Fichier personnel de l’Etat : les gestionnaires des ressources humaines se recyclent

0
L’amphithéâtre de l’Enam accueille du 12 au 13 novembre 2019, le séminaire sur le renforcement des capacités des gestionnaires des ressources humaines sur la conception, la constitution et la mise à jour du fichier des personnels.

«Ce n’est un secret pour personne, le fichier personnel lorsqu’il existe dans nos administrations, est soit mal tenu, soit inconsistant, soit inexploité. Ces dysfonctionnements et incohérences ont un impact négatif sur le traitement des dossiers de carrière dans un contexte où l’outil informatique, le Sigipes, doit être nourri des données actualisées des ressources humaines.» Ces propos empreints de franchise sont du ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative. Joseph Le s’exprimait ce mardi 12 novembre 2019 à Yaoundé, devant les gestionnaires des ressources humaines des différentes administrations camerounaises. Ces responsables de la fonction publique tiennent deux jours de séminaire sur le «renforcement des capacités des gestionnaires des ressources humaines sur la conception, la constitution et la mise à jour du fichier des personnels

Selon le Minfopra, les travaux sont « d’une grande importance pour la rationalisation de la gestion des ressources humaines au sein des administrations que vous représentez ici.» On observe que, confie Joseph Le dans son propos liminaire,  «les informations portées sur les actes de nomination, les actes de gestion de carrière et même les actes de solde ou de pension sont souvent biaisées, du fait de la mauvaise tenue du fichier personnel. La gestion du fichier personnel doit être empreinte de méthode, de rigueur, d’objectivité et de respect de l’éthique républicaine

Les acteurs de la conception, la constitution et la mise à jour du fichier personnel ont donc deux jours pour se mettre à niveau, se partager les expériences. Les enjeux sont on ne peut plus considérables. «Avec la mise en œuvre du budget programme, la budgétisation de la masse salariale et la maitrise des effectifs constituent un enjeu majeur dans la réforme des finances publiques. L’existence et la mise à jour du fichier personnel est à la base d’un traitement équilibré et objectif de la solde pour que seul le personnel clairement identifié soit rémunéré», ponctue le ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative.

Valgadine TONGA

Share.

About Author

Leave A Reply