Pollution urbaine : la Sabc et Nestlé se mobilisent pour un environnement propre

0

Une campagne de ramassage des déchets plastiques à été lancée par ces deux entreprises le 07 juin dernier dans la ville Douala.

Nestlé Cameroun et la Sabc en partenariat avec Namé Recycling viennent de lancer une campagne de nettoyage et de sensibilisation contre la pollution urbaine liée aux déchets plastiques. Baptisée «Clean Up Together» ou (Opération Zéro emballages plastiques), cette campagne a pour but de mobiliser et de sensibiliser les habitants de la ville de Douala sur les dangers des déchets plastiques qui ont envahi notre espace urbain,  cours d’eau, fleuves et mers.

L’opération de ramassage des déchets a commencé sur les berges du Wouri du côté de Youpwè I (Base navale) très tôt dans la matinée du vendredi 7 juin, en présence des employés et des Directeurs de ces trois entreprises. Elle est faite simultanément d’une sensibilisation par d’autres équipes à l’endroit des nombreux commerçants du coin.

Selon le Dg de la Sabc, Emmanuel De Taily, cette opération a pour but de faire du Cameroun un pays où l’environnement est propre et de préserver notre écosystème pour des générations futures. Le rôle de ces deux entreprises leaders, d’après Emmanuel De Taily, est de montrer la voie.  Une action qu’avait déjà débuté la  Sabc dans le passé, à travers les points de collecte des emballages plastiques qui avaient été implantés un peu partout dans nos grandes villes.

Cette initiative conjointe qui coïncide avec la Journée mondiale de l’environnement et de l’océan est, d’après Robert Helou, Dg de Nestlé Cameroun, la première partie d’une série d’actions qui va s’étendre sur d’autres sites et sur l’ensemble du territoire. Elle est en même temps un engagement pris par les deux entreprises en matière de lutte contre la pollution des déchets plastiques qui va jusqu’à 2025. «Nestlé a mis sur pied un institut de recherche en Suisse uniquement consacré aux problèmes d’emballage», a-t-il précisé.

Pour mener à bien cette lutte, Emmanuel De Taily, promet de promouvoir un peu plus les emballages en verre qui n’ont aucun impact négatif sur notre environnement. «Nous avons longtemps négligé des aspects environnementaux. Il est temps de nous réapproprier notre environnement si non il va nous coûter cher», indique-t-il.

Plus de 50 sacs pleins de déchets ont été collectés ce jour. Ils ont été transportés pour Namé Recycling, entreprise partenaire à cette opération, spécialisée dans le recyclage où ils vont subir des transformations pour le bonheur de son Directeur Roblain Nameni, qui a salué l’initiative de ces deux entreprises.

Félix EPEE

Share.

About Author

Leave A Reply