Photographie : Alain Ngann magnifie la différence

0

Le vernissage de son exposition a eu lieu le 10 juin dernier à l’Ifc de Douala prône la mixité et une vie en symbiose entre différentes communautés.

«We are we», (Nous sommes nous). C’est le thème de l’exposition d’Alain Ngann, en cours  actuellement à la médiathèque de l’Institut français de Douala. Une série de photos (portraits en majorité) aux couleurs de notre société. L’auteur ressort notre côté pluriel et la diversité qui fait de nous ce que nous sommes.

C’est le sujet de l’heure. Chacun y met du sien pour sauver cet édifice qui a bâti notre identité. Surtout à cette heure où les clivages se sont accentués et la haine de l’autre peu à peu prend corps.

Avec l’œil de photographe professionnel de génie et d’observateur averti de notre société, Alain Ngann met en avant cette singularité emplie de couleurs pour exprimer la beauté d’exister à travers la diversité. Il se positionne, par ailleurs, en rempart contre cette hostilité qui, inconsciemment ou par l’œuvre de quelques chantres de la division, s’est invitée dans le quotidien des Camerounais et est venue détruire l’harmonie née de ce contraste.

We are we. Autrement dit, nous sommes nous, je suis moi, tu es toi, vous êtes vous. Le thème de l’exposition, ainsi que les photos sous un fond orangé renvoyant à notre côté tropical, synonyme de soleil et de chaleur, interpellent plus d’un sur le bonheur des humains d’être ensemble et de partager ce qu’il y a en eux de spécifique. Que ce soit à travers l’image du gardien de la tradition dont le regard affiche sérénité et sagesse qui peut nous être utile à un moment opportun de la vie, celle d’une grand-mère protectrice sous son ombrelle qui s’érige en sentinelle, des jouvenceaux fiers, malgré le danger de cheminer à quatre sur une moto ou encore des trois jeunes dames aux anges couvertes d’un pagne multicolore et contentes d’afficher leur fraternité,… on peut percevoir la volonté de partage et de vivre ensemble. Le concept jailli d’un monde arc-en-ciel qui serait présentement en souffrance chez nous.

Alain Ngann, à travers cette exposition, nous rappelle ce que nous sommes, le rôle que chacun de nous a vis-à-vis de l’autre pour préserver cette beauté plurielle et l’harmonie issue de la diversité qui ont toujours existé entre les humains. Une expo truculente à visiter absolument !

Félix EPEE

Share.

About Author

Leave A Reply