Journée mondiale de l’Habitat : les communes de Yaoundé en compétition

0

En prélude à la célébration de la Journée mondiale de l’Habitat, le ministre Ketcha Courtès lance le concours ”Yaoundé capitale propre”.

12 ans. C’est le temps qu’à passé Célestine Ketcha Courtès à la tête de la mairie de Bangangté où elle a inscrit l’hygiène et la salubrité en lettre d’or. Sous sa mandature, Bangangte a été a plusieurs reprises la ville la plus propre de la région de l’Ouest, et baptisée « ville onusienne ». Aujourd’hui, la désormais ministre de l’habitat et du Développement urbain veut reproduire  l’expérience dans la capitale politique du pays.
La célébration en octobre prochain, de la journée mondiale de l’habitat était une aubaine à saisir, et elle l’a fait. D’autant plus que pour ladite journée, Yaoundé va accueillir, du 1er au 7 octobre 2019, d’importantes délégations en provenance de 193 pays, soit plus de 24.000 participants. Le concours «Yaoundé capitale propre» lancé par le Minhdu mercredi 28 août vise à primer à la fois la Commune la plus propre, mais aussi les trois quartiers les plus propres de la ville de Yaoundé. Les trois prix à décrocher sont respectivement de l’ordre de 2 500 000 Fcfa pour le 1er ; 1 500 000 Fcfa, pour le 2ème ; et 1 000 000 Fcfa pour le 3ème. Les critères d’évaluation sont relatifs au cadre de vie et à l’environnement urbain de chaque quartier.
Avec l’accompagnement des partenaires traditionnels tels que l’Oms, la Fondation privée Konrad Adenauer, Hysacam et le Feicom, le ministère de l’Habitat et du Développement urbain, a offert à chacune des sept communes, du matériel classique d’hygiène et de salubrité. Des dispositions particulières seront prises, pour que le travail de nettoyage des rues, d’assainissement, d’embellissement des espaces publics, d’enlèvement des ordures, de marquage de la signalisation sur les routes… s’effectue en synergie entre les administrations et institutions concernées.
Samuel BONDJOCK et Valgadine TONGA

Share.

About Author

Laisser un commentaire