Braconnage : Un éco-garde assassiné au Sud-est

1

Le soldat Ngongo Bruce Danny n’a pas survécu aux tirs des braconniers d’éléphants au Parc national de Lobeke le 7 décembre 2016. Ces dernières années, le braconnage prend du volume dans la région.

Le soldat Ngongo Bruce Danny n’a pas survécu aux tirs des braconniers d’éléphants au Parc national de Lobeke le 7 décembre 2016. Ces dernières années, le braconnage prend du volume dans la région.

Ngongo Bruce Danny

Ngongo Bruque Danny a été brutalement assassiné par des braconniers armés de Kalachnikov lors d’une mission de lutte anti-braconnage à l’intérieur du Parc National de Lobeke le 7 décembre 2016. Selon le Fonds mondial pour la nature, Wwf, qui rapporte l’information, «des braconniers fortement armés ont ouvert le feu sur une équipe de patrouille mixte composée des éco-gardes du service de la conservation du Parc National de Lobeke et des militaires du 132ème bataillon d’infanterie motorisée. Lors de cette attaque surprise, les braconniers  se sont camouflés et ont ouvert le feu sur l’équipe de patrouille atteignant  ainsi Ngongo.» Le soldat s’est éteint sur le champ après s’être vidé de son sang. Militaire au service de la 132e CIM, Ngozo Martin quant à lui est dans un état critique suite «à la  blessure par balle reçu lors de l’assaut des malfrats. Il a été évacué en urgence à Yaoundé pour des soins médicaux», renseigne le Wwf.

Devant la résistance des éco-gardes, les braconniers se sont tirés, laissant derrière eux neuf (09) pointes d’ivoire et une importante quantité de viande d’éléphant fumée. La source fait savoir qu’un suspect a été arrêté et placé en garde à vue dans une brigade de gendarmerie. Les autorités locales en collaboration avec le service de la conservation de Lobeke ont ouvert des enquêtes pour mettre la main sur les braconniers en fuite. «C’est avec un cœur lourd que nous avons appris le meurtre tragique de ce jeune et dévoué éco-garde et la blessure du soldat. Ce héros, et d’autres qui ont sacrifié leur vie sur la ligne de front de la bataille pour sauver le patrimoine de la faune Camerounaise, méritent notre respect et notre soutien. L’assassinat de cette éco-garde doit secouer tous les Camerounais à prendre des mesures pour lutter contre la criminalité faunique», regrette le Dr Hanson Njiforti, directeur national du Wwf Cameroun.

De 2500 à 1100 éléphants                                                                             

A en croire le Fonds mondial pour la nature, les attaques de ce genre s’intensifient dans la région du Sud. Pour cause, l’instabilité politique au Congo et en République Centrafricaine créant une circulation incontrôlée des armes de guerre depuis 2008.  «Ces dernières années sont, des réseaux de braconniers dans lesquelles circulent des armes de guerre (kalachnikov)  lancent continuellement  des attaques contre les éco-gardes, dans la quête de l’ivoire des éléphants dans le Sud et au tour du parc National  de Lobeke en particulier. Il est à noter que c’est la deuxième fois qu’un eco-garde est tuée dans le parc national Lobeke dans le cadre d’une opération de lutte contre le braconnage en moins de cinq ans.» On se rappelle qu’en septembre 2011, des braconniers ont torturé et tué l’éco-garde Achille Zomedel dans le cadre d’une opération similaire dans le parc de Lobeke. En août 2015, un garde forestier et un soldat ont échappé de justesse à la mort après une confrontation avec des braconniers congolais fortement armés dans les mêmes conditions.

Un récent rapport d’inventaire de la faune de 2015, présenté par le Fonds mondial pour la nature, montre que la population d’éléphants de forêt dans cette zone a diminué de 75%. Lobeke a connu une chute brutale de sa population d’éléphants, passant d’environ 2500  individus en 2005 à seulement 1100 en 2015. «Si cette tendance se poursuit, prévient le Wwf, il n’y aura plus  d’éléphants dans le Sud-Est du Cameroun dans les 10 prochaines années. Face au trafic croissant de l’ivoire et à la prolifération des armes de guerre (Kalachnikov), le ministère camerounais des Forêts et de la Faune (Minfof) a obtenu des armes pour renforcer la lutte contre le braconnage dans certaines Aires protégées du pays. Ils reçoivent par ailleurs une formation militaire et sont mieux équipés.»

Valgadine TONGA

Share.

About Author

Un commentaire

  1. Pingback: Fraude forestière: Le Fonds mondial pour la nature contre-attaque

Laisser un commentaire

  • SANTE

    Près d’une vingtaine d’instituts hospitaliers publics ont déjà bénéficié de dons d’entreprises françaises basées sur le territoire camerounais. Président des Ccef, Pascal Louchelart souligne : «Cette action est annonciatrice d’une série d’autres qui seront menées par le réseau des Conseillers du Commerce Extérieur de la France au Cameroun. Nous travaillons pour doter davantage le personnel de santé d’équipements...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)
    Sortez couverts ! Portez un masque ; protégeons-nous et protégeons les autres ! Ces messages de sensibilisation ont plus que jamais tout leur sens en ces jours où la menace du Coronavirus fait frémir au Cameroun. Les statistiques donnent froid au dos et sonnent comme une course vers un record en termes de contamination. Les derniers chiffres font état de 112 cas, 14 guéris et 3 décès enregistrés hier, vendredi 22 mai 2020...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)
    Il s’est fait connaître, vers les années 1995, à l’échelle nationale et internationale avec ses remèdes notamment contre le Vih Sida, à base de plantes. Le Camerounais Dr Richard Fru présente aujourd’hui une gamme de produits pour barrer la voie au covid-19.
    Malgré l’indifférence du gouvernement camerounais, l’expert de la médecine orthomoléculaire soigne depuis des mois, les malades du Covid-19. Aujourd’hui, il présente une solution buvable à base de plantes naturelles, pour prévenir et soigner les patients du Covid-19. «Ces deux nouveaux produits destinés au grand public permettent de créer une immunité collective acquise et rompre définitivement la chaîne de transmission du Covid-19»...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)
  • DIPLOMATIE

    Sommet Afrique-France 2020 : Stéphanie Rivoal séjourne au Cameroun
    La Secrétaire générale Stéphanie Rivoal veut notamment se rassurer de la participation conséquente des entrepreneurs camerounais au Sommet Afrique-France 2020 qui se tiendra à Bordeaux. Stéphanie Rivoal a rencontré ce lundi 2 mars 2020, le ministre de l'Habitat et du Développement urbain, Célestine Ketcha Courtès, pour s'enquérir du contenu technique de la participation...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)

    La Secrétaire générale Stéphanie Rivoal veut notamment se rassurer de la participation conséquente des entrepreneurs camerounais au Sommet Afrique-Fran...

    Read More
    Droit financier communautaire : la Cemac vulgarise les mécanismes
    Séminaire de vulgarisation du droit financier Communautaire et de sensibilisation sur les procédures de la Cour des Comptes de la Cemac. C’est autour de ces travaux de trois jours que les premiers responsables des institutions, organes et institutions spécialisées, et acteurs financiers de la zone Cemac (Communauté des économique et monétaire des Etats de l’Afrique centrale) s’affairent depuis le 3 décembre courant. Le centre des conférences de Sipopo de Malabo en Guinée Équatoriale accueille l’évènement. Il est question de former les acteurs impliqués dans la gestion des ressources mises à la disposition des institutions de la sous-région. Comme l’a expliqué dans son discours inaugural Juan Carlos Owono Ela Mangue,Les travaux de Malabo en Guinée Équatoriale ont débuté le 3 décembre 2019.

    Séminaire de vulgarisation du droit financier Communautaire...

    Read More
    Affaire Nexttel : le Vice-premier Ministre vietnamien en route pour le Cameroun
    Dans une récente parution, La Voix Du Koat informait le public de la visite officielle au Cameroun, du 1er au 3 novembre 2019, du Vice-premier Ministre vietnamien. Vuong Dinh Hue sera à la tête d’une délégation de neuf personnes. Au menu de ce voyage diplomatique, deux questions : la coopération bilatérale et les décisions liées au règlement des différends dans l'entreprise commune NexttelDans une récente parution, La Voix Du Koat informait les lecteurs de la visite officielle au Cameroun, du 1er au 3 novembre 2019, du Vice-premier Ministre vietnamien. Vuong Dinh Hue sera ...
    Read More
    Grand dialogue national : la France et la Francophonie encouragent la «libre expression»
    Elles se sont prononcées ce jeudi 12 septembre 2019 sur l’actualité majeure au Cameroun. À travers un tweet, la France laisse entendre qu’elle est attachée au « dialogue et à ...
    Read More
    Revendications anticoloniales : Martin Dibobe célébré en Allemagne
    Premier Noir conducteur de train dans les années 1900 à Berlin, ce Camerounais d’origine et militant anticolonialiste a été honoré le 22 juillet 2019 par le gouvernement du Land avec une deuxième plaque au centre administratif de Berlin. Le gouvernement du Land de Berlin et de la ville de Berlin, capitale de la République fédérale d’Allemagne, a pris la résolution de retirer des noms de rues célébrant d’anciens esclavagistes et colonisateurs pour les remplacer par des noms d’anciens défenseurs des libertés fondamentales, des activistes de l’égalité des droits et des militants ou résistants anticolonialistes. Un acte que le professeur Kum’à Ndoumbè III considère comme une victoire suite à plusieurs années de luttes et d’injustices subites par les peuples colonisés d’AfriquePremier Noir conducteur de train dans les années 1900 à Berlin, ce Camerounais  d’origine et militant anticolonialiste a été honoré le 22 juillet 2019 par le gouvernement du Land avec une ...
    Read More