Canal 2’Or 2019 : Daphné, la reine des quatre couronnes

0

La jeune artiste a remporté quatre Prix en lice lors de la 12e édition de cette  cérémonie de récompenses des Arts et de la culture qui s’est tenue samedi 09 mars dernier au palais des Congrès de Yaoundé. C’était en présence de Chantal Biya, la première dame du Cameroun.

Consécration, couronnement, sacre… Trouver le mot juste pour qualifier ou exprimer le triomphe de Daphné au terme de l’Acte 12 des Canal 2’Or, devient un exercice laborieux. Pour la simple raison que l’auteure du titre à succès « calée » a presque ou tout raflé sur son passage. Une véritable razzia qui vient confirmer non seulement sa popularité mais surtout, le juste retour de la qualité de ses œuvres qui font visiblement l’unanimité dans les rangs des mélomanes ces trois dernières années. Nominée dans trois catégories (artiste ou groupe féminin de musique urbaine, chanson de l’année et artiste féminin de l’année), la jeune artiste s’est montrée extrêmement boulimique en s’accaparant haut la main, les trois trophées, fruit des nombreux suffrages exprimés en sa faveur par ses milliers de fans et validé par un jury rigoureux. Cerise sur le gâteau, la mère de « Ndolo », telle une compétitrice qui se démarque lors des grands rendez-vous, se taille un autre laurier : celui de la meilleure performance digitale avec plus de 56 millions de vues cumulées sur les plateformes où sont surabondamment diffusées ses mélodies qui sont des hits.

Hommage au Noso

La jeune artiste a remporté quatre Prix en lice lors de la 12e édition de cette cérémonie de récompenses des Arts et de la culture qui s’est tenue samedi 09 mars dernier au palais des Congrès de Yaoundé. C’était en présence de Chantal Biya, la première dame du Cameroun.

Salatiel et Daphné.

De quoi en mettre plein la vue à ses concurrents qui atteignent à peine la barre de 25 millions de vue. Avec cette pluie de Prix, elle bat également le record jusque là détenu par son illustre aîné et collègue Lady ponce qui s’est vue décernée en 2009, trois trophées grâce aux titres de son album « Trahison ». Emue aux larmes, Daphné a dédié toutes ses récompenses aux populations du Nord-Ouest et du Sud-Ouest qui vivent le martyr depuis plus de deux ans. Consciente que la tension n’est pas prête de retomber dans ces deux régions où la guerre a définitivement pris droit de citer, où les armes crépitent chaque jour poussant près de 500.000 Camerounais à fuir leur domicile, l’artiste a émis le vœu de voir ce conflit cesser. Une intention fortement applaudie par la première dame Chantal Biya ainsi que les plus de 5000 spectateurs présents au palais des Congrès de Yaoundé. Révélée à travers sa chanson intitulée « Calée », Njie Efundem Daphné à l’état civil, est née le 20 septembre 1989 à Buea et a grandi à Douala, au Cameroun. Elle est actuellement étudiante en psychologie et en droit à l’université de Buea. Lire aussi :Canal 2’Or : Un bout de lumière dans un océan d’ennui

La musique urbaine vers les sommets

Arrivé à l’université, celle qui a été sacrée en 2018, meilleure artiste féminine de l’Afrique centrale aux All Africa music awards (Afrima) devant Shura, Charlotte Dipanda et Blanche Bailly, a commencé à visiter des studios et à faire des prises de voix pour d’autres artistes. La musique étant son premier amour, elle a saisi l’occasion pour commencer à enregistrement ses propres sons. Daphné s’inspire également de ses expériences et de sa culture, ce qui la mène à un style de musique qui mélange Pop, Afro-pop, Afrobeat, Reggae, Makossa, Hip Hop et la musique urbaine en général. Sa victoire aux Canal d’Or est la preuve de la bonne santé des productions made in Nortwest and Soutwest mais aussi la fulgurance très perceptible de la musique urbaine camerounaise qui s’est accentuée avec la prolifération de médias dédiés (websites, webradios, blogs, podcasts radios,  etc.), la multiplication de labels indépendants ou encore la diversité de producteurs et réalisateurs de talents à l’instar de Salatiel (Prix spécial du jury) ou encore du Dr NKeng Stephens qui sont désormais incontournables dans le milieu. Et l’histoire ne fait que commencer.

Lire aussi :Balafon Music Awards 2017 : Le sacre ‘‘contesté’’ des musiques urbaines

Daniel NDING

Canal 2’Or Act’12: les lauréats :

 Artiste gospel: John Du Chant

Artiste ou groupe de musique world : Charlotte Dipanda

Artiste ou groupe de musique folklorique : DJ Gérard Ben

Meilleur réalisateur de vidéogramme : Dr Nkeng Stephen

Artiste ou groupe féminin de musique urbaine : Daphné

Artiste ou groupe masculin de musique urbaine : Mr Leo

Meilleur série TV: Bad Angels

Meilleur humoriste: Moustik le karismatik

Meilleur comédien: Vincent Batanken

Meilleure comédienne: Cindy Emadey

Meilleure web série: Les Baos

Meilleure performance digitale : Daphné

Révélation de l’année : Nabila

Artiste Afrique centrale : Roga Roga

Artiste ou groupe africain :Fally Ipupa

Chanson de l’année : « Calée » de Daphné

Artiste féminin de l’année : Daphné

Artiste masculin de l’année : Locko

Prix spéciaux: Salatiel, Elvis Kemayo, Ben Decca, Toto Guillaume

Share.

About Author

Laisser un commentaire

  • SANTE

    Près d’une vingtaine d’instituts hospitaliers publics ont déjà bénéficié de dons d’entreprises françaises basées sur le territoire camerounais. Président des Ccef, Pascal Louchelart souligne : «Cette action est annonciatrice d’une série d’autres qui seront menées par le réseau des Conseillers du Commerce Extérieur de la France au Cameroun. Nous travaillons pour doter davantage le personnel de santé d’équipements...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)
    Sortez couverts ! Portez un masque ; protégeons-nous et protégeons les autres ! Ces messages de sensibilisation ont plus que jamais tout leur sens en ces jours où la menace du Coronavirus fait frémir au Cameroun. Les statistiques donnent froid au dos et sonnent comme une course vers un record en termes de contamination. Les derniers chiffres font état de 112 cas, 14 guéris et 3 décès enregistrés hier, vendredi 22 mai 2020...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)
    Il s’est fait connaître, vers les années 1995, à l’échelle nationale et internationale avec ses remèdes notamment contre le Vih Sida, à base de plantes. Le Camerounais Dr Richard Fru présente aujourd’hui une gamme de produits pour barrer la voie au covid-19.
    Malgré l’indifférence du gouvernement camerounais, l’expert de la médecine orthomoléculaire soigne depuis des mois, les malades du Covid-19. Aujourd’hui, il présente une solution buvable à base de plantes naturelles, pour prévenir et soigner les patients du Covid-19. «Ces deux nouveaux produits destinés au grand public permettent de créer une immunité collective acquise et rompre définitivement la chaîne de transmission du Covid-19»...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)
    L'Unicef répond à l'appel du premier magistrat de la ville de Douala, Roger Mbassa Ndine, qui a mis sur pied une stratégie de riposte. La cérémonie de remise de ce don par l'Unicef s'est tenue  le 24 avril dernier à Bonaberi à l'esplanade de la sous-préfecture. Constitué de 70 cubitainers de  1000 litres chacun, des chasubles pour les équipes qui descendront sur le terrain
  • DIPLOMATIE

    Sommet Afrique-France 2020 : Stéphanie Rivoal séjourne au Cameroun
    La Secrétaire générale Stéphanie Rivoal veut notamment se rassurer de la participation conséquente des entrepreneurs camerounais au Sommet Afrique-France 2020 qui se tiendra à Bordeaux. Stéphanie Rivoal a rencontré ce lundi 2 mars 2020, le ministre de l'Habitat et du Développement urbain, Célestine Ketcha Courtès, pour s'enquérir du contenu technique de la participation...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)

    La Secrétaire générale Stéphanie Rivoal veut notamment se rassurer de la participation conséquente des entrepreneurs camerounais au Sommet Afrique-Fran...

    Read More
    Droit financier communautaire : la Cemac vulgarise les mécanismes
    Séminaire de vulgarisation du droit financier Communautaire et de sensibilisation sur les procédures de la Cour des Comptes de la Cemac. C’est autour de ces travaux de trois jours que les premiers responsables des institutions, organes et institutions spécialisées, et acteurs financiers de la zone Cemac (Communauté des économique et monétaire des Etats de l’Afrique centrale) s’affairent depuis le 3 décembre courant. Le centre des conférences de Sipopo de Malabo en Guinée Équatoriale accueille l’évènement. Il est question de former les acteurs impliqués dans la gestion des ressources mises à la disposition des institutions de la sous-région. Comme l’a expliqué dans son discours inaugural Juan Carlos Owono Ela Mangue,Les travaux de Malabo en Guinée Équatoriale ont débuté le 3 décembre 2019.

    Séminaire de vulgarisation du droit financier Communautaire...

    Read More
    Affaire Nexttel : le Vice-premier Ministre vietnamien en route pour le Cameroun
    Dans une récente parution, La Voix Du Koat informait le public de la visite officielle au Cameroun, du 1er au 3 novembre 2019, du Vice-premier Ministre vietnamien. Vuong Dinh Hue sera à la tête d’une délégation de neuf personnes. Au menu de ce voyage diplomatique, deux questions : la coopération bilatérale et les décisions liées au règlement des différends dans l'entreprise commune NexttelDans une récente parution, La Voix Du Koat informait les lecteurs de la visite officielle au Cameroun, du 1er au 3 novembre 2019, du Vice-premier Ministre vietnamien. Vuong Dinh Hue sera ...
    Read More
    Grand dialogue national : la France et la Francophonie encouragent la «libre expression»
    Elles se sont prononcées ce jeudi 12 septembre 2019 sur l’actualité majeure au Cameroun. À travers un tweet, la France laisse entendre qu’elle est attachée au « dialogue et à ...
    Read More
    Revendications anticoloniales : Martin Dibobe célébré en Allemagne
    Premier Noir conducteur de train dans les années 1900 à Berlin, ce Camerounais d’origine et militant anticolonialiste a été honoré le 22 juillet 2019 par le gouvernement du Land avec une deuxième plaque au centre administratif de Berlin. Le gouvernement du Land de Berlin et de la ville de Berlin, capitale de la République fédérale d’Allemagne, a pris la résolution de retirer des noms de rues célébrant d’anciens esclavagistes et colonisateurs pour les remplacer par des noms d’anciens défenseurs des libertés fondamentales, des activistes de l’égalité des droits et des militants ou résistants anticolonialistes. Un acte que le professeur Kum’à Ndoumbè III considère comme une victoire suite à plusieurs années de luttes et d’injustices subites par les peuples colonisés d’AfriquePremier Noir conducteur de train dans les années 1900 à Berlin, ce Camerounais  d’origine et militant anticolonialiste a été honoré le 22 juillet 2019 par le gouvernement du Land avec une ...
    Read More