Fin d’année : Uba Music fait son show

0
Ben Decca, X-Maleya, Nabila…sont quelques artistes qui vont assurer le grand concert du 30 novembre à Douala.

La fin d’année rime avec festivité, gratitude, cadeau. A United Bank for Africa, la meilleure formule pour remercier sa clientèle est toute trouvée : Uba Music Show. Pour ce concept qui se veut annuel, la première édition s’écrit le 30 novembre 2019 dans l’enceinte du complexe Canal Olympia de Douala Bessengue. «Dans la mouvance de la fin d’année, outre les multiples activités déjà organisées, le Uba Music Show se présente lui aussi comme une occasion de remercier tous les clients pour leur confiance et leur fidélité tout au long de l’année. Il s’inscrit également dans le cadre de la commémoration du 70ème anniversaire du Groupe Uba», explique le responsable de la communication de la zone Cemac d’Uba, Beiza Fointama.

Si Ben Decca, X-Maleya, Nabila, Nyangono du Sud, Blanche Baily sont en grande affiche, les six mille personnes attendues à ce concert live et semi live, auront droit à d’autres surprises. Le directeur régional marketing et communication, Yannick Tientcheu confie que d’autres vedettes chouchous du public seront de la partie. «La première partie sera assurée par de jeunes artistes talentueux pas encore connus du public. On leur offre ainsi l’occasion de faire leur première scène», ponctue Yannick Tientcheu, par ailleurs initiateur du projet Uba Music Show.

Lire aussi :Performance : Uba, meilleure banque africaine en 2018

Comment faire pour assister au concert ? Une seule option : «L’entrée n’est pas payante, souligne Beiza Fointama, et de poursuivre, chaque client qui effectue un dépôt dans son compte d’épargne ou qui recharge sa carte visa prépayée reçoit automatiquement un ticket d’accès, qu’il soit dans n’importe quelle agence Uba

Ce spectacle cadre avec le volet culturel que veut construire la banque. «Il n’y a pas que le concert. A travers nos activités, nous essayons de développer la culture camerounaise. On sponsorise le Ngondo, Cinéma du Sahel, Miss Littoral… C’est notre manière d’apporter notre pierre à l’édifice. La culture c’est ce qui nous reste quand on a tout perdu», argumente Yannick Tientcheu.

Lire aussi :Finance : UBA, une banque d’innovation en Afrique centrale

Valgadine TONGA

Share.

About Author

Leave A Reply