- Advertisement -spot_img
AccueilA La UneMekit Insvest : fin de course pour Jean Calvin Mebenga

Mekit Insvest : fin de course pour Jean Calvin Mebenga

- Advertisement -spot_img

Le promoteur de cette entreprise de placement de fonds a été arrêté ce 4 décembre 2020 par la légion de gendarmerie du Centre pour filouterie.

Sa survie ne tenait plus qu’à un fil. Sur une corde raide, Jean Calvin Mebenga savait que sa fin est proche et qu’il finirait sa course derrière les barreaux. Traqué comme un bandit de grand chemin au motif que l’activité qu’il a lancé récemment n’était ni plus ni moins qu’un autre moyen pour arnaquer les pauvres camerounais, le promoteur de Mekit Invest séjourne depuis la mi-journée de vendredi 4 décembre dans les locaux de la légion de gendarmerie du Centre. La nouvelle a été rendue publique par nos confrères de cameroon-info.net à qui des sources sécuritaires rapportent que le mis en cause est en exploitation après une plainte déposée par les épargnants de son entreprise pour escroquerie. Une autre plainte a par ailleurs été récemment déposée contre lui au Tribunal criminel spécial (Tcs).

Suffisant pour lui mettre le grappin dessus aux fins d’en savoir davantage sur ce nouveau business pour les oisifs qui rappelle curieusement une certaine Mission d’intégration et de développement pour l’Afrique (Mida), spécialisée dans l’escroquerie et qui reposait sur un système de vente pyramidal : les retours sur investissement étant payés par les fonds fournis par de nouveaux clients. Le directeur général de Mekit Invest, une entreprise de placement de fonds, de trading des crypto-valeurs, est soupçonné d’avoir arnaqué ses clients. L’affaire éclate le 11 septembre 2020, lorsque excédés d’attendre le paiement hebdomadaire de leurs acomptes, des souscripteurs envahissent la direction de l’entreprise à Yaoundé pour réclamer leurs remboursements.

1900 souscripteurs

 En vain. Dans la foulée, le gouverneur du Centre, Naseri Paul Bea est saisi de l’affaire et suspend les activités de l’entreprise le 15 octobre 2020, faute d’agrément de la Commission de surveillance des marchés financiers (Cosumaf), le gendarme financier en zone Cemac. L’autorité administrative somme par ailleurs le patron de Mekit Invest de rembourser les fonds des souscripteurs estimés, selon l’Etat, à 1900 pour un peu plus de 1,5 milliard de Fcfa collectés. Malgré les remboursements entrepris par l’entreprise, plusieurs épargnants restent sans sous. Car, des sources indiquent que les responsables de Mekit Invest auraient détourné plus de 700 millions de Fcfa.

Daniel NDING

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
Restez Connectés
16,985FansLike
2,458FollowersFollow
61,453SubscribersSubscribe
Coup De Cœur
- Advertisement -spot_img
Articles Similaires
- Advertisement -spot_img

LAISSEZ UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here