Entreprises : Après la crise…la Sodecoton rouvre ses portes

0

Après des mois agités à la Sodecoton, ce géant de l’agro-industrie envisage de meilleures perspectives pour la campagne 2016-2017.

Entreprises : Après la crise…la Sodecoton rouvre ses portes

Du coton de la Sodecoton

La tempête semble être passée à la Sodecoton (Société de Développement du Coton). Après des mois agités, le géant de l’agro-industrie envisage un meilleur avenir, en attendant l’implémentation du plan de redressement qui va s’étendre sur la période 2017-2021. Dans son édition du 20 février 2017, L’Œil du Sahel renseigne que le top management de la société a pris le taureau par les cornes afin de relancer définitivement la machine quelque peu grippée.

«Pour l’heure, les initiatives urgentes mises en œuvre par l’entreprise semblent avoir l’adhésion des bailleurs de fonds internationaux et des partenaires au développement comme l’Union Européenne qui s’est engagée à financer un audit organisationnel et social en cours à la Sodecoton. De même, le principal actionnaire qu’est l’État camerounais vient de signer l’engagement de lui verser 5,552 milliards de FCFA, au titre du différentiel entre le prix d’achat réel du coton (242 FCFA/kg) et celui finalement pratiqué au cours de la dernière campagne (265 FCFA/kg), afin d’éviter une baisse des prix qui aurait été préjudiciables aux producteurs dans un contexte difficile»,  indique le journal régionaliste. Cette somme vient s’ajouter à l’enveloppe de 15 milliards versée toujours en 2016 par l’État dans le cadre de la convention de compte courant. Un argent qui, souligne notre confère, a permis à la Sodecoton de remettre à niveau ses équipements et son parc automobile à hauteur de 70 à 80%, comme l’a révélé Saly Oumarou, directeur du classement et des ventes de la société.

Plus de précision, écrit L’Œil du Sahel,  «la Sodecoton a commandé 20 nouveaux camions dont 10 sont déjà disponibles. L’entreprise agro-industrielle a par ailleurs procédé à la révision complète de 76 de ses camions tandis que 11 camions sont en attente de certification. Dans le même temps, huit équipes sur les neuf que compte la Sodecoton ont été équipées en groupes électrogènes, plusieurs kilomètres de pistes de collecte ont été entretenus, ce qui a valu à la SODECOTON d’être désormais reconnue comme un prestataire par le Ministère des Travaux publics, lequel département ministériel devrait dorénavant rembourser à l’entreprise les fonds dépensés dans l’entretien routier».

Malgré cette reprise, les prévisions pour la campagne 2016-2017 restent encore timides. 240.150 tonnes de coton graine sont attendues. L’exercice précédent avait produit 258 000 tonnes. 107 000 tonnes de coton fibre contre 109 000 tonnes lors de la campagne 2015-2016. La production de soja devrait se stabiliser autour de 2600 là où il y avait eu 7000 tonnes lors de la précédente campagne.

Source : Cameroun-info.net par Jean Marie Nkoussa

Share.

About Author

Laisser un commentaire