- Advertisement -spot_img
AccueilOpération épervier : André Noël Essian gardé-à-vue
Array

Opération épervier : André Noël Essian gardé-à-vue

- Advertisement -spot_img

Au terme de sa 2ème audition ce jeudi 26 juillet 2018 au Tribunal criminel spécial(Tcs), le maire de la commune d’arrondissement de Sangmelima n’a pas regagné son domicile.

C’est jeudi matin que André Noël Essian a déféré à une convocation au Tcs. Le maire de Sangmelima est donc aux mains de la justice. Son téléphone lui a été retiré en soirée, d’après un cadre du Rdpc de la section de Ngoumou rencontré au Hilton hôtel lors de la cérémonie de dédicace de l’ouvrage “2018 Renouveler la confiance à Paul Biya Des arguments qui font de lui le meilleur candidat à la prochaine élection présidentielle”.

C'est jeudi matin que André Noël Essian a déféré à une convocation au Tcs. Le maire de Sangmelima est donc aux mains de la justice. Son téléphone lui a été retiré en soirée, d'apr
André Noël Essian.

Depuis décembre 2016, le chef de l’exécutif municipal de Sangmelima fait l’objet d’une enquête sur la gestion du budget de la commune, notamment sur la gestion des engins. Rappelons que l’ancien préfet du département du Dja et Lobo, Bernard Marie Mba, limogé le 29 septembre 2016 par le président de la République avait dénoncé la gestion du maire A.N. Essian et avait martelé que ce dernier ne sera pas interpellé seul dans cette affaire pour le moins scabreuse. Deux conjectures plausibles en pareille circonstance. La première, il est fort possible que André Noël Essian soit conduit à Kodengui. En effet, c’est de l’ancien préfet du département du Dja et Lobo, Bernard Marie Mba, dont Mba Bizo faisait cas il y a peu, qui, après avoir été limogé en septembre 2016 de sa fonction d’autorité, avait sonné le tocsin en décriant la gestion de la commune par le maire de Sangmelima. Si ce fait est avéré au Tcs, le chef de l’exécutif municipal ira en prison.

A contrario, une seconde grille de lecture s’impose à moins de 3mois de la présidentielle. En effet, puisque Essian est autant natif du Dja et Lobo que Paul Biya, il est possible, c’est une conjecture, que des pressions soient exercées aussi bien sur la justice que sur le prince du renouveau dans l’optique de faire libérer l’actuel maire de Sangmelima. Au moment où la région du pays organisateur est en pre-campagne pour cette échéance électorale imminente, pourra-t-on laisser A.N.E. aller séjourner à la 11ème région?
La bataille de l’opinion publique a véritablement commencé avec la pression exercée par les mass médias et les techno médias.

Serge Aimé BIKOI

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
Restez Connectés
16,985FansLike
2,458FollowersFollow
61,453SubscribersSubscribe
Coup De Cœur
- Advertisement -spot_img

LAISSEZ UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Similaires
- Advertisement -spot_img