- Advertisement -spot_img
AccueilCan féminine 2018/ Joseph Ndoko : «Le match contre le Ghana sera...
Array

Can féminine 2018/ Joseph Ndoko : «Le match contre le Ghana sera une belle fête»

- Advertisement -spot_img

Une victoire ou un match nul des Lionnes indomptables face au Ghana vendredi prochain, les ouvrira les portes des demi-finales. Convaincus que ses pouliches feront la différence, le sélectionneur du Cameroun promet aux supporters, de vivre 90 minutes de spectacle.

Une victoire ou un match nul des Lionnes indomptables face au Ghana vendredi prochain, les ouvrira les portes des demi-finales. Convaincus que ses pouliches feront la différence, le sélectionneur du Cameroun promet aux supporters, de vivre 90 minutes de spectacle.
Joseph Ndoko.

Can féminine 2018, la compétition des surprises ! Après la sortie manquée du Nigeria dimanche dernier face à l’Afrique du Sud (0-1), c’est au tour du Ghana de déguster la soupe de la désillusion. Pays organisateur, il pensait sûrement, à l’entame de sa rencontre face au Mali, à une victoire pour voir les portes des demi-finales s’ouvrir en grand. Mais les Black Queens ont été surprises mardi par les Maliennes qui avaient déjà donné beaucoup de fil à retordre au Cameroun lors de la première journée (2-1). La redoutable formation du pays qui abrite cette grand-messe du football féminin a été victime d’un doublé de Bassira Touré qui a ouvert le score à la 24e avant de marquer le but décisif quatre minutes après l’égalisation de Elizabeth Addo (71e). C’est une victoire qui relance les Aiglonnes et met désormais la pression sur les Black Queens qui n’ont d’autre choix que de battre le Cameroun, finaliste en titre, pour espérer se qualifier en demi-finales de leur coupe, demain vendredi à Accra.

Engagement et détermination

Mais ces Lionnes indomptables qui ont fait un grand pas en dominant l’Algérie (3-0) par l’entremise de Gabrielle Onguene avant de creuser l’écart en seconde période par Gaëlle Enganamouit (54e) et Ajara Nchout (60e), n’entendent pas jouer les enfants de chœur. Malgré deux victoires en deux matches, le Cameroun n’est pas automatiquement qualifié car c’est la différence de buts particulière qui entre en jeu en cas d’égalité de points. Annette Ngo Ndom et ses camarades n’ont donc besoin que d’un match nul (ou même d’une défaite par un but d’écart) face au Ghana pour assurer leur place en demi-finales. «Le Ghana c’est une grande équipe et on viendra jouer comme on l’a fait aujourd’hui tout tranquillement et en évitant de ne pas avoir de failles au niveau de l’élan qu’on a eu à prendre. Et le fait d’avoir fait sortir les trois attaquantes c’est tout simplement parce qu’elles avaient beaucoup couru et avec ce score, il faut savoir gérer son effectif. Donc, le match contre le Ghana sera une très belle fête», explique Joseph Ndoko au micro de nos confrères de press-sport. Balle au centre et rendez-vous vendredi ! Lire aussi :Can féminine 2018 : Les Lionnes bouffent du Fennec

Daniel NDING

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
Restez Connectés
16,985FansLike
2,458FollowersFollow
61,453SubscribersSubscribe
Coup De Cœur
- Advertisement -spot_img

LAISSEZ UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Similaires
- Advertisement -spot_img