Ngondo : Sa Majesté Douala Manga Bell prend les rênes

0

Le nouveau président en exercice du Ngondo a été intronisé lors de la grand-messe de l’eau, ce dimanche 1er décembre 2019.

Jean Yves Bebey Eboumbou. Pendant deux ans, le chef du canton Njo Njo, encore appelé canton Bell, présidera aux destinées du Ngondo. Il a reçu le témoin des mains de son désormais prédécesseur, Sa Majesté Madiba Songue du canton Bassa Bakoko. La cérémonie de la grand-messe de l’eau, ce dimanche 1er décembre 2019 sur les berges du Wouri, a été l’aubaine pour Sa Majesté Madiba Songue de dresser le bilan de ses deux ans d’exercice. «Au terme de deux années de dur labeur, jalonnées par de lourdes épreuves personnelles, j’ai, avec l’aide du créateur et des ancêtres, réussi à accomplir toute ma tâche, celle de présider aux destinées de cette vénérable institution. Comme vous le savez, il y a onze ans, j’avais occupé les mêmes fonctions à la tête du Ngondo. Dès cette 1ère année de présidence, j’avais eu un rêve, celui d’un grand Ngondo véritablement ancré dans le vécu et l’occupation des populations de chaque canton et jouissant d’un siège digne de ce nom. Aujourd’hui, au moment où s’achève mon deuxième mandat, je voudrai remercier le créateur et les ancêtres pour m’avoir permis de partager ce rêve et d’en avoir fait une cause commune soutenue par tous. Accompagné de mes pairs et grâce au concours d’élites Sawa, nous avons réussi à donner un nouveau départ au Ngondo.»

Axé hier essentiellement sur la célébration de la tradition, il s’agit dorénavant, dixit le chef de Bassa Bakoko, de faire du Ngondo un organe socioéconomique dont les réalisations pourraient contribuer à répondre aux préoccupations des populations. A travers le Ngondo Fondation né sous la mandature du sénateur Madiba Songue, il est question de «faire du Ngondo la grande structure par excellence de transmission de la riche culture Sawa aux générations futures, dangereusement victimes de la mondialisation.»

La considération et le respect de la presse sont également des faits d’armes à l’actif de Sa Majesté Madiba Songue. Au nouveau président de continuer les chantiers entamés, et surtout, d’implémenter la volonté des ancêtres. Le message sorti des eaux, suite à l’immersion du vase sacré recommande une attention particulière et un encadrement de la jeunesse, comme l’explique le secrétaire général du Ngondo, Pamphile Yobe : «Les ancêtres appelle à une jeunesse responsable, parce qu’elle doit construire le Cameroun de demain. Chaque jeune est interpellé à se remettre en question pour éviter les conflits, la voie de la facilité, mais de travailler pour le devenir du Cameroun».

Jean Yves Bebey Eboumbou. Pendant deux ans, le chef du canton Njo Njo, encore appelé canton Bell, présidera aux destinées du Ngondo. Il a reçu le témoin des mains de son désormais prédécesseur, Sa Majesté Madiba Songue du canton Bassa Bakoko. La cérémonie de la grand-messe de l'eau, ce dimanche 1er décembre 2019 sur les berges du Wouri, a été l'aubaine pour Sa Majesté Madiba Songue de dresser le bilan de ses deux ans d'exercice. «Au terme de deux années de dur labeur, jalonnées par de lourdes épreuves personnelles, j'ai, avec l'aide du créateur et des ancêtres, réussi à accomplir toute ma tâche, celle de présider aux destinées de cette vénérable institution. Comme vous le savez, il y a onze ans, j'avais occupé les mêmes fonctions à la tête du Ngondo. Dès cette 1ère année de présidence, j'avais eu un rêve,

Le Vase sacré.

Les festivités de cette édition 2019 ont confirmé le sacre du canton Deido pour la course de la pirogue. Le canton Ewodi est arrivé en seconde position, suivi du canton Bakoko. Ngole Lobe du canton Akwa a remporté la lutte traditionnelle poids lourd. Comme l’année dernière, la couronne de la Miss reste dans le canton Bassa. Catherine Émilie Mouto Mboh Sondy a surclassé ses rivales du canton Bell (1ère dauphine) et Bakoko (2ème dauphine).

L’une des singularités du festival est notamment le passage des groupes de danse des peuples de la Lekié, Baka, Haoussa de l’Extrême-Nord. Étaient aussi présents, des ministres, les chefs supérieurs en provenance d’autres régions du pays, des parlementaires… Exit les cérémonies sur les berges du Wouri, place ce soir au grand concert gratuit pour la paix, à Canal Olympia. Près de cinquante artistes camerounais seront réunis sur scène, autour de Salle John, le roi de l’Ambass Bey.

Valgadine TONGA

 

Sa Majesté Jean Yves Bebey Eboumbou Douala Manga Bell

«En vérité il y avait une attente, une sorte de suspens. Depuis que je suis arrivé aux affaires, j’ai rencontré petites de contrariétés, et ils –ses populations- étaient là à me soutenir au maximum. C’est une explosion de joie aujourd’hui, je suis dans un nuage tout simplement parce qu’ils me portent. Ils vont être derrière moi durant tout ce mandat. Le temps est venu de voir les jeunes se responsabiliser, d’abord au travers de la vie publique de notre pays, et derrière les valeurs traditionnelles et culturelles aussi pour lesquelles ils sont relativement éloignés. Il est temps qu’ils puissent revenir. Les valeurs traditionnelles sont des valeurs particulières qui permettent le sens de la responsabilité.»

 

Share.

About Author

Laisser un commentaire

  • SANTE

    Près d’une vingtaine d’instituts hospitaliers publics ont déjà bénéficié de dons d’entreprises françaises basées sur le territoire camerounais. Président des Ccef, Pascal Louchelart souligne : «Cette action est annonciatrice d’une série d’autres qui seront menées par le réseau des Conseillers du Commerce Extérieur de la France au Cameroun. Nous travaillons pour doter davantage le personnel de santé d’équipements...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)
    Sortez couverts ! Portez un masque ; protégeons-nous et protégeons les autres ! Ces messages de sensibilisation ont plus que jamais tout leur sens en ces jours où la menace du Coronavirus fait frémir au Cameroun. Les statistiques donnent froid au dos et sonnent comme une course vers un record en termes de contamination. Les derniers chiffres font état de 112 cas, 14 guéris et 3 décès enregistrés hier, vendredi 22 mai 2020...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)
    Il s’est fait connaître, vers les années 1995, à l’échelle nationale et internationale avec ses remèdes notamment contre le Vih Sida, à base de plantes. Le Camerounais Dr Richard Fru présente aujourd’hui une gamme de produits pour barrer la voie au covid-19.
    Malgré l’indifférence du gouvernement camerounais, l’expert de la médecine orthomoléculaire soigne depuis des mois, les malades du Covid-19. Aujourd’hui, il présente une solution buvable à base de plantes naturelles, pour prévenir et soigner les patients du Covid-19. «Ces deux nouveaux produits destinés au grand public permettent de créer une immunité collective acquise et rompre définitivement la chaîne de transmission du Covid-19»...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)
    L'Unicef répond à l'appel du premier magistrat de la ville de Douala, Roger Mbassa Ndine, qui a mis sur pied une stratégie de riposte. La cérémonie de remise de ce don par l'Unicef s'est tenue  le 24 avril dernier à Bonaberi à l'esplanade de la sous-préfecture. Constitué de 70 cubitainers de  1000 litres chacun, des chasubles pour les équipes qui descendront sur le terrain
  • DIPLOMATIE

    Sommet Afrique-France 2020 : Stéphanie Rivoal séjourne au Cameroun
    La Secrétaire générale Stéphanie Rivoal veut notamment se rassurer de la participation conséquente des entrepreneurs camerounais au Sommet Afrique-France 2020 qui se tiendra à Bordeaux. Stéphanie Rivoal a rencontré ce lundi 2 mars 2020, le ministre de l'Habitat et du Développement urbain, Célestine Ketcha Courtès, pour s'enquérir du contenu technique de la participation...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)

    La Secrétaire générale Stéphanie Rivoal veut notamment se rassurer de la participation conséquente des entrepreneurs camerounais au Sommet Afrique-Fran...

    Read More
    Droit financier communautaire : la Cemac vulgarise les mécanismes
    Séminaire de vulgarisation du droit financier Communautaire et de sensibilisation sur les procédures de la Cour des Comptes de la Cemac. C’est autour de ces travaux de trois jours que les premiers responsables des institutions, organes et institutions spécialisées, et acteurs financiers de la zone Cemac (Communauté des économique et monétaire des Etats de l’Afrique centrale) s’affairent depuis le 3 décembre courant. Le centre des conférences de Sipopo de Malabo en Guinée Équatoriale accueille l’évènement. Il est question de former les acteurs impliqués dans la gestion des ressources mises à la disposition des institutions de la sous-région. Comme l’a expliqué dans son discours inaugural Juan Carlos Owono Ela Mangue,Les travaux de Malabo en Guinée Équatoriale ont débuté le 3 décembre 2019.

    Séminaire de vulgarisation du droit financier Communautaire...

    Read More
    Affaire Nexttel : le Vice-premier Ministre vietnamien en route pour le Cameroun
    Dans une récente parution, La Voix Du Koat informait le public de la visite officielle au Cameroun, du 1er au 3 novembre 2019, du Vice-premier Ministre vietnamien. Vuong Dinh Hue sera à la tête d’une délégation de neuf personnes. Au menu de ce voyage diplomatique, deux questions : la coopération bilatérale et les décisions liées au règlement des différends dans l'entreprise commune NexttelDans une récente parution, La Voix Du Koat informait les lecteurs de la visite officielle au Cameroun, du 1er au 3 novembre 2019, du Vice-premier Ministre vietnamien. Vuong Dinh Hue sera ...
    Read More
    Grand dialogue national : la France et la Francophonie encouragent la «libre expression»
    Elles se sont prononcées ce jeudi 12 septembre 2019 sur l’actualité majeure au Cameroun. À travers un tweet, la France laisse entendre qu’elle est attachée au « dialogue et à ...
    Read More
    Revendications anticoloniales : Martin Dibobe célébré en Allemagne
    Premier Noir conducteur de train dans les années 1900 à Berlin, ce Camerounais d’origine et militant anticolonialiste a été honoré le 22 juillet 2019 par le gouvernement du Land avec une deuxième plaque au centre administratif de Berlin. Le gouvernement du Land de Berlin et de la ville de Berlin, capitale de la République fédérale d’Allemagne, a pris la résolution de retirer des noms de rues célébrant d’anciens esclavagistes et colonisateurs pour les remplacer par des noms d’anciens défenseurs des libertés fondamentales, des activistes de l’égalité des droits et des militants ou résistants anticolonialistes. Un acte que le professeur Kum’à Ndoumbè III considère comme une victoire suite à plusieurs années de luttes et d’injustices subites par les peuples colonisés d’AfriquePremier Noir conducteur de train dans les années 1900 à Berlin, ce Camerounais  d’origine et militant anticolonialiste a été honoré le 22 juillet 2019 par le gouvernement du Land avec une ...
    Read More