voies respiratoires, lorsqu’une sécrétion comme du mucus ou de la salive passe d’une personne à l’autre. La contamination peut se faire aussi par l’intermédiaire d’un objet : un premier individu, atteint par le coronavirus, peut ainsi contaminer une poignée de porte, qui sert alors de vecteur vers une seconde personne quand elle s’en saisira. Afin de prévenir les risques de propagation, il est recommandé aux populations de respecter les règles élémentaires d’hygiène ci-après : Se laver les mains avec de l’eau propre coulante et du savon ou utiliser une solution hydroalcoolique ; se couvrir le nez et la bouche avec un mouchoir lorsqu’on tousse, éternue ou utiliser le pli du coude ; éviter tout contact étroit avec toute personne présentant des symptômes de la grippe ; bien cuire la viande et les autres aliments avant de les consommer. Le seul moyen d’éviter la propagation de la maladie consiste à mettre les patients atteints en quarantaine, le temps que les symptômes disparaissent.

Daniel NDING

Share.

About Author

Laisser un commentaire