Affaire Pierre Kwemo : l’Ums crie à un règlement de compte politique

0

Dans une volumineuse lettre signée du secrétaire à la Communication de l’Union des mouvements socialistes (Ums), les partisans du maire de Bafang, écroués à la prison centrale de Kondengui  soutiennent mordicus qu’il ne s’agit ni plus ni moins que d’un stratagème pour faire obstruction à leur champion lors des prochaines échéances électorales.

Pierre Kwemo victime d’un complot ? Pour l’Ums, cela ne fait l’ombre d’aucun doute. La lettre ouverte que signe Joseph Tchungno transpire la thèse d’une conspiration ourdie visant à éloigner l’édile de la ville de Bafang de la course vers les prochaines échéances électorales. L’affaire, croit-il savoir, a quitté les tribunaux pour atterrir dans l’arène politique. C’est peut être pourquoi le document dont lavoixdukoat.com a obtenu copie, est une espèce de compilations de preuves dévoilées au grand jour dans le dessein de prouver l’innocence du président de cette formation politique. Pierre Kwemo a été Interpellé, inculpé pour pillage en bande par un juge d’instruction près du Tribunal de grande instance du Mfoundi avant d’être finalement placé en détention provisoire à Kondengui le 10 janvier dernier. L’affaire entre dans le cadre d’un litige foncier qui oppose l’ancien député et ancien vice-président de l’Assemblée nationale depuis 2009 à Jean Claude Andze. On lui reproche d’avoir illégalement expulsé le plaignant d’un immeuble pour procéder à la vente du terrain querellé.

Demande frauduleuse

Dans un tableau récapitulatif, le secrétaire à la Communication de l’Ums retrace la chronologie des faits dans l’optique d’éclairer la lanterne des «profanes». De l’état de liquidation judiciaire de la Société camerounaise des grands travaux de l’Est (Scgte), société anonyme doublé de la désignation de la Société d’études juridiques et de recouvrement (Sejurec), (représentée par Kwemo, expert-fiscal agréé par la Cemac) aux fins de procéder à l’opération de liquidation à la « demande frauduleuse de la famille Andze  qui s’était d’abord présentée comme acquéreur auprès de la liquidation de l’immeuble bâti, objet du titre foncier N° 1718/Nyong et Sanaga (Mefou) d’une contenance de 3 hectares 01 ares 83 centiares », en passant par  la « mutation frauduleuse un contrat de bail emphytéotique de 50 ans pour la location des édifices implantés sur le terrain signé entre la Société immobilière de Nkolondom (Socink) appartenant à la famille Andze et l’Etat du Cameroun ». L’on est en plein dans un grand déballage.

Dans une volumineuse lettre signée du secrétaire à la Communication de l’Union des mouvements socialistes (Ums), les partisans du maire de Bafang, écroués à la prison centrale de Kondengui soutiennent mordicus qu’il ne s’agit ni plus ni moins que d’un stratagème pour faire obstruction à leur champion lors des prochaines échéances électorales.

Pierre Kwemo.

Tentative d’extorsion d’argent

De cette démonstration  de prétoire, vient se greffer le fait qu’avant la vente de ces terrains, le liquidateur avait engagé les poursuites judiciaires qui ont abouti à une décision de la Cour suprême, ordonnant l’expulsion des occupants des deux immeubles. Le tableau renseigne que Jean Claude Andze figurait parmi les personnes qui occupait une maison sans titre ni qualité. Au moment où l’expulsion de ce dernier se déroulait, il avait abandonné certains de ses effets personnels sur la parcelle querellée. Cette affaire a rebondi en juillet 2018 lorsque le maire de Bafang est convoqué à la Police judiciaire pour être auditionné. Reparti à la police le 10 janvier 2019 pour une tentative d’arrangement à l’amiable entre celui qui est par ailleurs le président du club de football de D1 Ums et Jean Claude Andze, cette opération s’est soldée par un échec. Lire aussi :Opposition camerounaise : les leçons de la coalition (3ème partie)

Joseph Tchungno rappelle par ailleurs que Kwemo n’a jamais été sur les lieux d’exécution des décisions de justice expulsant la Socink et autres. En outre, « en cas d’exécution des décisions de justice, il revient à la personne expulsée d’assurer la sécurité et la garde de ses effets expulsés. M. Andze Jean Claude brille par une tentative d’extorsion d’argent en partant d’une demande en dommage-intérêts de dix millions d’ailleurs déboutée par la justice à des centaines de millions Fcfa au pénal avec des complices ». Suffisant pour lui de conclure que le premier magistrat municipal de Bafang subit les affres d’un procès kafkaïen. Comparer son chemin de croix devant la Justice à la trame de fond de l’ouvrage du célèbre auteur pragois Frantz Kafka, ne serait donc pas une hyperbole. Bien au contraire, les similitudes entre les clichés est révélateur de la complexité de ce dossier que les partisans de l’Ums assimilent à un rouleau compresseur contre leur champion. Lire aussi :Football : Ums de Loum sacré champion du Cameroun

Promesses fallacieuses

« Nombreux sont ceux qui pensent, et cela se comprend, que son enchaînement a d’autres visées : il s’agit de lui faire obstruction aux prochaines échéances électorales, donc de laisser le champ libre à son adversaire politique connu, qui espère ainsi gagner l’Ums sur tapis vert, comme ils l’ont fait lors des récentes élections législatives de 2013, où sa liste a été purement et simplement disqualifiée, pour des motifs à la limite ridicules. Comme cela se trame sous vos yeux, il s’agit cette fois, de changer tout simplement de mode opératoire, pour atteindre le même résultat : gagner frauduleusement et sur tapis vert les élections », écrit le secrétaire à la communication non sans inviter ses camarades à garder confiance au sens de Justice, en ses capacités à lutter pour ses droits et à choisir lucidement et conséquemment ses dirigeants.

Daniel NDING

Share.

About Author

Laisser un commentaire

  • SANTE

    Près d’une vingtaine d’instituts hospitaliers publics ont déjà bénéficié de dons d’entreprises françaises basées sur le territoire camerounais. Président des Ccef, Pascal Louchelart souligne : «Cette action est annonciatrice d’une série d’autres qui seront menées par le réseau des Conseillers du Commerce Extérieur de la France au Cameroun. Nous travaillons pour doter davantage le personnel de santé d’équipements...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)
    Sortez couverts ! Portez un masque ; protégeons-nous et protégeons les autres ! Ces messages de sensibilisation ont plus que jamais tout leur sens en ces jours où la menace du Coronavirus fait frémir au Cameroun. Les statistiques donnent froid au dos et sonnent comme une course vers un record en termes de contamination. Les derniers chiffres font état de 112 cas, 14 guéris et 3 décès enregistrés hier, vendredi 22 mai 2020...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)
    Il s’est fait connaître, vers les années 1995, à l’échelle nationale et internationale avec ses remèdes notamment contre le Vih Sida, à base de plantes. Le Camerounais Dr Richard Fru présente aujourd’hui une gamme de produits pour barrer la voie au covid-19.
    Malgré l’indifférence du gouvernement camerounais, l’expert de la médecine orthomoléculaire soigne depuis des mois, les malades du Covid-19. Aujourd’hui, il présente une solution buvable à base de plantes naturelles, pour prévenir et soigner les patients du Covid-19. «Ces deux nouveaux produits destinés au grand public permettent de créer une immunité collective acquise et rompre définitivement la chaîne de transmission du Covid-19»...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)
    L'Unicef répond à l'appel du premier magistrat de la ville de Douala, Roger Mbassa Ndine, qui a mis sur pied une stratégie de riposte. La cérémonie de remise de ce don par l'Unicef s'est tenue  le 24 avril dernier à Bonaberi à l'esplanade de la sous-préfecture. Constitué de 70 cubitainers de  1000 litres chacun, des chasubles pour les équipes qui descendront sur le terrain
  • DIPLOMATIE

    Sommet Afrique-France 2020 : Stéphanie Rivoal séjourne au Cameroun
    La Secrétaire générale Stéphanie Rivoal veut notamment se rassurer de la participation conséquente des entrepreneurs camerounais au Sommet Afrique-France 2020 qui se tiendra à Bordeaux. Stéphanie Rivoal a rencontré ce lundi 2 mars 2020, le ministre de l'Habitat et du Développement urbain, Célestine Ketcha Courtès, pour s'enquérir du contenu technique de la participation...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)

    La Secrétaire générale Stéphanie Rivoal veut notamment se rassurer de la participation conséquente des entrepreneurs camerounais au Sommet Afrique-Fran...

    Read More
    Droit financier communautaire : la Cemac vulgarise les mécanismes
    Séminaire de vulgarisation du droit financier Communautaire et de sensibilisation sur les procédures de la Cour des Comptes de la Cemac. C’est autour de ces travaux de trois jours que les premiers responsables des institutions, organes et institutions spécialisées, et acteurs financiers de la zone Cemac (Communauté des économique et monétaire des Etats de l’Afrique centrale) s’affairent depuis le 3 décembre courant. Le centre des conférences de Sipopo de Malabo en Guinée Équatoriale accueille l’évènement. Il est question de former les acteurs impliqués dans la gestion des ressources mises à la disposition des institutions de la sous-région. Comme l’a expliqué dans son discours inaugural Juan Carlos Owono Ela Mangue,Les travaux de Malabo en Guinée Équatoriale ont débuté le 3 décembre 2019.

    Séminaire de vulgarisation du droit financier Communautaire...

    Read More
    Affaire Nexttel : le Vice-premier Ministre vietnamien en route pour le Cameroun
    Dans une récente parution, La Voix Du Koat informait le public de la visite officielle au Cameroun, du 1er au 3 novembre 2019, du Vice-premier Ministre vietnamien. Vuong Dinh Hue sera à la tête d’une délégation de neuf personnes. Au menu de ce voyage diplomatique, deux questions : la coopération bilatérale et les décisions liées au règlement des différends dans l'entreprise commune NexttelDans une récente parution, La Voix Du Koat informait les lecteurs de la visite officielle au Cameroun, du 1er au 3 novembre 2019, du Vice-premier Ministre vietnamien. Vuong Dinh Hue sera ...
    Read More
    Grand dialogue national : la France et la Francophonie encouragent la «libre expression»
    Elles se sont prononcées ce jeudi 12 septembre 2019 sur l’actualité majeure au Cameroun. À travers un tweet, la France laisse entendre qu’elle est attachée au « dialogue et à ...
    Read More
    Revendications anticoloniales : Martin Dibobe célébré en Allemagne
    Premier Noir conducteur de train dans les années 1900 à Berlin, ce Camerounais d’origine et militant anticolonialiste a été honoré le 22 juillet 2019 par le gouvernement du Land avec une deuxième plaque au centre administratif de Berlin. Le gouvernement du Land de Berlin et de la ville de Berlin, capitale de la République fédérale d’Allemagne, a pris la résolution de retirer des noms de rues célébrant d’anciens esclavagistes et colonisateurs pour les remplacer par des noms d’anciens défenseurs des libertés fondamentales, des activistes de l’égalité des droits et des militants ou résistants anticolonialistes. Un acte que le professeur Kum’à Ndoumbè III considère comme une victoire suite à plusieurs années de luttes et d’injustices subites par les peuples colonisés d’AfriquePremier Noir conducteur de train dans les années 1900 à Berlin, ce Camerounais  d’origine et militant anticolonialiste a été honoré le 22 juillet 2019 par le gouvernement du Land avec une ...
    Read More