- Advertisement -spot_img
AccueilCamerounSociétéCameroun : synergie pour la valorisation des droits des personnes handicapées

Cameroun : synergie pour la valorisation des droits des personnes handicapées

- Advertisement -spot_img

Porté par l’Association Nationale des Aveugles du Cameroun(Anac)et l’Union Francophone des Aveugles (Ufa), un atelier d’appropriation des instruments juridiques de promotion et de protection des droits des personnes handicapées ratifiés  par l’Etat du Cameroun s’est tenu à Yaoundé le 21 septembre 2022 à Yaoundé avec l’appui de la Commission des droits de l’Homme du Cameroun et le ministère des Affaires sociales.

Renforcer les capacités des membres des associations des personnes handicapées en vue de leur appropriation des instruments juridiques relatifs aux droits des personnes handicapées ratifiés /ou signés par le Président de la République. Voilà décliné l’objectif de l’atelier du 21 au 23 septembre 2022 à Yaoundé au Cameroun. Des travaux co-organisés par l’Union Francophone des Aveugles et l’Association Nationale des Aveugles du Cameroun (Anac).

Lire aussi :Aimée Raymond Ngangue : «80% des personnes handicapées n’ont pas accès à l’emploi» 

Comme l’ont précisé les intervenants durant la cérémonie inaugurale du 21 septembre, il est également question d’œuvrer pour la promotion et le renforcement de la participation, de l’inclusion et de l’autonomisation des personnes handicapées du Cameroun. Ce qui passe surtout par la mise en place effective de politiques publiques à toute personne handicapée. Qui, selon la loi du 13 avril 2010, est définie comme «toute personne dans l’incapacité d’assurer par elle-même, tout ou une partie des nécessités d’une vie individuelle ou sociale normale, du fait d’une déficience physique ou mentale, congénitale ou non ».

Lire aussi :Journée mondiale des handicapées : pour une meilleure socialisation 

La Commission des Droits de l’Homme du Cameroun (CDHC), qui soutient l’évènement, est conscient de son rôle considérable dans la valorisation des droits des personnes handicapées. «La CDHC est déterminée à faire en sorte que les Droits des personnes handicapées soient, aujourd’hui plus qu’hier promus, protégés et garantis de manière optimale. Notre mission est de surveiller le respect de leurs droits en menant des enquêtes et des investigations approfondies sur les cas de violation, y compris dans tous les lieux de privation de liberté ; de s’auto saisir des allégations de violation des Droits des personnes handicapées et saisir toute autorité dans le cadre du traitement desdits cas», explique le Pr. James Mouangue Kobila, président de la Commission des droits de l’Homme du Cameroun.

Lire aussi : Semaine camerounaise du handicap : le plaidoyer pour l’inclusion sociale des handicapés 

Président l’Association Nationale des Aveugles du Cameroun, Paul Tézanou a reçu, lors de la cérémonie, la médaille de Chevalier de l’Ordre de la Valeur, en récompense à sa lutte acharnée pour l’amélioration des conditions des handicapées. «Le temps est révolu ou les handicapées étaient des mendiants, qui pouvaient attendre des audiences pendant toute une journée sans être reçues. Nous sommes désormais beaux, propres et dépourvus de tout complexe. Je demande aux différents départements ministériels de faire confiance aux personnes handicapées», se réjouit Paul Tézanou.

Au terme de cet atelier, les activités de restitution se dérouleront dans les dix régions au mois de novembre 2022. L’idée est de susciter un reflex Droits de l’Homme dans tous les secteurs d’activité et dans l’ensemble du pays, afin que la société soit plus équitable.

Daniel NDING 

 

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
Restez Connectés
16,985FansLike
2,458FollowersFollow
61,453SubscribersSubscribe
Coup De Cœur
- Advertisement -spot_img

LAISSEZ UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Similaires
- Advertisement -spot_img