- Advertisement -spot_img
AccueilCamerounSociétéDécapitation de Florence Ayafor : Les femmes se taisent, Kamto ne marche pas

Décapitation de Florence Ayafor : Les femmes se taisent, Kamto ne marche pas

- Advertisement -spot_img

Septembre 2020 s’achève sous d’énormes chagrins. Résultat de la montée en puissance mais—déclinante—de la violence dans le NOSO. Ceci après la récupération par les sécessionnistes, des revendications mal-négociées par la partie revendicatrice. Depuis lors, ces terroristes sous le jupon Américain et Européen, ne disposant pas de moyens d’agir sur une situation complexe, ont fait du crime crapuleux une profession.

Décapitée à Pinyin. Florence Ayafor, jeune gardienne à la prison centrale de Bamenda, mère de deux enfants, est l’une des victimes de ces terroristes-criminels. D’origine Awing, elle avait été kidnappée, violée, décapitée, et mise en morceau, à Pinyin, dans le Nord-Ouest le 29 Septembre 2019. Un crime odieux. Les vidéos et les images qui ont circulé sur la toile n’ont laissé aucune personne indifférente. Asobo Roger était l’un des terroristes sur la vidéo égorgeant la malheureuse.

Silence des femmes

 Les Camerounais à l’exception des supporters des terroristes qui ont égorgés Ayafor, ont senti les coups de machette sur leur cou. Les femmes se sont senties violées par la pointe d’une vieille arme rouillée et leur corps morcelé. Ce 29 Septembre 2019 toutes ont senti la peau de leurs fesses se détacher sur l’une des routes en terre battue rouge de Pinyin. Mais en ce 29, les femmes vivent comme si elle n’avait rien à perdre. Elles n’ont pas trouvé le courage de se lever pour cette femme—Même pas Kamto qui ‘hijack’ les questions du NOSO. Elles n’ont pas demandé aux occidentaux de rapatrier ceux qui, sur leurs territoires, théorisent sur les méthodes et techniques de crimes exécutés dans le NOSO, les donneurs d’ordre, et les sponsors, des égorgeurs de femmes, qui commettent des crimes plus inhumains les uns par rapport aux autres.

Pourtant, elles les connaissent. Ayaba Cho Lucas, Sisiku Julius Ayuk Tabe, Mark Bareta, Tapang Ivo, Ebenezer Akwanga, Eric Tataw, Chris Anu, Sako Ikomey, Capo Daniel, Ntumfoyn Boh Herbert, Prince J Carr, Festus Ndeh. Et savent qu’ils se terrent aux Etats-Unis, en Norvège, Allemagne, Angleterre, Belgique, Ghana, et Afrique du Sud.

Elles n’ont pas interpellé Human Right Watch, Amnesty International, Centre for Human Rights and Democracy(Felix Agbor Balla Nkongho), Rhedac(Maximilienne Ngo Mbe), Crisis Group, et les ambassades occidentales,  dont les discours et les actions ont toujours été en-deçà de la réalité ou en total décalage avec elle. La décapitation de Florence Ayafor n’a pas servi la cause de ces organisations qui n’ont pas encore dit la vérité sur les raisons qui font que le NOSO porte le deuil. Mais qui, s’appuyant sur de faux rapports, condamnent les Forces de Défense et de Sécurité de violation des droits de l’homme, de crimes de guerre, d’exécution sommaire, de crime contre l’humanité, à la moindre escarmouche.

Morte pour vivre

Peu importe l’opinion des occidentaux et leurs organisations, les Camerounais savent que ces derniers sous la couverture de la communauté internationale ont beaucoup arbitré les conflits ces dernières décennies, toujours à leur profit. Et que leurs interventions se sont révélées être des échecs cuisants.

Une chose est certaine et irréfutable. Peu importe ce que les Camerounais pensent du climat politique national. Peu importe les souhaits qu’ils ont pour leur pays. Peu importe les discordes qu’ils assument ou déplorent. Ils sont unanimes sur les faits que la barbarie des terroristes ambazoniens a atteint les limites de la laideur. Ils sont d’accord que ces tueurs sont en train de ressouder la cohésion sociale qu’ils ont fracturée en s’attaquant à tout ce qui contribue à l’équilibre des sociétés—Le droit à la vie. La perpétuation de l’espèce humaine et de sa mémoire.

Ayafor Florence n’a pas été décapitée pour rien. Kamto ne pourra jamais faire pousser ses ambitions malsaines sur ses restes. Même si les femmes se taisent.

Feumba SAMEN (Cp)

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
Restez Connectés
16,985FansLike
2,458FollowersFollow
61,453SubscribersSubscribe
Coup De Cœur
- Advertisement -spot_img
Articles Similaires
- Advertisement -spot_img

LAISSEZ UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here