Économie

Compétitivité des entreprises : le secteur conseil fait sa mise à niveau

0
Compétitivité des entreprises : le secteur conseil fait sa mise à niveau
Quelques récipiendaires.

L’atelier de cinq jours organisé dans la ville de Douala par le Bureau de Mise à Niveau a écrit sa dernière page ce vendredi 30 octobre 2020.

L’atelier de renforcement des capacités du secteur conseil a réuni trente neuf séminaristes à Douala, du 26 octobre au 30 octobre 2020.  La série de formation initiée par le Bureau de Mise à Niveau regroupait trois articulations : la formation sur le métier d’experts accompagnateurs, le perfectionnement en technique d’audit et la formation des formateurs organisée à l’intention du secteur conseil.

L’objectif escompté était de permettre aux consultants d’exécuter les missions relatives à la mise à niveau spécifique et la mise à niveau globale. Mission accomplie, s’est réjouie la Directrice du BMN, Chantal Elombat Mbedey : «Le Bureau de mise à niveau a pour mission la mise à niveau et la restructuration financière des entreprises industrielles. Pour faire ces missions, le Bureau de Mise à Niveau a besoin du secteur Conseil. Ces consultants que nous formons doivent eux aussi retransmettre cette formation, les mettre en pratique lorsqu’on les envoie dans les entreprises. Vous avez eu les formateurs des formateurs, ce sont des consultants qui travaillent depuis un certain temps avec nous, mais qui vont eux-mêmes se charger de former d’autres consultants à la mise à niveau, qui est un nouveau métier au Cameroun. Ses experts sont désormais en capacité d’affronter les missions qui leur seront confiées, dans le respect des règles de l’art

Ces formations «participent de la réalisation de la mission principale du Bureau de Mise à Niveau. Il était question d’outiller le secteur conseil afin que celui-ci dispose du savoir et du savoir-faire nécessaire à l’accompagnement optimal des entreprises. C’est dire que les connaissances qui vous ont été transmises sont fondamentales à plus d’un titre, notamment rehausser la compétitivité des entreprises dans un contexte de libre concurrence», dixit Chantal Elombat Mbedey. Qui annonce pour bientôt, les travaux de restructuration des entreprises, avec à la clé, la formation des consultants. «Nous avons été bien formés. Nous sommes à votre disposition pour régler les problématiques de mise à niveau de nos entreprises. Nous avons tous ensemble la mission et la passion de la productivité de nos entreprises», a ponctué le représentant des participants, Ebe Placide Bernard. La remise des attestations de formation aux trente-neuf récipiendaires a marqué la fin des activités.

Lire aussi :Taxe sur le téléphone / Pr Alaka Alaka : «Le réseau Françafrique s’est levé pour Orange Cameroun»

Valgadine TONGA

LA VOIX DU KOAT

CES de Bonambela : 20 femmes bénéficient de microcrédits

Previous article

Couverture santé : les médecins s’assurent

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Économie