Préfectorale : Patrick Landry Adjedja honoré dans le Haut-Nkam

0

L’actuel Sous-préfet de Makak, Patrick Landry Adjedja a fait ses adieux aux populations de Banka où il exerçait avant sa mutation.  

Patrick Landry Adjedja officie désormais comme Sous-préfet de Makak, après trois ans de bons et loyaux services rendus à Banka, tel que décidé par le Chef de l’Etat par décret du 22 mai 2017. Paul Biya mutait Patrick Landry Adjedja à Makak où il remplace Sylyac Marie Mvogo. Il a fait ses adieux à la population le 6 juin 2017, lors de la passation du Commandement à Gilles Mamert Mbia Etoundi, promu Sous-préfet de Banka.

L’actuel Sous-préfet de Makak, Patrick Landry Adjedja a fait ses adieux aux populations de Banka où il exerçait avant sa mutation.

Le Préfet à gauche, le Sous-préfet P.L. Adjedja à droite.

Le Préfet du Haut Nkam, Mamoudou qui présidait la cérémonie, dira que les populations de Banka garderont de Patrick Landry Adjedja, « le souvenir d’un jeune fonctionnaire de commandement : calme, travailleur et disponible ». Et que sous la conduite de ce serviteur de l’Etat, « les phénomènes de déperdition scolaire et la consommation de stupéfiants en milieu scolaire ont été éradiqués à Banka. L’hygiène et la salubrité publiques ont retrouvé leurs lettres de noblesse. La sécurité des hommes et des biens est une réalité de tous les jours. Toutes choses qui ont valu à Patrick Landry Adjedja, le renouvellement de la confiance du Chef de l’Etat ». Pour le maire de la commune de Banka, Bernard Djeuga, « Patrick Landry Adjedja en plus d’avoir été une très grande autorité administrative a surtout été un vecteur de développement ». Sous sa direction, un hall de vente de poissons, des Centres de santé, un Centre de santé intégré, des ponceaux avec aménagement des pistes d’enseignes ont été construits, des Centres de santé ont été équipés en matériel médical, la salle informatique du Lycée technique a été équipée en ordinateurs avec kits didactiques, matériels de bureau et photocopieuses.

Des points d’eau potables ont été réalisés – des routes ont été réhabilitées- des salles de classe ont été construites, équipées ou entretenues- les principaux axes routiers de la commune sont entretenus- certaines chefferies ont été réhabilitées. Des salles de classe ont été construites ou entretenues ; un concours du plus bel élevage est organisé, concours très apprécié des populations et des éleveurs. Pour l’année 2017, de nombreux projets sont déjà en cours de réalisation : la construction de deux blocs de salle de classe à l’école publique de Bagounka avec équipement en tables bancs et en bureaux de maîtres; la construction du Centre de santé intégré de Bangounka ; l’électrification de plusieurs quartiers et villages ; la construction de quatre forages sans oublier la réhabilitation du système d’adduction d’eau potable avec pompage solaire sont programmés. L’équipement de plusieurs Centres de santé en matériel médical ; l’entretien routier qui va commencer dès la fin des pluies ; la construction de deux salles de classe et d’un bloc de latrines au Lycée classique ; la réhabilitation de l’hôtel de ville de Banka sont au programme, nous dira le premier magistrat de Banka. Au nom des populations du département du Haut-Nkam, Mamoudou, Préfet du Haut-Nkam a tenu à dire « merci » à Patrick Landry Adjedja « pour tous ces services rendus à Banka et au Cameroun ». Patrick Landry Adjedja a reçu des mains de Steve Njoh, président national du Cercle d’éthique et de promotion de journalistes du Cameroun (Ceproj), le Prix d’Excellence managériale.

Emmanuel YIMGA

Share.

About Author

Laisser un commentaire