Stéphane Bahoken : «A nous de confirmer face au Ghana que nous sommes les tenants du titre»

0

Interrogé par nos confrères de Radio France internationale, l’attaquant des Lions indomptables, buteur face à la Guinée Bissau (2-0) mardi dernier, évoque la sempiternelle question de primes et parle de l’état d’esprit au sein de la tanière à la veille de la confrontation face aux Black stars.

Buteur deux petites minutes seulement après son entrée sur la pelouse, Stéphane Bahoken démarre cette 32e édition de la Coupe d’Afrique des nations de fort belle manière. Son instinct de serial buteur devrait permettre aux Lions indomptables d’enchaîner des victoires dans cette compétition où leur titre est remis en jeu. Interrogé par nos confrères de Rfi, l’attaquant d’Angers savoure d’emblée cette entrée en matière des quintuples champions d’Afrique. « L’équipe a fait un match solide, costaud… Le travail qu’on a effectué depuis plusieurs semaines nous a aidé à répondre présent le Jour J. On aurait pu marquer plus de buts parce qu’on s’est procuré beaucoup d’occasions mais ça montre qu’on a encore une belle marge de progression. Avec nos atouts offensifs, on sait qu’on en est capable », confie-t-il.

Quid de ce but qui vient rassurer les Camerounais à la 67e minute ? L’ancien joueur de l’Ogc Nice confesse que c’est arrivé sur son premier ballon mais qu’il ne s’attendait pas à ce que ce soit si rapide. « Du banc de touche, je voyais que la défense bissau-guinéenne laissait beaucoup d’espaces. Encore plus quand on a ouvert le score… Je me doutais que j’allais pouvoir me procurer une ou deux occasions et ça s’est produit dès mon entrée en jeu. Quand le ballon a franchi la ligne de but, j’ai ressenti une immense joie ! Et puis, mes parents, mes sœurs, mes amis ont regardé le match et ça les a rendus énormément fiers », explique l’homme.

Rester sérieux et avancer sereinement

Lui qui ajoute que c’est l’un des rêves qu’il voulait accomplir, pour sa première compétition internationale avec les A. « C’est une étape franchie, mais ce n’est qu’un but, un seul match… Je vais tout faire pour aider le Cameroun à conserver cette Coupe d’Afrique des nations ». Cette victoire efface-t-elle les problèmes rencontrés lors de la préparation ? Bahoken estime que pour sa part, c’est un dossier clos. « Ces problèmes sont restés au Cameroun. On ne les a pas emportés avec nous pour cette Can. Nous avons atterri en Égypte concentrés, déterminés à réussir le doublé. C’est le genre d’éléments qu’on évacue, comme tout ce qui peut nous perturber lors de la compétition. Désormais, on essaye de rester sérieux, de nous qualifier pour le tour suivant et comme le dit notre sélectionneur, d’essayer de garder la Coupe à la maison »…

Et le match coupe-gorge de demain face aux Black stars du Ghana ? « On connaît les Ghanéens, ils ont une force offensive incroyable. On l’a vu face au Bénin, alors qu’un de leurs meilleurs attaquants, Asamoah Gyan, est resté sur le banc. Ils sont vraiment costauds, très techniques aussi… Bref, ils ont plein de qualités… On est averti, ce sera évidemment un match difficile mais on n’a rien à leur envier. On est les tenants du titre, on est l’un des favoris. A nous de le confirmer dès ce match face au Ghana ».

Daniel NDING

Share.

About Author

Laisser un commentaire