- Advertisement -spot_img
AccueilA La UneMondial Qatar 2022 : Panama, une dernière pour la route…

Mondial Qatar 2022 : Panama, une dernière pour la route…

- Advertisement -spot_img

Tous présents à Abu-Dhabi, les Lions indomptables affrontent en amical, la sélection panaméenne le 18 novembre 2022, afin d’affiner les automatismes avant de s’envoler pour Doha.    

Accolades chaleureuses, larges sourires, salutations amicales, joie des retrouvailles… L’accueil des Lions indomptables par Samuel Eto’o au sein de leur nouvelle tanière à Abu-Dhabi, se passe dans une atmosphère plutôt détendue et empreint de familiarité. Sans doute des signes que l’ambiance pré-Mondial prédispose les poulains de Rigobert Song à une compétition où la première arme, reste la solidarité au sein de l’effectif. Surtout que le Cameroun n’entend pas jouer les figurants lors de ce prestigieux rendez-vous qui démarre le 20 novembre prochain.

Pour leur dernier match amical avant la Coupe du monde 2022, les quintuples Champions d’Afrique vont affronter le Panama vendredi prochain. Une rencontre qui permettra au staff technique d’affiner la préparation et la cohésion du groupe comme l’attestent les vidéos publiées par la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) sur son site internet et ses autres plateformes de communication.

Ramener le trophée à la maison

Après une campagne asiatique foireuse en septembre dernier (2-0 face à l’Ouzbékistan et 0-1 face à la Corée du Sud), les poulains de Rigo qui se sont mis au vert ce mercredi sur les deux stades d’entraînement du complexe sportif de Zayed d’Abu-Dhabi, n’ont pas l’intention de s’éloigner de leur objectif fixé par Samuel Eto’o, le président de la Fécafoot : partir du Qatar le 18 décembre prochain avec le trophée du Mondial dans leur besace. Avant d’entrer de plain-pied dans la compétition, il faudra dompter la sélection panaméenne qui dispose d’un système de jeu similaire à celui du Brésil.

Lire aussi :Coupe du Monde 2022 : Ngadeu sur la touche, Bassogog en route pour le Qatar 

Occasion pour le manager-sélectionneur d’aligner son Onze-type pour avoir un avant-goût de l’ossature qui va défendre les couleurs du Cameroun à cette grand’messe du football planétaire. Vainqueur de la Copa Centroamericana 2009, finaliste de la Gold Cup en 2005 et 2013, le pays exempté des trois premiers tours de qualification de la Zone Concacaf en 2018, en vertu de leur classement Fifa, n’est pas une équipe de seconde zone. Magnan est prévenu !

Daniel NDING

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
Restez Connectés
16,985FansLike
2,458FollowersFollow
61,453SubscribersSubscribe
Coup De Cœur
- Advertisement -spot_img

LAISSEZ UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Similaires
- Advertisement -spot_img