ActualitéSociété

Ville de Douala : Mbassa Ndinè, Lenguè Malapa…la fronde continue

0

Le maire de Douala 1er, Jean Jacques Lenguè Malapa est convoqué au conseil de discipline du Rdpc.  

Le duel qui a opposé Roger Mbassa Ndinè et Jean Jacques Lenguè Malapa lors de la course au poste du  Maire de la ville de Douala joue-t-il les prolongations ? Samedi  22 août 2020, le maire de la ville de Douala, Dr Roger Mbassa Ndinè, a procédé, en compagnie des maires des communes d’arrondissements de Douala, à une descente sur le terrain pour évaluer les dégâts causés par les fortes pluies de la semaine dernière. Le maire de Douala 1er Lenguè Malapa, a brillé par son absence.

L’élu de Douala 1er  a choisi ladite journée pour mener la même opération avec ses conseillers dans sa municipalité. Une action considérée comme de l’insubordination aux yeux de nombreux observateurs. Lenguè Malapa n’était-il pas au courant du programme du Maire de la ville auquel il était supposé prendre part ? N’aurait-il pas été consulté comme le veut la règle ? «Une note d’information a été envoyée dans toutes les mairies d’arrondissements et un communiqué a été remis personnellement au maire de chaque localité pour l’informer de l’initiative. Mais le maire devait agir dans l’urgence, face à ses populations de Douala 1er en souffrance», expliquent certains proches de J.J. Lenguè Malapa.

Lire aussi :Inondations à Douala : Dr Mbassa Ndinè menace de sévir

Dans l’entourage de Roger Mbassa Ndinè, l’absence du maire de Douala 1er est perçue comme un acte de désobéissance et le prolongement du duel entre les deux hommes qui a défrayé la chronique lors de l’élection du maire de ville. Un scrutin qui avait été finalement  remporté par Mbassa Ndinè après le retrait non conciliant de Lenguè Malapa suite aux injonctions du comité central du Rdpc, parti dont les deux candidats sont membres.

On a pu par ailleurs constater au cours de cette visite des sites sinistrés que certains maires d’arrondissements qui étaient du soutien de Lenguè Malapa pendant l’élection au poste du maire de la ville, ont plutôt délégué leurs adjoints. L’étape de Douala 1erprévue sur l’itinéraire a même été supprimée en l’absence de son maire qui devait accueillir la caravane. Jean Jacques Lenguè Malapa a d’ailleurs été traduit au conseil de discipline du Rdpc pour non respect des injonctions du parti. Conseil dont les assises se tiennent ce jour au Palais des Congrès.

Félix ÉPEE

 

LA VOIX DU KOAT

Inondations à Douala : Dr Mbassa Ndinè menace de sévir

Previous article

Présidentielle ivoirienne 2020: des patrons de presse camerounais courtisent Alassane Ouattara

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Actualité