- Advertisement -spot_img
AccueilA La UneCemac- France : vers une nouvelle coopération monétaire

Cemac- France : vers une nouvelle coopération monétaire

- Advertisement -spot_img

La Commission de la Cemac et la Banque centrale sont en Colloque sous régional de haut niveau autour de la «Monnaie et le développement en Afrique centrale». La rencontre se tient du 17 au 18 novembre 2022 à Libreville au Gabon.  

C’est depuis 2019 que cette réflexion a germé chez les Chefs d’Etat de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale, (Cemac). Tout commence  à l’issue de la Session extraordinaire de leur conférence tenue en novembre 2019 à Yaoundé portant sur « la situation économique, financière et monétaire en zone Cemac et l’analyse des perspectives économiques de la sous-région». Les Chefs d’Etats avaient affirmé  leur  volonté de disposer  d’une monnaie commune stable et forte. Concernant la coopération monétaire avec la France, les chefs d’Etat avaient décidé d’engager une nouvelle réflexion approfondie sur les conditions et le cadre d’une nouvelle coopération. La tâche confiée à la Commission de la Cemac et à la Banque centrale, vise à proposer un schéma approprié conduisant à l’évolution de la monnaie commune.

Lire aussi :Ndongo Samba Sylla : «Rester dans le Fcfa c’est souscrire une assurance sous-développement » 

C’est bien ceux à quoi s’attèlent  du 17 au 18 novembre 2022, enseignants , chercheurs, institutions bancaires, opérateurs économiques et autres acteurs de la société civile, réunis à Libreville, la capitale gabonaise dans le cadre du Colloque sous régional de haut niveau sur la «Monnaie et le développement en Afrique centrale». Dans son allocution de circonstance, le président de la Commission de la Cemac, le Pr Daniel Ona Ondo a rappelé l’importance de ce colloque qui se veut «un creuset d’échanges entre universitaires, praticiens du monde économique et financier, acteurs de la société civile sur la manière de faire évoluer le contexte monétaire en vue de garantir aux pays de la Cemac, de meilleures conditions de développement».

Lire aussi :Colloque sur le Fcfa en zone Cemac : un pétard mouillé 

Signée  le 23 novembre 1972, la convention de coopération monétaire entre la France et les Etats membres de la Cemac repose sur quatre points notamment la garantie de convertibilité illimitée par la France de la monnaie émise par la Beac, le franc Cfa ; la fixité du taux de change ; la liberté de transfert entre les pays membres de la Beac et la France ; la centralisation des réserves auprès d’un Compte d’Opération ouvert au Trésor Français. Autant de points que dénoncent avec véhémence beau nombre d’Africains.

Lire aussi :Olivier Delamarche « Il faut sortir du FCFA, et nous de l’Euro parce que c’est le même principe» 

Blanchard BIHEL   

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
Restez Connectés
16,985FansLike
2,458FollowersFollow
61,453SubscribersSubscribe
Coup De Cœur
- Advertisement -spot_img

LAISSEZ UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Similaires
- Advertisement -spot_img