A La UneSociété

Sécurité : la douane intercepte du matériel de fabrication d’engins explosifs

0
Plus de 1100 litres  de peroxyde d’hydrogène, utilisé dans la fabrication des engins explosifs improvisés ont été saisis le 7 septembre 2021 par les éléments de la brigade commerciale
Peroxyde d’hydrogène

Plus de 1100 litres  de peroxyde d’hydrogène, utilisé dans la fabrication des engins explosifs improvisés ont été saisis le 7 septembre 2021 par les éléments de la brigade commerciale des douanes d’Idenau dans le Sud-Ouest.

Les séparatistes ne feront pas passer leurs matériels de guerre par la région du Sud-ouest. Les éléments du secteur des douanes de la région veillent au grain. Il y avait eu d’importantes saisies les 10, 11 et 14 juillet 2021, des produits hautement sensibles, classés par l’Organisation mondiale des douanes dans la liste des précurseurs chimiques entrant dans la fabrication des engins explosifs improvisés et qui leur ont valu des félicitations du ministre des Finances, Louis Paul Motaze.

Lire aussi :Contrebande : le gros butin de la douane camerounaise 

Les fins limiers de la brigade commerciale des douanes d’Idenau, ont réédité leur exploit mardi, 7 septembre 2021, en procédant à une autre importante saisie de 22 bidons de 50 litres chacun, de peroxyde d’hydrogène, soit 1.100 litres au total. Ce produit dangereux rentre dans la fabrication des engins explosifs improvisés. Cette importante saisie permet ainsi de préserver des vies humaines et contrecarrer les plans macabres des terroristes.

Lire aussi :Limbe : la belle aux charmes envoûtants 

Dans la même lancé, 700 kilogrammes d’emballages plastiques non biodégradables, en provenance du Nigéria voisin, ont été saisis  par une équipe conjointe de la brigade mobile et la brigade commerciale des douanes d’Ekok dans la région du Sud-Ouest.

B.B.    

LA VOIX DU KOAT

Distinction : Dr Charles Hopson reçoit le prix de l’Excellence africaine

Previous article

Compétition : Et si Mützig Star du groupe Sabc avait honte de ses stars !

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in A La Une