- Advertisement -spot_img
AccueilDouala : des élèves à l’école de ''Yao''
Array

Douala : des élèves à l’école de ”Yao”

- Advertisement -spot_img

Bravoure, audace, courage, persévérance. Ce sont les traits  déterminants du jeune Yao. A 13 ans seulement, il fait une fugue. De son petit village au fin fond du Sénégal, il se rend à Dakar. 387Km à pied, ça use les souliers, mais le petit n’en a cure. Il est prêt à parcourir plus, pour enfin poser ses yeux sur son idole, de passage au Sénégal. Cette comédie dramatique de Philippe Godeau sortie en 2018 a émerveillé les élèves du lycée de Bépanda et du collège Cefti. Le film «Yao» était à l’affiche mercredi 13 février à l’Institut français de Douala. Une projection sur commande de la Société anonyme des brasseries du Cameroun. A côté de “”Yao”, le film institutionnel de l’entreprise  qui promeut les valeurs telles la responsabilité, d’intégrité, de professionnalisme, la loyauté et l’innovation a été diffusé.

Bravoure, audace, courage, persévérance. Ce sont les traits  déterminants du jeune Yao. A 13 ans seulement, il fait une fugue. De son petit village au fin fond du Sénégal, il se rend à Dakar. 387Km à pied, ça use les souliers, mais le petit n’en a cure. Il est prêt à parcourir plus, pour enfin poser ses yeux sur son idole, de passage au Sénégal. Cette comédie dramatique de Philippe Godeau a émerveillé l
Des élèves conquis.

Chef service Rse à la Sabc, Vanessa Nana fait savoir que «l’action d’aujourd’hui entre en droite ligne avec notre engagement citoyen dans le domaine de l’éducation en vue de sensibiliser les enfants au culte de l’effort, à les encourager à la performance qui est une de nos valeurs fortes. A partager avec les enfants le sens de la responsabilité afin qu’il le soit tout jeune, parce que même étudier ses leçons, c’est être responsable. Ne pas troubler ses camarades, ne pas faire du désordre dans la salle de classe pendant que l’enseignant dispense le cours, c’est être responsable. Ne pas utiliser les raccourcis de la tricherie pour passer ses examens, c’est notre valeur intégrité. Ne pas ramasser les stylos, les livres d’autres camarades pour les vendre, c’est la loyauté. Et comme chacun a un projet de vie, chacun a des rêves. Pour les atteindre, c’est le professionnalisme. Pour être professionnel, il faut faire de bonnes études, un travail de qualité. Ce travail de qualité ne commence pas en entreprise, mais sur les bancs de l’école. Il faut innover. Ça revient à regarder dans son environnement et voir ce qu’on peut apporter comme plus pour améliorer la vie dans la cité

Après Douala, le cap sera mis sur Yaoundé la semaine prochaine. «C’est un programme qui va s’intensifier dans toutes les régions du Cameroun. On va aller dans les établissements pour sensibiliser les enfants au culte de l’effort. L’apothéose pourra être à la fin de l’année, en partenariat avec le Minesec et le Mindub, nous octroyions les bourses aux élèves lauréats des examens de fin de cycle», ponctue la Responsable des ressources humaines.

V.T.

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
Restez Connectés
16,985FansLike
2,458FollowersFollow
61,453SubscribersSubscribe
Coup De Cœur
- Advertisement -spot_img

LAISSEZ UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Similaires
- Advertisement -spot_img