- Advertisement -spot_img
AccueilA La UneCameroun : trois personnes condamnées pour trafic d’ossements humains

Cameroun : trois personnes condamnées pour trafic d’ossements humains

- Advertisement -spot_img

Ako Vialli Ebot, Che Eric et Ramdy Guemoh ont été condamnés par le Tribunal de Première Instance de Douala – Bonaberi, pour trafic d’ossements humains. Ils écopent de cinq ans de prison ferme, de 100.000 Fcfa d’amende chacun, de 9 mois de contraintes par corps.

La sentence a été prononcée le vendredi 28 octobre 2022. Le juge a déclaré tous les prévenus coupables de violation de tombeaux et de cadavres, conformément aux articles 74 et 274 du Code pénal.

Dans une note, Eric Kaba Tah, le Directeur adjoint de l’Ong Last Great Ape organization Cameroon (Laga), renseigne que l’arrestation des trois hommes fait suite à une enquête de la police judiciaire de Douala, sur le trafic en ligne de produits de la faune sauvage du Cameroun vers l’Inde.

Ako Vialli Ebot, Che Eric et Ramdy Guemoh, avaient été arrêtés le 19 octobre, avec des ossements humains soigneusement dissimulés dans un grand sac rose, qu’ils tentaient de vendre. Les trois hommes sont incarcérés à la prison centrale de New-Bell.

D.N.

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
Restez Connectés
16,985FansLike
2,458FollowersFollow
61,453SubscribersSubscribe
Coup De Cœur
- Advertisement -spot_img

LAISSEZ UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Similaires
- Advertisement -spot_img