ActualitéPolitique

Chefferie de Bonamoussadi : vers un plébiscite de Eteki Ebokolo

0
Eteki Ebokolo sera désigné chef de ce village de l’arrondissement de Douala V, ce vendredi 07 août après le désistement de presque tous les autres candidats. Sauf surprise de dernière minute.

Ça ressemble à un plébiscite, la tenue de palabres qui se déroule ce vendredi 07 août au village Bonamoussadi à Douala. Sur plusieurs candidats en lice au départ à discuter chaise de chef, un seul, Gabriel Eteki Ebokolo, reste en course, selon nos sources. Les autres postulants au trône, auraient désisté en chemin ou auraient tout simplement rallié le camps d’en face.
La majorité des notables, sur qui repose le choix du chef au cours de cette consultation populaire, auraient déjà porté, selon des indiscrétions, leur choix sur Gabriel Eteki Ekogolo. En effet, le procès-verbal sur lequel est consigné leur avis, signé et adressé au sous-préfet de cette localité à cet effet, d’après notre source, semble le confirmer.
Une décision qui avait déjà au préalable été entérinée par Din Dika Akwa II, le Chef supérieur du Canton Akwa dont dépend autoritairement le village Bonamoussadi. Certains notables disent d’ailleurs de Gabriel Eteki Ebokolo qu’il a le profil de l’emploi. Ce fils du foyer Bonandongu’à musadi a fait de brillantes études. Gabriel Eteki Ebokolo occupe actuellement le poste de Dga à la Société camerounaise de dépôts pétroliers (Scdp). Des acquis qui militent en sa faveur auprès de ces «grands électeurs».

Lire aussi :Devoir de mémoire : Sur les traces du King Dika Mpondo Akwa
La désignation de Eteki Ebokolo serait donc une évidence ce vendredi, sauf surprise de dernière minute qui pourrait venir d’un revirement des postulants dont la candidature avait déjà fait l’objet de négociations et de tractations. On pense aux candidats Félix Manjombè Touba, désigné comme successeur au trône lors des premières consultations datant de 2010 qui n’entend pas se voir usurper son titre et Elonguele, âgé de 23 ans fils du défunt chef Elonguelè Moulema, dont la désignation, au regard de la loi sur la succession, ne devrait souffrir d’aucun doute. Mais ont-ils l’étoffe nécessaire ? S’interroge une grande partie de la population de ce village.
Convoquée au pas de course par Din Dicka Akwa II, Chef Supérieur du Canton Akwa suite à la circulaire du ministre de l’Administration territoriale demandant à certaines chefferies de clarifier les situations litigieuses à leur tête en vue des Régionales, la tenue de palabres qui se tient à la chefferie du village de Bonamoussadi, l’est après 12ans de vacances de pouvoir. Une situation qui n’était guère reluisante pour les populations de ce village longtemps abandonnées à elles-mêmes.
Épée Félix

LA VOIX DU KOAT

Douala Manga Bell/ Tétèkombo 2020 : c’est lancé !

Previous article

Rencontre avortée entre Cabral Libii et Kum’a Ndumbe III : quel mépris !

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Actualité