08 mars 2020… Camtel au pas de la parité

1

La parade des amazones de Camtel, au Boulevard du 20 mai n’a été qu’une étape faste des nombreuses activités initiées par l’entreprise publique que dirige Judith Yah Sunday.

 

La 35èmeédition de la journée internationale de la femme, n’a pas été de tout repos à la Cameroon télécommunication (Camtel). Les amazones de l’entreprise publique ont battu le macadam au Boulevard du 20 mai, avec en tête de ligne la Dg Judith Yah Sunday Epse Achidi. Un défilé qui n’a pas laissé de marbre la Première dame Chantal Biya, qui n’a pas été timide en applaudissements. La Directrice générale a par la suite offert à ses collaborateurs une réception bien enlevée grâce aux artistes K-Tino, Darina Victry, et Edoudoua non Glacé…

L’occasion faisant le larron, la Directrice générale a dressé un bilan de la place privilégiée qu’occupe la femme à Camtel. Sur les 145 Directeurs et Sous-directeurs à Camtel, 47 sont des femmes, soit un taux de 32,42%. Et sur un total de 3243 employés, 1118 femmes, ce qui fait 34,50% de femmes.

Lire aussi :Judith Yah Sunday Épse Achidi est le nouveau DG de Camtel

Des chiffres qui traduisent le ferme engagement de Camtel, sous l’impulsion du Chef de l’Etat, lui-même, qui a nommé une femme à cette prestigieuse institution, à faire davantage confiance aux femmes, pour la réalisation du nouveau cap qui fixé par la Direction générale, à travers sa stratégie 2020, qui s’appuie sur les 02 axes principaux, que sont, « Change Management and Customer Centricity ».

L’appel de Judith Achidi

En bon manager et en mère de famille, Judith Yah Sunday Epse a invité ses collaboratrices à beaucoup plus d’engagement au travail, afin de toujours préserver et de mériter leurs postes. «Comme je l’ai toujours dit et continuerai à le répéter, vous les femmes, vous êtes le socle de cette entreprise. Ce n’est pas un hasard si le Président de la République, Chef de l’Etat, a jeté son dévolu sur ma modeste personne pour redresser notre entreprise. Il sait de quoi une femme résolument engagée est capable. C’est ce ferme engagement que j’attends de vous, femmes de Camtel, et qui nous permettra, en travaillant toujours sans relâche, d’assurer la croissance de notre entreprise. Nos moyens de subsistance en dépendent entièrement.»

Avant le clou des activités le 8 mars, les dames de Camtel ont eu une semaine pleine, consacrée essentiellement à la valorisation de la femme. Il y a eu notamment l’atelier décoration « Handmade » portant sur la confection des poufs, des sets de table, et des bijoux en perles… ; le concours des danses traditionnelles ; la campagne de sensibilisation sur l’autisme ; la conférence débat sur la place de la femme dans le développement de l’entreprise ; le tournoi de football féminin interservices dénommé « Coupe de la femme 2020 » remporté par l’équipe de Camtel ; la remise des dons par les « Camteloises », à 03 centres d’accueil et orphelinats…

Samuel BONDJOCK  et Valgadine TONGA

Share.

About Author

Un commentaire

  1. Les femmes, le jour où, on cessera de préciser que vous êtes “l’épouse de…”, vous aurez gagé en liberté. Vous êtes des citoyennes autonomes, avec un patronyme. Qu’il y a-t-il à traîner celui de votre époux?

Laisser un commentaire