- Advertisement -spot_img
AccueilCamerounSportElections à la Fécavolley : la razzia de la Team Réconciliation…

Elections à la Fécavolley : la razzia de la Team Réconciliation…

- Advertisement -spot_img

Porteur du projet « la Réconciliation », Bello Bourdanne a raflé la totalité des 88 suffrages valablement exprimés lors de l’assemblée générale élective tenue du 20 janvier 2023 à Yaoundé. Il est le nouveau président de la Fédération camerounaise de volley-ball.

Set gagnant contre vents et marées ! La pression, le trafic d’influence et les multiples tentatives d’intimidation entrepris dans le sens d’empêcher la tenue des travaux de l’Ag de vendredi dernier, n’ont finalement été qu’un pétard mouillé. Un vain combat ! Longtemps annoncées illégales, les assises prévues pour élire le nouvel exécutif de la Fécavolley ont effectivement eu lieu sous haute sécurité, encadrées par les textes et règlements en vigueur, sous la supervision de la Commission électorale indépendante, des Commissaires du Gouvernement commis pour les besoins de la cause et du représentant du ministre des Sports, Eric Binfon, par ailleurs Conseiller technique N° 1 au Minsep. Le scrutin qui a démarré à 21h dans la salle de conférence épouse le calendrier électoral validé au terme de l’Ag extraordinaire du 4 janvier dernier à Yaoundé.

Lire aussi :Reconnaissance : Lionnes de volley-ball, les nouvelles reines du continent 

Résultat des courses, un véritable plébiscite pour dire le moins. Tenez ! « Sur un total de 88 votants, Bello Bourdanne, candidat au poste de président, s’adjuge la faveur des suffrages avec 88 voix sur 88 soit 100% des votes. Idem pour Dr Elias Matip au poste de Vice-président et Joe Archange Sama Ngwana comme Chef du département financier (Cdf). Seule Carole Ambatta, candidate au poste de Secrétaire général a été élue à 87 voix soit 92,97% », peut-on lire sur un communiqué rendu public au terme des travaux. Conscient que cette Ag intervenait dans un contexte marqué par des menaces de trouble à l’ordre public pompeusement brandies par le bureau sortant, désavoué par les textes et en porte-à faux avec la tutelle et les instances internationales, Eric Binfon a félicité les heureux élus, tous membres statutaires de l’Ag de 2013 et a rappelé pour que nul n’en ignore, que « l’Etat, c’est la Loi ».

Vulgariser le volleyball auprès de toutes les souches sociales

Passée l’euphorie des élections, l’heure est au travail. «Le temps presse et les chantiers qui nous attendent sont importants», a lâché Bello Bourdanne qui a présidé la toute première session du Conseil d’administration de l’équipe de la Réconciliation, tout juste après les travaux de l’Ag élective. Lui qui ambitionne de créer un cadre propice au dialogue et une opportunité de vulgariser le volleyball auprès de toutes les souches sociales à travers un travail collaboratif entre toutes les composantes du volleyball camerounais. Car, conscient que «l’action d’une fédération sportive nationale se mesure par le nombre de ses licenciés et sa capacité à organiser les compétitions internes. Une tâche ardue qui demande l’implication de tous et de chacun. Mais surtout, un cadre de transparence dans les actions tant au niveau de l’administration que celui de la gestion quotidienne des ressources». Au boulot !

Lire aussi :Ag de la Fecavolley : Bidoung Mkpatt sollicité pour arbitrage 

Daniel NDING

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
Restez Connectés
16,985FansLike
2,458FollowersFollow
61,453SubscribersSubscribe
Coup De Cœur
- Advertisement -spot_img

LAISSEZ UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Similaires
- Advertisement -spot_img