Can 2019 : Samuel Eto’o Fils illumine la finale

0

Sur invitation spéciale du président de la Confédération africaine de football dont il est désormais un des précieux conseillers, l’ancien capitaine des Lions indomptables a été désigné pour porter le prestigieux trophée de cette 32e Coupe d’Afrique des nations, au Stade international du Caire.

Parmi les étoiles, il reste la star ! La preuve par « 9 » hier vendredi 19 juillet 2019 lors de ce happy-end de la Can 2019. Considéré comme l’un des meilleurs footballeurs au monde de sa génération et l’un des meilleurs joueurs africains de tous les temps, Samuel Eto’o qui a marqué plus de 130 buts en cinq saisons avec le club catalan Fc Barcelone, a été désigné par la Caf pour porter au milieu de la pelouse du stade international du Caire, le magnifique et prestigieux trophée de cette édition. C’est sanglé dans un époustouflant costume sombre, estimé à 40 000 euros par certains internautes que l’ambassadeur de l’Unicef fait son entrée. Un plaisir que peut facilement se permettre celui qui touchait 20 millions d’euros par an lorsqu’il évoluait dans le club de l’Anzhi Makhachkala, en Russie. Le pas majestueux, le quadruple Ballon d’Or africain, comme il est de coutume à chacune de ses apparitions, a été accueilli en triomphe par une foule de spectateurs en liesse. Entre ses fans qui l’ont vu briller de mille feux depuis Majorque, des entraîneurs qui ont eu le bonheur de le côtoyer et les centaines d’admiratrices répandues dans les travées du stade internationale du Caire, le « Pichichi » a eu droit à son bain de foule avant même les héros de cette finale historique.

Lire aussi : Caf : Eto’o et Drogba, la garde rapprochée d’Ahmad Ahmad

Le Cameroun et la revanche de 2021

Un moment chargé de sens de symbole à la fois, quelques minutes après le coup de sifflet final de ce duel entre Lions et Fennecs. Victorieux du Sénégal (1-0), sur un but plein de réussite, signé Bahgdad Bounedjah dès la 2e minute de jeu, les Algériens ont profité de la présence de l’ancien joueur de Chelsea, pour célébrer leur titre, le deuxième de l’histoire de l’équipe nationale à la Can, avec les nombreux supporters réunis dans les tribunes. Arrivés sur la pointe des pieds aux pays des pyramides, les Algériens quittent l’Egypte avec le sceptre de champion d’Afrique qu’ils ont mérité, au fil d’un tournoi maîtrisé de bout en bout qui les a vus battre deux fois les Lions de la Teranga, les meilleurs du Continent au classement Fifa. Samuel Eto’o aurait voulu que ce soit le Cameroun qui occupe la première marche du podium tant convoitée. Mais le destin en a décidé autrement. Eric-Maxim Choupo Moting et ses camarades ont été éliminés au stade des huitièmes de finale par une équipe du Nigeria (2-3) qui termine la compétition avec une médaille en Bronze, synonyme de troisième place. Ce n’est certainement que partie remise. Rendez-vous en 2021 au bercail.

Daniel NDING

Share.

About Author

Leave A Reply