- Advertisement -spot_img
AccueilPanne d’électricité à Yaoundé : les 19 cellules de rechange réceptionnées
Array

Panne d’électricité à Yaoundé : les 19 cellules de rechange réceptionnées

- Advertisement -spot_img

Le matériel en provenance de la France a été réceptionné au poste BRGM de Melen, le vendredi 16 août 2019.

Dans la nuit du 07 août 2019, le poste transformateur de l’ancienne Brigade des Renseignements Géologiques et Miniers (BRGM) du quartier Melen, a connu un grave incendie. Qui a totalement consumé la salle de commande des 19 cellules de distribution de l’électricité, occasionnant une perte sèche d’environ 60 MW dans le réseau.
Les installations extérieures du poste transformateur du BRGM et ses lignes électriques ont été épargnées par la furie des flammes. Sauf que, en absence de ces cellules, la distribution de l’énergie électrique est rendue impossible dans presque 19 quartiers du périmètre urbain. Parmi eux, les quartiers Mokolo, Tsinga, Madagascar, Biyem-Assi, Melen, Obili, Mendong etc…
48 heures après la communication de crise (le 14 août) du porte-parole du gouvernement, le ministre de l’Eau et de l’Energie (Minee), Gaston Eloundou Essomba, a commandé 19 cellules neuves de la France, en remplacement de celles calcinées. Le matin du vendredi 16 août, ces cellules étaient déjà réceptionnées à Yaoundé, par les équipes conjointes du Minee et d’Eneo, au poste sinistré du BRGM.

Le matériel en provenance de la France a été réceptionné au poste BRGM de Melen, le vendredi 16 août 2019. 48 heures après la communication de crise (le 14 août) du porte-parole du gouvernement, le ministre de l’Eau et de l’Energie (Minee), Gaston Eloundou Essomba, a commandé 19 cellules neuves de la France, en remplacement de celles calcinées. Le matin du vendredi 16 août, ces cellules étaient déjà réceptionnées à Yaoundé, par les équipes conjointes du Minee et d’Eneo,
Etat de lieu du poste de l’ancienne Brgm, après l’incendie.

L’aménagement du nouveau local
Depuis cette catastrophe, les équipes techniques d’Eneo travaillent de jour comme de nuit. Compte tenu du délai de 7 jours accordé par le gouvernement à Eneo, deux entreprises sont à pied d’œuvre : Alliance et Primelec.
Pour l’heure, plusieurs travaux de construction, d’extension et de reconfiguration du réseau, sont en cours. La réalimentation des clients se fait suivant un planning de rationnement, par rotation de la fourniture de l’électricité. Les zones sinistrées sont ainsi alimentées par les autres postes transformateurs de la ville de Yaoundé, que sont Ngousso et Kondengui.
Samuel BONDJOCK

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
Restez Connectés
16,985FansLike
2,458FollowersFollow
61,453SubscribersSubscribe
Coup De Cœur
- Advertisement -spot_img
Articles Similaires
- Advertisement -spot_img

LAISSEZ UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here