- Advertisement -spot_img
AccueilEntrée Est de Douala : 6% de taux de réalisation, seulement
Array

Entrée Est de Douala : 6% de taux de réalisation, seulement

- Advertisement -spot_img

Le ministre des Travaux publics a effectué, mardi 6 août, une visite d’évaluation du niveau d’avancement du chantier complémentaire de réhabilitation du tronçon de la route entrée Est de la ville.

Face à l’engorgement que subit l’entrée Est de la ville de Douala, vers le lieu-dit Yassa, le Mintp a trouvé opportun de descendre sur le terrain, en vue d’évaluer les situations critiques que vivent les populations ; et d’y apporter des solutions éventuelles. La délégation du ministre Nganou Djoumessi a parcouru de fond en comble, l’ensemble de l’itinéraire en chantier, qui va du PK 10+400 (carrefour Yassa), jusqu’à PK19+300 (pont sur la Dibamba) ; avec des arrêts sur certains endroits stratégiques, que sont, le carrefour Yassa ; le PK16, entrée du stade de Japoma ; et le PK13+900, où un dalot est en construction. Afin de désengorger la circulation durant ces travaux, deux voies de déviation et de contournement, sont en cours d’aménagement. Ces travaux se chiffrent à 33 144 718 233 Fcfa ; sur financement du Budget d’Investissement Public (BIP).
Durant la séance de travail qui a suivi la descente, il a été constaté non seulement un manque de visibilité sur le chantier. Le groupement WIETC/CRCC14 accuse un grand retard dans l’exécution de ces travaux. On note aussi que la mission de contrôle assurée par le groupement Integc/Prisma/Cameroon Engineerieng, s’est avérée défaillante dans les mécanismes de surveillances et d’alertes. Conséquence de course, l’entreprise est seulement à 6% de taux de réalisation, contre 34% de consommation des délais. Au-delà des retard dans la mobilisation de l’entreprise sur le terrain, un problème de personnel et de ressources humaines se pose avec acuité ; en plus des sempiternels problèmes de déplacement des réseaux ; et de non payements des décomptes.
Les recommandations de Nganou
Le ministre des Travaux publics, a prescrit une évaluation des travaux de l’entreprise, l’enlèvement des équipements encombrants le long de l’itinéraire, l’évaluation des prestations de la mission de contrôle, ou encore le travail alterné sur un seul côté à la fois de la chaussée. Une plate-forme de suivi-évaluation permanente de ces actions devra être mise en place et animée par le Gouverneur de la Région du Littoral. Pour fluidifier la circulation, une solution provisoire avait déjà été trouvée par l’autorité préfectorale du Wouri, interdisant la circulation des gros porteurs de 05h à 21h.
Les travaux sur ce tronçon, qui ont démarrés le 19 octobre 2019, concernent principalement les études d’exécution ; les terrassements ; la construction de quatre giratoires, dont deux avec passages inférieurs ou supérieurs ; la construction de dix dalots simples et d’un dalot triple ; l’exécution du corps de chaussée ; la construction des ouvrages hydrauliques et des ouvrages d’art ; la réalisation des équipements de signalisation et d’éclairage public ; l’aménagement latéral des zones d’arrêt ; les aménagements paysagers ; et les îlots centraux des giratoires et des délaissées.
Samuel BONDJOCK

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
Restez Connectés
16,985FansLike
2,458FollowersFollow
61,453SubscribersSubscribe
Coup De Cœur
- Advertisement -spot_img
Articles Similaires
- Advertisement -spot_img

LAISSEZ UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here