A La UneSanté

Semaine africaine de la vaccination : croisade contre le tétanos à Yaoundé 7

0
Les accidents de circulation enregistrés dans sa circonscription sont la raison du don du vaccin Tetavax par l’exécutif communal afin de protéger sa population contre cette maladie encore mal connue. 

Les accidents de circulation enregistrés dans sa circonscription sont la raison du don du vaccin Tetavax par l’exécutif communal afin de protéger sa population contre cette maladie encore mal connue.  

C’est à l’épaule gauche qu’Arlette vient de se faire vacciner du Tetavax sous la tente du Centre de vaccinations internationales de Yaoundé (Cviy) sis à la mairie d’arrondissement de Yaoundé 7. Perplexe dès le départ par cette caravane de vaccination, elle a finalement décidé de surmonter sa peur par les encouragements des agents du Cviy présents sur le lieu. « J’ai cru qu’il s’agissait du vaccin contre le coronavirus, d’où mon hésitation. C’est après multiples questions que j’ai enfin décidé de me vacciner contre le tétanos », confie-t-elle.

Drapé dans une blouse de couleur bleu nuit sur laquelle était inscrite « la vaccination sauve des vies », l’agent du Cviy explique avant toute chose le processus de vaccination qui s’est effectué jeudi 29 avril dernier de 9h30 à 14h30 aux volontaires. « Bonjour monsieur ou madame. Avez-vous été déjà vacciné contre le tétanos ? Si oui combien de doses ?  ». Des questions qui lui permettront d’administrer la dose adéquate du Tetavax. « Après cet interrogatoire, on l’installe et le rassure. On lui administre son vaccin. Les informations relatives à la vaccination sont notamment le nom du vaccin, le numéro de l’eau et sa filiation qui seront enregistrées dans le certificat de vaccination qu’on lui remet à la fin», explique l’agent de santé.

Lire aussi : Blick Bassy : la voix des esprits!

Blessures légères

Avec pour principale cible les conducteurs de motos, les femmes enceintes et les jeunes filles, l’agent de vaccination déclare avoir déjà administré ce vaccin à une dizaine de personnes. «Depuis le matin nous avons déjà vacciné 15 personnes principalement les femmes et 3 à 4 hommes sur les 50 doses de vaccins apportés. En cas de besoin, nos équipes pourront nous venir en aide », a-t-elle conclut. Une action selon Nodier Martin Essomba, 1er adjoint de la mairie de Yaoundé 7 qui vise à protéger la population contre le tétanos. «Je remercie au nom de l’exécutif de la mairie de Yaoundé 7, le Centre de vaccination internationale de Yaoundé qui a bien voulu accompagné sa population dans le cadre dans le cadre de la lutte contre le tétanos. Surtout pour nos couches vulnérables dont les femmes enceintes,  celles en âge de procréer et surtout les conducteurs de moto qui sont généralement victimes d’accident de circulation entraînant des blessures légères et parfois graves très souvent négligées et se transforment en tétanos. Ainsi, dans le cadre du social de la mairie de Yaoundé 7, le Cviy vient en appui à notre circonscription. Nous sommes heureux et cette campagne permettra à nos populations d’être protégées ». Par ailleurs, souligne-t-on, 5 doses du Tetavax administrées dans un intervalle de 3 ans seraient largement suffisants pour se protéger  le tétanos.

Diane NOE

Dr Emmanuel Yann Ntsobe Njoh Bolo Bolo : « Le coronavirus n’a pas mis en congés les autres maladies » 

 

Les accidents de circulation enregistrés dans sa circonscription sont la raison du don du vaccin Tetavax par l’exécutif communal afin de protéger sa population contre cette maladie encore mal connue. 

Pharmacien et chef du Centre de vaccination internationale de Yaoundé, ce spécialiste  revient dans cet entretien accordé aux médias, sur « l’opération K.O tétanos » initiée en collaboration avec la marie de Yaoundé 7 et la mairie de Yaoundé 4 à l’occasion de la semaine africaine de la vaccination. 

En quoi consiste cette campagne de vaccination ? 

La campagne de vaccination contre le tétanos de ce jour est organisée pour tirer un trait sur le tétanos. Car malgré de nombreuses campagnes de vaccination contre cette maladie et la gratuité de son vaccin pour une couche d’âge, la maladie demeure et persiste. Nous avons donc décidé durant cette semaine mondiale de la vaccination couplée à la semaine africaine de la vaccination de mettre K.O le tétanos tels que nous avons baptisé l’opération. Nous travaillons en synergie avec deux mairies de la ville de Yaoundé notamment la mairie de Yaoundé 7 et la mairie de Yaoundé 4 qui ont bien voulu offrir gratuitement à leurs populations cibles, la gratuité de la vaccination pour le tétanos dans le cadre de cette campagne.

Quelle est la population cible de la campagne de vaccination contre le tétanos ? 

Elle est constituée du personnel de la mairie, particulièrement les femmes en âges de procréer, des conducteurs de moto en raison des risques de ce métier donc des accidents de circulation car c’est une situation qui peut favoriser une contamination au tétanos. Nous avons également ceux qui exercent des métiers liés à la beauté, bref tous ceux travaillent avec des objets tranchants.

Combien de doses sont-ils nécessaires pour se protéger du le tétanos ? 

Pour avoir une immunité à vie, il faut avoir 5 doses au total. Depuis ce matin, nous avons reçus des usagers qui avaient déjà 2 à 3 doses. Après un interrogatoire, nous avons simplement ajusté le protocole vaccinal ensuite nous avons administré la dose correspondante en spécifiant les prochains rendez-vous sur un carnet de vaccination.

Quelle sera la durée de ladite campagne ?  

Elle s’est déroulée du 24 au 30 avril 2021. Elle s’achève aujourd’hui à la mairie de Yaoundé 4 au quartier Ekounou.

Pour terminer, quels conseils donnez-vous à la population qui redoute désormais les vaccinations en cette période de covid? 

À nos populations cibles, le coronavirus n’a pas mis en congés les autres maladies. Il y a plusieurs maladies qui continuent de sévir et évitables par la vaccination notamment le tétanos. Nous les encourageons à continuer de fréquenter les formations hospitalières et suivre leur carnet de vaccination afin de garantir une santé idéale pour tous.

Interview réalisée avec D.N. 

LA VOIX DU KOAT

Mode : Comment faire décoller l’industrie de la mode au Cameroun?

Previous article

Aires protégées en Afrique Centrale : le programme Ecofac 6 fait son examen

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in A La Une