Cameroun-Comores : un seul mot, rugissez !

0

Après de longues semaines d’attente, le sélectionneur de l’équipe nationale fanion a enfin communiqué une liste de 23 joueurs pour la réception décisive de la sélection comorienne le 23 mars lors de la dernière journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2019.

Il a fallu du temps ! De la patience aussi. Après avoir tenu en haleine les fans des Lions indomptables, ouvrant le boulevard à moult supputations et commentaires dans les chaumières, Clarence Seedorf a enfin décidé de tomber le suspense hier jeudi 14 mars. Déchu de son statut de pays-hôte de la Can 2019 en décembre dernier, le Cameroun ne bénéficie plus d’une qualification automatique pour la compétition et les champions d’Afrique en titre joueront leur billet le 23 mars à Yaoundé face aux Comores lors de la dernière journée des éliminatoires (un point suffira au tenant du titre pour se qualifier). Dans cette optique, le sélectionneur a communiqué une liste de 23 joueurs retenus pour défendre les couleurs du pays.

A l’analyse, pas de surprise puisque le technicien néerlandais a reconduit dans les grandes lignes sa dernière liste avec toutefois l’absence notable d’un des meilleurs atouts offensifs de la sélection, Karl Toko Ekambi (Villarreal), expulsé lors de la précédente journée face au Maroc (0-2) et donc suspendu. Appelé pour la première fois en novembre, le milieu de terrain Jeando Fuchs (Sochaux) manque lui aussi à l’appel en raison d’une grave blessure au pied.

Nsame-Tagueu : duo explosif ?

Parmi les retours, celui de Jean Pierre Nsame qui signe son comeback dans la tanière après deux ans d’absence. Avec la blessure de Vincent Aboubakar qui tarde à cicatriser doublée de l’inefficacité si ce n’est l’impuissance des attaquants actuels de l’équipe, Seedorf à plus que jamais grand besoin d’un serial buteur, d’où l’intérêt de relancer l’attaquant des Young Boys de Berne qui compte déjà 8 buts en 20 apparitions cette saison dans le championnat suisse à l’occasion (en cas de titularisation ou d’entrée en jeu) de marquer le coup avant l’échéance importante à venir en Egypte (en cas de qualification bien sûr). Il est l’un des attaquants convoqués qui a le plus à gagner le 23 mars prochain (surtout avec la suspension de Karl Toko Ekambi). Ayant évolué en Ligue des champions Uefa cette saison, Nsame sait qu’il sera l’atout numéro 1 d’un compartiment en panne d’explosivité et de génie.

Joël Tagueu, lui, s’apprête à savourer sa première sélection. Appelé en mars 2018 par Alexandre Belinga pour affronter le Koweït en match amical, le buteur du Fc Maritimo était finalement aux abonnés absents à cause des problèmes administratifs. Sa puissance et sa technique pourraient parler pour lui. Après une moitié de saison prolifique la saison dernière, c’est cependant un peu plus difficile au niveau des statistiques pour l’ancien joueur de Cruzeiro. En 23 matchs livrés jusqu’ici ses statistiques n’affichent que quatre réalisations. Il convient de préciser que son impact dans le jeu de cette équipe lui permet de conserver une place indiscutable de titulaire. Mais samedi dernier c’est par deux fois qu’il a célébré sur le rectangle vert face au Moreirense (3-2). Il est capable de rééditer l’exploit si seulement le sélectionneur lui donne sa chance et le met en confiance.

Mandjeck-Zoua : éternels indéboulonnables

En termes de curiosité, peut-on souligner la présence d’Idriss Carlos Kameni qui souffre d’une grosse carence de temps de jeu à Besiktas. La performance étant le principal critère de sélection, Seedorf doit des explications. Tout comme il devrait également s’expliquer sur les cas George Constant Mandjeck et Jacques Zoua qui font toujours partie des indéboulonnables en dépit de leurs prestations décevantes lors des précédents rendez-vous. Pour le reste, les têtes d’affiche Onana, Ngadeu, Zambo-Anguissa, Njie, Bassogog et Choupo-Moting sont tous là. Pas de place en revanche pour Paul-Georges Ntep, resté à Wolfsburg où il ne joue toujours pas, ni Aboubakar (Fc Porto), toujours convalescent. Rendez-vous lundi pour les premières arrivées en vue de la mise au vert qui démarre mardi le 19 mars.

Daniel NDING

Share.

About Author

Laisser un commentaire