ActualitéCultureMusique

Fête de la musique : ça swingue chez Onomo Hôtels

0

Soul, Blues, Bikutsi…, le 21 juin 2020 a été un festival d’émotions chez Onomo Hôtels, avec des concerts live.

Cysoul. Ce nom s’écrit et s’inscrit dans la conscience musicale du public camerounais et au-delà. Finaliste du Prix Découverte Rfi, Grand lauréat 2019 de Goethe-Découverte Musique Voix, Cysoul tisse magistralement sa toile et partage déjà la scène avec des artistes de renom.  Ce n’a donc pas été une surprise que le groupe Onomo Hôtels le plébiscite pour représenter le Cameroun à l’occasion de la fête de la musique. Pour célébrer avec le monde la musique, le groupe Onomo Hôtels a initié des concerts live avec sur les planches, de jeunes artistes africains talentueux, aux styles spécifiques. En raison de la crise sanitaire liée au coronavirus, les shows ont été faits en ligne. Comme public, les internautes à travers le monde. Le spectacle se jouait dans tous les hôtels Onomo en Afrique.

A Onomo Hôtel Douala-Cameroun, Cysoul qui rossignole agréablement bien, a servi ses mots posés sur des notes de bikutsi, rumba, soul, blues, jazz… Accompagné à la guitare par Parfait Bell, Cysoul a repris ses titres ‘‘Ils ne savent pas ; Je veux une femme ; Balade ; Eternité, Emma, With you’’. Un concert d’une trentaine de minutes que le jeune artiste influencé par Richard Bona, Ben Decca, Lokua Kanza, Kareyce Fotso…a livré au public.

A Onomo Hôtel Casablanca-Maroc, Hamid El Hadri a poursuivi le voyage. Avec ses créations musicales qui combinent la musique traditionnelle marocaine au flamenco espagnol, ou encore le raï et le chaâbi algérien, il a fait valser les internautes entre la nostalgie, la mélancolie et la joie du présent. The Ben a enflammé le rooftop de l’hôtel Onomo Hôtel Kigali-Rwanda. Avec Lord Carlos au Togo, on a notamment dansé sur du blues, la soul, la world music.

«Avec des établissements au Sénégal, en Côte d’Ivoire, au Gabon, au Mali, au Togo, en Afrique du Sud, en Guinée, au Rwanda, au Maroc, au Cameroun, en Tanzanie et au Mozambique, Onomo Hôtels a fait le choix de refléter la richesse culturelle du continent aussi bien dans le design que les offres et évènements de ses hôtels. Un parti pris rehaussé par la création du label Onomo Africa’s Finest qui met en valeur les richesses culturelles infinies du Continent et l’ingéniosité de ses talents», explique le groupe.

Le 21 juin 2020 est certes passé, mais la fête n’est pas finie chez le groupe. Il annonce que «du 22 au 28 Juin, le groupe Onomo appelle ses followers à partager sur Instagram les vidéos de leurs performances artistiques et invite sa communauté à voter. Ravivez l’artiste qui sommeille en vous, partagez votre talent, et qui sait vous serez peut être l’heureux (se) gagnant(e).»

Créé en 2009, le groupe hôtelier a ouvert en dix ans 21 hôtels et plus de 2 700 chambres dans douze pays du continent.

Valgadine TONGA

 

LA VOIX DU KOAT

Violences faites aux femmes… Gaëlle Wondje faite ambassadrice de la lutte  

Previous article

Chantiers de la Can à l’Ouest : un satisfecit en demi-teinte

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Actualité